Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 33 957 352
Nombre de commentaires : 40 047
Nombre d'articles : 6 657
Dernière màj le 16/02/2019
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Ce jour-là, il avait beaucoup neigé et les pistes n'étaient pas ouvertes aux skieurs. 


Nous nous sommes vite consolés en allant manger une fondue au restaurant "La patte d'ours" situé tout prêt de notre appartement 9, rue Richelieu à Cauterets.


Ce restaurant bien sympathique propose des spécialités de fromage : Raclette à la truite des Pyrénées, Fondues aux cépes, raclette au fromage des Pyrénées etc, etc ….

Roland et moi avons choisi une fondue aux cèpes (aux 3 fromages : comté, beaufort et emmental, cèpes et jambons crus de pays).


Quant à Dominique et Roger, leur choix s'est porté sur une fondue du skieur (toujours aux 3 fromages et jambon de pays, rosette, chorizo et jambon blanc).

Certains sont très concentrés car attention... nous avons un gage si le pain tombe au fond du poêlon!!!! ... LOL....


Le dessert a fait l'unanimité.... une tartelette à la myrtille.


C'était délicieux! L'accueil et le service étaient très sympathiques et la fondue goûteuse! Nous étions tous les quatre, ravis de ce moment passé dans ce restaurant.
On note l'adresse si nous revenons à Cauterets l'an prochain! 



Lors de notre séjour à Metz pour les fêtes de Noël, Lorraine et Julien sont venus manger dans notre petit pied-à-terre.  


Lorraine nous a proposé de nous faire découvrir le "Bubble Tea". Vous connaissez? pour nous, ce fut une découverte...

Le "Bubble Tea" est d'origine taÎwanaise. C'est un mélange de thé vert ou thé noir et de saveurs fruitées. Il peut être mixé avec du lait ou non selon les goûts.

Les grosses perles orangées que vous apercevez au fond de mon verre sont des perles de tapioca. Elles sont légèrement sucrées et on les aspire avec la paille format XXL! C'est ce qui fait l'originalité du Bublle Tea...   


Lorraine qui apprécie la culture japonaise, nous a expliqué qu'un nouveau salon de thé japonais s'était ouvert à Metz l'été 2018. 


Il est situé au 4 rue Gambetta (près de la poste) et propose divers thés, boissons et pâtisseries japonaises dont certaines sont uniques et originales en France.
Une boutique de snacks sucrés/salés, des goodies et bien sûr une mangathèque de plus de 3000 volumes sont associés à ce lieu!
Le tout dans une décoration unique sur mesure rappelant autant l'esprit traditionnel que la folie des mangas et de la culture pop.

Cette photo a été prise sur le net.





En Lorraine, le lendemain de Noël est un jour férié et c'est ce jour à midi que nous avons été invités chez Lorraine et Julien.

Nous sommes contents de nous retrouver en ce jour de fêtes. C'est l'occasion de trinquer avec quelques bulles...


Puis, nous passons à table. Au menu que de bonnes choses....
Foie gras, toasts, pain d'épices et confit d'oignons accompagnés d'un excellent Jurançon, vendanges tardives.


Les amoureux s'affairent en cuisine... on est aux petits soins pour nous! on nous a mijoté de la pintade farcie. Miam! délicieux...


Une pause avant le dessert pour ouvrir les cadeaux... de jolies surprises!


La traditionnelle bûche au dessert que nous avions commandée chez notre boulanger. Julien et Lorraine avaient choisi le parfum :"Fraise Croquante" (mousse chocolat blanc, compotée fraise/framboise, croustillant chocolat blanc fraise et génoise). 


Instant bricolage avant quelques parties de scrabble acharnées!!!!
N'est-ce pas Julien et Lorraine? on vous donne rendez-vous en mars pour la revanche....





Après un épisode neigeux assez important...


nous retrouvons un paysage dégagé, des cimes enneigées et éclairées par le soleil.


Nos skieurs sont ravis. En route pour le télécabine qui se trouve au bout de la rue et le domaine skiable du Cirque du Lys est à eux....





Hier, la neige est tombée en abondance et pendant que nous nous relaxions au spa "Les Bains du Rocher", Roger et Roland sont partis faire une grande promenade dans la neige. 


Ce n'est pas aujourd'hui que les joueurs de chistera seront sur le terrain...


En prenant de la hauteur, nos marcheurs peuvent admirer la jolie vue sur Cauterets.


Hinès s'en donne à coeur joie dans la neige.


On rentre au chaud à la maison... Tisanes et chocolats chauds les attendent!





A chacun ses activités....

Pendant que nos maris sont partis faire une balade avec Hinès, nous allons nous détendre aux Bains du Rocher. 


Le spa thermal "Les Bains du Rocher" s'inscrit dans un programme de relaxation, de bien-être et de remise en forme aquatique.

A l'intérieur, lits à bulles, cols de cygne, jacuzzis, hammam, sauna, salle de relaxation en pierres de sel...


Et à l'extérieur, nous avons plongé dans une eau à 38° et avons testé les bains à remous, les lits à bulles... 


... tout en profitant du paysage et de la montagne enneigée.










Direction la station de ski de Cauterets située dans les Hautes Pyrénées accompagnés de nos amis Dominique et Roland. 
Nous nous arrêtons pour pique-niquer. Il fait très beau et c'est agréable.  


Nous avons bien choisi l'endroit pour cette pause.


Nous sommes à la hauteur du village de Préchac à une dizaine de kilomètres de Lourdes.


Nous sommes sur l'aire aval du lac des Gaves qui est aménagée pour le pique-nique. Un barbecue en dur est même mis à disposition.


On aperçoit les cîmes enneigées mais pas de neige dans la vallée.


Nous reprenons la route et nous voilà arrivés à Cauterets, station de ski mais aussi station thermale.


Un petit tour dans la ville pour nous repérer. Les commerces ne manquent pas. Nous pourrons faire nos courses à pied et le télécabine est à deux pas de notre location. 


Très pratique pour nos skieurs...


Nous avons déjà reperé un bon plan pour les fromages!





C'est année, nous avons eu le bonheur de fêter le réveillon de Noël chez mes enfants au Luxembourg. Julien et Lorraine n'étaient pas avec nous car il faut se partager mais nous nous sommes rattrapés un peu plus tard.


Champagne, toasts préparés par Maël et une nouveauté cette année, des huîtres plates. Elles sont complètement différentes des huîtres creuses. Leur goût est plus prononcé, c'est vraiment un met d'exception.


Après l'apéritif, nous faisons une pause car le père Noël est passé, il a frappé à la porte. En effet, nous avions bien entendu... et les cadeaux étaient déposés devant la porte.
Lucie et Maël se sont vite empressés de tout apporter sous le sapin...


Ce fut le grand déballage...


Lucie et Maël se font une joie de remettre les cadeaux à chacun... 


et après, c'est la surprise!


Le repas se poursuit avec les huîtres, le foie gras, le saumon gravlax préparé par Vic...


... des palourdes préparées à la portugaise et le plateau de fromages....


... pour le dessert, au choix bûche génoise "casse-noisette" que j'avais commandée à la boulangerie ou bien bûche glacée au café ou les deux pour les gourmands!!! 


Nous testons les nouveaux jeux de société.


Suspense avec celui-ci "le dingo disc" que Roger avait découvert au marché de Noël de Royan. 


Après toutes ces belles émotions, un repos bien mérité surtout pour mes enfants qui avaient travaillé le jour même...
Surprise le lendemain matin au réveil, tout était bien blanc! il fait froid mais c'est joli...


Et vite avant de partir, encore quelques pièces de puzzle qui ont trouvé leur place....


A plus pour le beau Noël avec Julien et Lorraine...



Nous quittons la taverne du centre-ville (c'est ICI) et en compagnie de Marc et Sylvie, nous nous dirigeons vers le marché de Noël situé place Saint-Louis, l'occasion d'admirer la décoration festive des fenêtres de cette maison...


... ou de ce traiteur.


Une pause gourmande devant la devanture de ce chocolatier-pâtissier très réputé de Metz... 


... et nous retrouvons le père Noël avec lequel nous immortalisons nos retrouvailles.


La conception de la place Saint-Louis remonte au 13ème siècle et son architecture est tout à fait spécifique au pays messin. Le calcaire jaune de Jaumont est une caractéristique ainsi que le mur écran de la façade derrière lequel disparaissent les versants des toitures.   


Cette place historique est l'escale incontournable. Elégante et majestueuse, la pyramide, une exclusivité réalisée pour le marché de noël de la ville, trône à l'entrée de cette place. Cette structure en bois s'élève à près de 17 mètres de haut.


Avec son magasin de décorations situé au rez-de-chaussée et ses étages où paradent la crèche de la nativité, la Pyramide de Noël symbolise les festivités.


Des chalets gourmands pour se restaurer en journée et en soirée font partie de la légende messine.


Pendant que les enfants se régalent sur les chevaux de bois... 


Sylvie est hésitante.. le bonnet beige ou bien le gris?
Finalement le gris est plus flatteur et l'affaire est faite!


Un petit clin d'oeil à mon amie Marie-Claude avec ce chalet de santons et décors de crèches. Toutes ces créations sont artisanales et pour info, les coordonnées du site sont ICI


Les traditions sont respectées avec tout le matériel pour confectionner les fameux bredele de Noël. En Alsace et en Lorraine, pas de Noël sans bredele et spritz...
Voici les coordonnées du site qui vend ces emporte-pièces originaux : LIEN.


La place Saint-Louis a accueilli son premier marché de Noël, il y a déjà 26 ans. Chalets de bois, idées cadeaux, illuminations, douceurs sucrées, recettes salées... tout était réuni pour nous divertir avec nos amis Sylvie et Marc. 



Pas de Noël blanc cette année, pas plus que l'an dernier, mais le froid a recouvert de son manteau immaculé, vallées, forêts, jardins, routes et chemins.


Les températures négatives jusqu'à -8° au petit matin à certains endroits, ont balayé la douceur de ces derniers jours et saupoudré de givre le nord de la Moselle.


Hinès découvre les frimas de l'Est. Elle ne semble pas tellement apprécier... 


Ces paysages sublimés n'ont pas échappé à mon objectif pour vous restituer un peu de cette magie hivernale.





C'est au Relais d'Alsace Taverne Karlsbräu situé en plein coeur du centre ville de Metz que nous nous sommes retrouvés avec nos amis Sylvie et Marc du blog "Les Bons Restaurants".


La carte de cette grande brasserie authentique aux accents de modernité nous propose une cuisine française traditionnelle.  


Sylvie et Marc ont choisi une valeur sûre... la pièce du boucher accompagnée de frites et de salade verte.


Quant à Roger et moi, nous avons opté pour une choucroute brasserie. Normal puisque nous sommes dans une taverne alsacienne...
La choucroute est issue de choux cultivés en Alsace et élaborée par la société Angsthelm puis cuisinée dans la brasserie.
Elle se compose de pommes de terre vapeur, d'une saucisse viennoise, d'un morceau de lard, d'une véritable saucisse Montbéliard et d'une tranche de saucisse à l'ail. Elle était délicieuse!  


Inutile de vous dire que le repas fut animé en conversation et il s'est poursuivi par un p'tit dessert. 
Sylvie fut la plus raisonnable avec simplement un café crème.. En revanche, Roger s'est régalé avec une dame blanche avec meringue...


Marc a choisi des oeufs à la neige...


Et moi un peu de fraîcheur avec cette salade de fruits frais qui était excellente.


Super sympa cette taverne au cadre agréable! notre serveur était très sympathique et pourtant les serveurs ne chôment pas... Nous avons eu l'occasion d'y retourner avec les enfants quelques jours plus tard et le serveur nous a dit qu'ils avaient assuré 800 couverts à midi...  
La cuisine était très bonne et en quantité. Nous nous sommes régalés pour un prix très raisonnable et nous avons passé un agréable moment de détente avec Sylvie et Marc. Que demander de plus... Simplement dire : "A refaire"....


Nous décidons de partir à la rencontre de papa Noël au marché de noël, place saint Louis. Et nous l'avons rencontré....





La "plus belle gare" se trouve à Metz, en Lorraine !

Pour la deuxième année de suite, la ville a réussi à remporter la concours organisé sur Facebook par "Gares et Connexions", la société de la SNCF qui exploite les gares ferroviaires en France.  

Il y avait 16 gares en concurrence. Elle a battu Reims en quart de finale, La Rochelle en demi-finale et Limoges en finale.


Les Messins, les amoureux de la ville et tous les Lorrains attachés au patrimoine se sont donc mobilisés.
Il faut reconnaître que la gare est exceptionnelle. 

Cette photo a été prise sur le net.





Le restaurant "Les 3 Brasseurs" installé dans la ZAC d'Augny à côté de Metz, m'avait envoyé un chèque de 15€ pour mon anniversaire. Nous en avons profité pour nous offrir un petit restau en amoureux. 


Pour renforcer l'attrait du restaurant en cette période de fêtes, une jolie décoration a été installée.    


Après consultation de la carte, notre choix s'est porté sur une salade automnale. 


Nous l'avions déjà goûtée et elle est délicieuse : porc braisé et sauce à la coriandre, graines et fruits secs, sauce caramel à la bière blonde des 3 Brasseurs.

Et comme dessert : un café gourmand accompagné d'un cannelé, d'une panna cotta à l'ananas, d'une tropézienne et d'une mousse au coulis de cerise.


Après ce petit repas bien sympathique, nous sommes allés rendre visite à nos anciens voisins lorrains Monique et Roger. 



Difficile de se rendre en Lorraine sans en découvrir les nombreuses charcuteries et salaisons. 


Comment passer à côté des produits fumés et salés tant réputés en Lorraine? Jambonneau, kassler, palette, échine, poitrine, saucisse à cuire, saucisse viennoise, tant de charcuteries traditionnelles de qualité qu’il serait dommage de ne pas goûter.


Le choix de saucisses et saucissons crues ou cuites est vaste. Lorrain court, fuseau Lorrain, saucisson à l’ail, cervelas, saucisse de jambon... 


Comme d'habitude, nous allons faire nos courses avant de repartir en Charente-Maritime... la preuve ICI.





Nous profitons de notre séjour à Metz pour aller déjeuner avec des amis au lycée hôtelier Raymond Mondon de Metz qui dispose de 2 restaurants : La Brasserie et le restaurant d'Application.

Les objectifs de ces restaurants sont uniquement pédagogiques. La cuisine et le service sont éffectués par des élèves encadrés par une équipe de professeurs.


Nous sommes déjà allés au restaurant d'Application (c'est ICI) mais cette fois-ci, nous avons choisi la Brasserie "Lucculus".


Ce menu "spécial Noël" a été préparé par les élèves de Première Baccalauréat Professionnel.
Quant à l'accueil, il est assuré par les élèves de Mention Complémentaire Accueil Réception.

Le repas débute avec l'amuse-bouche du jour, une mini soupe de courge accompagnée d'un feuilleté et d'une coupe de champagne "Carte Blanche" maison SENEZ.  


En entrée, nous nous sommes régalés avec une mousseline de saumon et queue d'écrevisse, bisque de crustacés accompagnée d'un verre de Riesling.


Le plat principal est servi : un suprème de pintade pochée, risotto crémeux ciboulette, morilles au jus accompagné d'un verre de Mouton Cadet.


Quant au dessert, nous avons apprécié un parfait glacé à la châtaigne, sauce chicorée accompagné de sprits.

Un café a clôturé cet excellent déjeuner.


Ce fut un vrai repas de Noël avant l'heure... Félicitations aux élèves et aux professeurs pour leur investissement, leur accueil et cet excellent repas...























Je reprends la suite de cet article qui vous présentait le funiculaire que nous avons emprunté pour arriver au quartier du Sitio dans la ville de Nazaré.

Arrivés dans la partie haute, nous sommes éblouis par la vue qui s'offre à nous.


Elle mérite d'être immortalisée même si le temps n'est pas de la partie...


Même Madame la mouette est sous le charme...


Nous arrivons sur la place principale ceinte de nombreux cafés, restaurants et magasins de souvenirs. J'en profite pour faire mes emplettes pour l'hiver... LOL...


Le plus typique, ce sont ces vendeuses de fruits secs, très gentilles et disposées à prendre la pose sans qu'on leur demande.


