Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 40 269 364
Nombre de commentaires : 43 447
Nombre d'articles : 7 150
Dernière màj le 16/09/2020
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Dates de péremption

 31/01/2008

Vous vous y perdez entre les "à consommer jusqu'au…" et les "à consommer avant…" ? Vous vous demandez pourquoi, parfois, seule l'année est indiquée. Que risque-t-on si l'on dépasse les dates de péremption ? Les réponses pour s'y retrouver facilement et consommer en toute sécurité.

Principe de précaution

L'apposition des dates sur les produits alimentaires a pour objectif de signaler au consommateur qu'au-delà de la date indiquée, les qualités microbiologiques (certains microorganismes sont nécessaires à notre corps pour lutter contre les mauvais microbes), diététiques ou organoleptives (gustatives, physiques, etc.) peuvent être perdues.
Faites attention, ça n'est pas parce qu'un produit a un aspect normal et qu'il a une odeur normale qu'il est consommable.Vérifiez la date limite et fiez-vous-y.
A l'inverse, des produits peuvent se périmer avant la date limite, ce qui est particulièrement
vrai pour les viandes, avec dans ce cas une couleur qui vire au gris-vert, ce qui n'est pas bon signe. Ne les consommez donc pas.

Deux types de dates peuvent être indiqués : la date limite de consommation (DLC) ou la date limite d'utilisation optimale (DLUO).

Date limite de consommation

Elle est reconnaissable par la mention "à consommer jusqu'au…". Cette date doit être impérativement respectée, surtout si le produit n'a pas été conservé dans des conditions optimales (rupture de la chaîne du froid). Cette limite s'applique aux denrées fragiles. De ce fait, après une très courte période, la consommation de ces produits présente des risques immédiats pour la santé. La DLC s'applique à toutes les denrées préemballées, vendues en libre-service dans les rayons réfrigérés des supermarchés et aux produits frais :

» Produits frais : viandes/poissons/crustacés/charcuteries.
» Lait (pasteurisé ou cru).
» Certains produits laitiers (spécialité fromagères, yaourts, mousses, etc.)
» Plats cuisinés.
» Certains produits congelés ou surgelés (selon le type de traitement et la nature du produit).

Normalement, vous ne devez pas trouver dans les magasins de produits dont la DLC est dépassée puisqu'ils doivent être impérativement retirés de la vente lorsque la date est atteinte.

Date limite d'utilisation optimale

On la différencie de la DLC par la mention "à consommer de préférence avant…" suivie de l'indication suivante :

»  "à consommer de préférence avant le…" suivie du jour et du mois pour les produits d'une durabilité inférieure à 3 mois.

»  "à consommer de préférence avant fin …" suivie du mois et de l'année pour les produits d'une durabilité comprise entre 3 et 18 mois.

»  "à consommer de préférence avant fin …" suivie de l'année pour les produits d'une durabilité inférieure à 18 mois. La DLUO n'a pas le caractère impératif de la DLC, dans la mesure où l'on peut consommer le produit périmé sans risque majeur pour la santé. Seulement, le produit peut perdre de ses qualités organoleptiques (moins de goût, plus mou, plus sec, etc.) et/ou diététiques.

Elle concerne généralement les produits suivants :

»  Produits stérilisés : conserves.
»  Produits lyophilisés : café, herbes aromatiques, épices.
»  Produits déshydratés : soupes, purée et lait en poudre, etc.
»  Produits congelés et surgelés.
»  Produits traités en salage : morue, anchois, etc.
»  Produits fumés : poissons (saumon fumé par exemple), charcuterie, etc.

Que ce soit au réfrigérateur, au congélateur ou dans les placards, veillez à ranger selon la date limite. Les produits qui périment le plus vite devant et ceux qui peuvent vivre un peu plus longtemps, derrière.

Source : Le Journal des Femmes




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :