Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 45 029 558
Nombre de commentaires : 45 083
Nombre d'articles : 7 393
Dernière màj le 21/03/2022
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Dans cet ARTICLE qui date d'avril 2014, je vous parlais de ma balade sur l'île d'Oléron et de ma visite chez la créatrice de point compté Isabelle Vautier. 

Roger était tombé sous le charme d'une broderie qui représentait un carrelet situé sur l'île Madame. J'avais commencé à le broder puis..... je l'ai un peu beaucoup oublié pendant plusieurs années... et je viens enfin de le terminer. Le voici!

Après un repassage soigné, je vais le faire encadrer chez un spécialiste. Autant pour les petites broderies, je le fais moi-même, mais là c'est un joli tableau qui représente beaucoup d'heures de travail et j'aimerais qu'il soit bien mis en valeur.
A bientôt pour partager avec vous le carrelet encadré. 




Après bien des péripéties chez Mr Bricolage où j'avais donné ma broderie à encadrer, je l'ai enfin récupérée.... 





J'ai eu l'occasion d'aller à un salon de loisirs créatifs samedi dernier. Tout d'abord, quelle joie de pouvoir revisiter ces lieux.

J'y ai fait une superbe découverte très originale. Je ne savais pas que l'on pouvait faire du fil avec de l'aloe vera. 
Ce fil est présenté sur une bobine en bois de bambou pour rendre son utilisation plus simple. Il est idéal pour des travaux de couture et particulièrement pour faire de la dentelle, de la broderie, des customisations textiles ou pour fabriquer des pompons. Ce fil est lumineux et résistant. Il est divisé en 4 brins de moins d'un millimètre d'épaisseur.   
Il provient du Maroc et il est très utilisé pour les broderies luxueuses du kaftan, par exemple. 


En faisant quelques recherches sur le net, j'ai découvert qu'il existait de la laine haut de gamme en aloe vera. Elle est idéale pour un bébé à la peau délicate, fragile et souvent sèche.  





Comme si je n'avais pas encore assez de travaux en cours!!! je me suis laissée tenter en novembre par un SAL que proposait la créatrice oléronaise, Isabelle VAUTIER....

Un SAL, c'est l'acronyme de l'expression américaine Stitch ALong.... 

Il s'agit d'une façon de se mettre ensemble entre passionnées qui peut-être vivent à une distance de centaines ou milliers de kilomètres entre elles et de broder toutes ensemble, au même temps, le même projet.

Dans mon cas, ce SAL est proposé par Isabelle VAUTIER qui réalise une grille et la propose en plusieurs étapes. Chaque étape est donnée le 1er du mois depuis le 1er novembre et la dernière sera en mai. 

Les réseaux sociaux favorisent ce genre de partage. Chacune peut partager les progrès de son travail, demander des conseils, commenter et échanger des opinions avec toutes les autres personnes qui sont en train de broder la même grille.

Il ne s'agit pas, toutefois, d'une compétition : l'esprit est celui "du partage".


A demain pour la suite et découvrir mes deux premières parties, la troisième est en cours....





Le père Noël a de l'avance chez nous ou alors, ce serait peut-être plutôt saint-Nicolas! 

Ce matin, j'ai reçu ce colis dans ma boîte aux lettres de la part de Dely.


C'est un kit de broderie de la marque MAKEASY qui se compose de 5 cerceaux à broder en bambou, de fils à broder de toutes les couleurs, de pièces de tissu Aïda, de stylos, d'épingles, d'aiguilles, de ciseaux, ..... et d'encore plein de choses très utiles.  
C'est le parfait kit pour broder!


Merci Dely d'avoir pensé à moi.... 



Je partage avec vous le joli travail de Bernadette. Elle a réalisé ces hippopotames pour les offrir à ses petits-enfants. Elle avait trouvé cette idée sur mon blog. 


J'aime beaucoup les tissus qu'elle a choisis, ils se marient parfaitement.




Bravo Bernadette! et merci pour ce partage.





En ce moment, j'aime travailler le vinyle perforé. C'est un produit que j'avais découvert au cours d'une visite au salon "Tisséade" de La Rochelle en février 2020, juste avant que nous soyons confinés.... C'est ICI
Avec ce produit, j'ai déjà réalisé un porte-aiguilles. C'est ICI.

Et aujourd'hui, je vous présente une pochette que j'ai personnalisée avec une broderie "sashiko". 
Pour info, le sashiko est une broderie traditionnelle japonaise réalisée à la main qui était utilisée à l'origine pour réparer  ou renforcer de façon esthétique des vêtements usés. 

J'ai découpé une bande de vinyle perforé pour réaliser le corps de la pochette. Puis je l'ai brodé suivant mon idée. 
Sur la photo, le tissu à droite sera pour faire la doublure. 


Je découpe la doublure à la même dimension que la pochette. 


Dans le vinyle perforé, je découpe les côtés e la pochette, ce qui lui donnera de la profondeur. 


A présent, je peux ssembler les côtés. Ce qui est pratique, c'est que je couds dans les trous du vinyle perforé.  


Voici le dos de la pochette.


La doublure est posée et j'ai ajouté une pression pour la fermeture. J'avais acheté une fois un kit chez Lidl qavec des pressions à poser et il m'a bien servi. Le tout était de bien comprendre comment ça marchait!!! 


Et voilà ma pochette terminée....







J'avais acheté ce kit sur le stand de Nathalie Figureau des "Broderies du juge" lors d'une balade sur un salon "Tisséade" de La Rochelle en février 2020 (c'est ICI, vous savez à l'époque où il y en avait encore.... LOL...).

Il faisait partie de mes projets à réaliser depuis un bon moment et voilà, c'est fait... 


Le range-aiguilles est réalisé en vinyle laqué perforé bleu lagon avec une décoration sur le devant en blanc nacré. Le tuto était bien expliqué. Je n'ai pas rencontré de difficulté pour le mettre en oeuvre. 


L'intérieur est en feutrine bleue turquoise. Elle permettra de piquer les aiguilles.


Et le voilà terminé. J'avais aussi acheté d'autres rouleaux de vinyle perforé de couleurs rose, rouge, blanc nacré et bleu marine pour d'autres réalisations. 


Il me plait beaucoup...


Théoriquement, le projet était terminé. Mais j'ai eu l'idée de le compléter afin de classer plus facilement les aiguilles que j'utilise.













C'est avec toujours autant de plaisir que je vous présente mes nouveaux blocs brodés.


Voici les suivants... Vous vous souvenez, c'est dans le but de réaliser un jeté de lit qui finalement va se transformer en jeté de canapé... 


Avec ces 9 nouveaux blocs, j'ai compté que j'en ai brodé 67 au total. 


Petit à petit, je me rapporoche de l'issue finale.... il m'en faut 83.


Alors, je vous dis à bientôt pour vous présenter les 8 nouveaux blocs....

Celles qui veulent connaitre toute l'histoire de ce projet, peuvent le faire en cliquant ICI.



J'appartiens à un groupe de discussion sur Facebook sur le thème de la broderie au point de croix et ses astuces. Le hasard a bien fait les choses puisque j'y ai retrouvé une personne que j'avais connue par mon blog et que nous avions reçue à Meschers (c'est ICI). Parfois, les hasards de la vie font que l'on se perde de vue et que l'on se retrouve... C'est ce qui nous est arrivé! 

Au hasard d'un échange, je lui ai parlé des fils métalliques DMC qui sont souvent utilisés pour broder au moment des fêtes et qui sont assez difficiles à travailler.   

Elle m'a fait découvrir les "Fils Métallisés Petite Treasure Braid de Rainbow Gallery" et m'a envoyé 3 cartonettes de fils ainsi qu'une jolie carte faite maison. 


Ce fil métallisé à broder, brillant et souple, se compose de 3 brins indivisibles. Il est très résistant et ne s'effiloche pas et par conséquent, il ne pose pas de problème pendant la broderie. Il est aussi possible de l'associer à un fil mouliné afin d'obtenir un rendu plus important. Il est conseillé de faire de petites aiguillées pour préserver toutes les qualités du fil. 
Il est fabriqué au Japon et aux Etats-Unis (cartonette de 22,8 mètres de fil).


Inutile de vous dire que j'étais curieuse de tester ces jolis fils. J'ai brodé trois petits coeurs, chacun avec une couleur différente et je les ai montés sur une carte.... 


... que j'ai envoyée à Françoise pour la remercier et partager avec elle mes premiers essais. 





Je voudrais mettre à l'honneur Fabienne qui m'avait sollicitée pour réaliser le même porte-téléphone que le mien. Le modèle est ICI. Elle voulait l'offrir à sa maman pour Noël.

Elle a eu la gentillesse de m'envoyer des photos de sa réalisation que je partage avec vous. 


Bravo Fabienne! J'adore... le minou est très réaliste. Le choix des tissus est judicieux et la tête du minou est très bien brodée. Vous avez aussi ajouté "votre patte" avec la fourrure et c'est une super idée. Votre maman a été gâtée!!





Je partage avec vous le joli travail d'Elodie. Elle a réalisé cet hippopotame pour l'anniversaire de sa petite soeur. Elle avait trouvé cette idée sur mon blog. 


J'aime beaucoup les tissus qu'elle a choisis, ils se marient parfaitement.

Bravo Elodie!





C'est une idée toute simple que je vous propose aujourd'hui et qui est particulièrement destinée à celles qui font de la broderie.

Ce sont des aimants pour aiguille à broder.


C'est très pratique d'avoir l'aiguille sur la toile lorsque l'on change de fil ou quand on fait une pause.

Voilà ceux que j'ai commandés sur la page Facebook de Juliette et qui se nomme "Les aimants de Juju". Ils sont au prix de 2€50 pièce + 2€40 pour les frais de port en lettre suivie. 
Ils peuvent aussi faire l'objet d'un petit cadeau. 





Je partage avec vous le joli travail de Sylvie. Elle a réalisé cet hippopotame. Elle avait trouvé cette idée sur mon blog. 


J'aime beaucoup les tissus qu'elle a choisis, ils se marient parfaitement.

Bravo Sylvie!





Oh! mais je suis en retard pour vous montrer mon sac à ouvrages que j'ai terminé en juillet 2019... j'ai complètement oublié d'en parler avec vous... 
Voilà le principe du sac : ce n'est pas le mien, c'est un modèle.


Il se compose de 3 poches intérieures fermées chacune par des fermetures éclair. Les poches sont attachées uniquement sur les côtés du sac car cela permet en dessous des poches, de glisser des documents, ce qui est très pratique. Le sac se ferme par une fermeture éclair et possède des anses pour le porter.


J'ai choisi mes tissus. J'ai eu la chance de trouver le même tissu avec des motifs de couture (petite taille et plus grande taille).


Je commence par la réalisation des poches. Pose de la fermeture éclair, doublure de la poche avec ajout de molleton pour que les poches se tiennent mieux. 
Sur une des poches, j'ai rajouté une petite bande de tissu qui permet de faire des pochettes dans lesquelles on peut glisser des bobines, par exemple.


A présent, je passe à la découpe du fond du sac et des côtés sur lesquels seront cousues les 3 poches.




Le modèle du sac n'avait pas d'anses mais j'ai trouvé que c'était plus pratique d'en rajouter. Les voici posées.


Mon sac est terminé....


Quelques vues détaillées...









Comme tous les ans depuis 1994, le mois d'octobre est consacré à la prévention et au dépistage du cancer du sein.

Pour la petite histoire : c’est en 1985 qu’Evelyn H. Lauder, vice-présidente du groupe Estée Lauder, crée en collaboration avec Self Magazine, le ruban rose 🎀 symbole de la lutte contre le cancer du sein est aujourd’hui mondialement connu.

Par des petites attentions ou de grandes actions, chaque geste compte. Aujourd’hui je vous partage le tuto du coussin Cœur, qui apporte confort et réconfort dans la vie de celles ou ceux qui en ont besoin.

Mon Réseau cancer du sein | Le patron du "coussin Coeur"

1 - Télécharger et imprimer le patron Coeur. Couper le tissu : à l’aide du patron, couper le cœur (x 2 tissus).

2 - Assembler les 2 cœurs.

3 - 
Mettre les 2 coupons endroit contre endroit, coudre à 1 cm du bord en laissant une ouverture pour le rembourrage.

3 - C
ranter les arrondis. Retourner le cœur et repasser les coutures.

4 - P
eser le rembourrage : à l’aide d’une balance, réserver 170 g de fibres de rembourrage. Remplir le coussin.

5 - Refermer le coussin : faire des points à la main pour refermer le coussin.



>> Voir le PDF

Lorsque je fais du point compté le soir devant la télé, je m'éclaire avec une lampe qui fait également loupe. Elle est très pratique et je ne peux que vous la conseiller si vous recherchez ce genre de matériel. Je l'avais achetée sur le site RASCOL. Voici le LIEN


Mais lorsque je pars en voyage, vous vous doutez bien que je ne peux pas la glisser dans ma valise... LOL...
Alors, je cherchais un petit matériel pratique, peu encombrant et surtout qui fasse loupe.  

Et bien voilà, j'ai trouvé l'objet de mes rêves... LOL...


Ce sont des loupes spécialement adaptées pour les lunettes. L'ensemble est présenté dans une boîte, donc pratique à glisser dans son sac de broderie.

On peut choisir le grossissement dont on a besoin (grossissement 1,7X, 2,0X, 2,5X, 3,0X).  


Il suffit tout simplement de fixer le cadre ultra-léger sur les lunettes avec le clip et de sélectionner la loupe. J'ai regardé sur ma lampe, le grossissement est de 2,0X.

Si on veut revenir à une vision normale, on peut faire bascuter la loupe. Le même principe existe pour clipser sur des lunettes pour les transformer en lunettes de soleil. 


C'est aussi sur le site RASCOL que j'ai commandé ce produit. De plus, le prix est très raisonnable... 12€99... Les frais de port ne sont pas élevés.



Au hasard de mes balades sur Pinterest, je suis tombée par hasard sur ce diagramme... Inutile de vous dire que je l'ai tout de suite imprimé et je l'ai brodé hier soir... 


Je réfléchis à un joli encadrement, j'ai déjà quelques idées et je reviens vers vous pour vous le montrer! 





L'élastique est devenu la denrée par excellence... pire que la farine.... 

Comme au Luxembourg, les masques sont obligatoires partout, pas comme en France... je me suis "activée" pour faire des masques pour les enfants en complèment de ceux que le gouvernement a distribué.

En effet, Le gouvernement luxembourgeois avait décidé le 4 mai 2020 de procéder à une distribution gratuite de 50 masques protecteurs à chaque résident du Luxembourg, âgé de 16 ans au moins. Une opération qui concerne aussi les travailleurs frontaliers en provenance de France, d'Allemagne ou encore de Belgique notamment.   

Pour en revenir à mes masques, j'avais bien le tissu mais pas d'élastique. Alors, j'en ai commandé sur le net et il est enfin arrivé la semaine dernière.  

Voilà ma petite production qui a pris le chemin du Luxembourg.





Je vous avais dit que Virginie et Lucie m'avaient passé une commande car mon tapis de piscine leur avait beaucoup plu. 
Donc, ces jours-ci, j'ai sorti la machine et me suis lancée dans la réalisation de ces tapis. J'ai suivi les explications que j'avais déjà partagées avec vous dans cet article

Pour celui de Lucie, j'ai choisi dans mes réserves, un tissu enduit très joli avec des motifs pour enfants sur le thème du  petit chaperon rouge. Pour l'intérieur du tapis, je n'ai pas mis d'éponge mais de la microfibre bleue. 


Il est prêt à être utilisé quand les piscines réouvriront....


Une petite dédicace de "la Bomi"...


Ensuite, je suis passée à celui de Virginie. 


Pour elle, j'ai choisi un tissu enduit jaune curry avec des motifs géométriques noirs et blancs et pour l'intérieur une éponge blanche.  


Le voici terminé!


... sans oublier ma petite dédicace!





Ces jours-ci, j'ai surtout partagé avec vous des recettes. Il faut reconnaitre que comme on reste à la maison, les balades et les sorties sont limitées...
Alors, je vais vous parler de mon tapis de piscine que j'avais terminé au début de notre confinement.

Qu'est-ce qu'un tapis de piscine et à quoi peut-il servir?

Enfin, je dis "tapis de piscine" mais il peut aussi être très utilie à la plage. Il s'agit d'un moyen astucieux pour garder vos pieds ou ceux de vos enfants et petits-enfants,  au sec le temps de vous changer à la piscine comme à la plage.

Une fois les pieds séchés en évitant le sable qui colle aux pieds ou les microbes (c'est très tendance en ce moment....), vous mettez vos affaires mouillées dedans, vous serrez le cordon et hop! dans votre sac. Il se plie facilement et prend très peu de place. 


Matériel pour la réalisation :

- 60cm x 60cm de tissu enduit

- 60cm x 60cm de tissu éponge
- 1 bouton bloc cordon
- 2m10 de cordon tressé

- 1m30 de ruban

Les étapes de réalisation :


1 - Couper un rond de 60cm dans le tissu enduit. Le plier en 4 et marquer le centre sur l'envers du tissu. 
Rouvrir le tissu et le poser à plat envers vers vous. A l'aide de votre centimètre, reporter 30cm à partir de cette marque et tracer votre cercle. 

2 - Poser ensuite le tissu enduit sur l'éponge endroit contre endroit. Epingler et découper les deux ronds ensemble. 


3 - Confectionner les passants. Dans le ruban, en couper 13 de chacun 10cm de longueur. Les plier en deux. Poser endroit contre endroit les deux cercles. Les passants se placent à l'intérieur des cercles et sont répartis correctement. 

4 - Piquer à 0,5cm du bord des cercles. Laisser une ouverture de 15cm pour pouvoir ensuite retourner l’ensemble.

5 - Retourner l’ensemble pour le remettre à l’endroit. Positionner le tout bien à plat, et surpiquer à 0,5cm du bord. Les 15cm laissés ouverts seront ainsi pris dans la surpiqure.


6 - Passer le cordon dans chaque passant. Puis passer les 2 bouts dans l'arrêt de cordon en plastique. 
Pour éviter que le cordon ne s'effiloche, brûler les deux  extrémités avec un briquet. Pour faire joli, coudre un petit morceau de tissu pour cacher les extrémités . 


Et voilà, mon tapis est terminé... Côté pile....


Côté face...


Fini de se rhabiller en jetant votre serviette de toilette par terre 😉... Glissez-y votre maillot avant de le refermer et vous obtenez un pochon imperméable. Pratique non ?

J'ai oublié de vous dire que le tissu enduit peut se laver à 30° en machine mais bien sûr, pas de façon intensive