A l'arrière-plan, vous apercevez une petite chapelle qui a une belle histoire.


Elle s'appelle "la chapelle de la Mémoire". Elle est minuscule et commémore le miracle qui sauva la vie du seigneur du château voisin, dom Fuas Roupinho au XIIème siècle. 


Alors qu'il poursuivait un cerf par une brumeuse matinée d'automne, il voit sa proie tomber subitement du haut de la falaise. L'intervention miraculeuse de la Vierge, immobilisant son cheval, lui aurait évité de subir le même sort...

L’intérieur de la chapelle est recouvert d'azujelos. Les quelques marches nous conduisent à l’étage inférieur où se trouve la crypte illuminée par une fenêtre.


Sur cette place, nous découvrons aussi le sanctuaire de Nossa Senhora da Nazaré.

Il fut construit au 14ème siècle à l'occasion de l'arrivée du roi Ferdinand en pèlerinage à Notre-Dame de Nazaré. Au début, ce n'était qu'une chapelle primitive construite en l’honneur de Notre Dame de Nazareth.

Jusqu’au XVIIème siècle, il a subi de grandes transformations et restauration. C’est ici qu’ont lieu les grands pèlerinages annuels.


Suivez-nous pour la visite intérieure...


L'église se compose d'une seule nef en forme de croix latine. Elle présente un superbe intérieur baroque, tout en bois doré, angelots....


...  et colonnes salomoniques abondamment surchargées de feuilles de vignes et grappes.


Le plafond est peint en bois.


Il est décoré d'azulejos hollandais datant du XVIIème siècle dont certains évoquent des scènes de la bible. 


C'est avec cet article que je termine la visite de Nazaré. J'espère qu'elle vous aura plu et qu'elle vous donnera envie de me suivre pour d'autres découvertes du Portugal.  



Dans cet article, je vous ai présenté Nazaré plage et village mais partons à présent à la découverte du Sitio, le quartier haut de Nazaré, situé sur un promontoire à 110 mètres d'altitude.


Pour accéder au Sitio, on peut le faire en voiture (3 kilomètres), en bus, à pied (il faut compter 20 minutes..) mais ce qui est le plus attractif, c'est d'emprunter le funiculaire qui part du bas de la ville. Ce moyen de transport est très utile car la pente est raide!   

N'oubliez pas que vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en grand! c'est mieux si ça vous intéresse....


Un peu d'histoire....

En 1889, c'est un ancien élève de Gustave Eiffel, l’ingénieur Raoul Mesnier du Ponsard, né à Porto de parents Français qui a réalisé ce funiculaire.

En 1924, la Confrérie de Notre Dame de Nazareth l'a acquis en vue de faciliter le passage aux fidèles du Sanctuaire.

En 1932, le Conseil Municipal a racheté le funiculaire et était responsable de son exploitation. Mais en 1963, un accident s'est produit suite à une rupture de câbles. 
Les travaux ont duré 5 ans puis, le funiculaire a été remis en service. Maintenant, tout est electrifié et beaucoup plus sûr que les anciens moteurs à vapeur de l'époque...

La salle dans laquelle on a pris les billets étaient très joliment décorée.


Le funiculaire de Nazaré est long de 318 mètres pour une pente de 42%.


Et voilà, nous arrivons dans le quartier du Sitio.


Arrivés dans la partie haute de la ville mais déjà depuis le funiculaire, le panorama est impressionnant... dommage que le temps soit couvert car cela doit être encore plus joli sous le soleil avec une vue dégagée.

La suite demain... coupe du monde oblige!!!





Nous décidons ce jour-là de partir toute la journée pour visiter Nazaré, situé à une quarantaine de kilomètres de notre appartement. Pas de chance avec le temps, le ciel est chargé et heureusement que nous sommes prévoyants car les vestes de pluie nous ont servi. 

Nazaré est le port de pêche le plus célèbre du Portugal avec ses pêcheurs qui portaient pantalon et chemise à carreaux (type écossais) et un grand bonnet de laine noire qui leur tombait sur les épaules. Les boeufs et les hommes unissaient leurs efforts pour mettre à l'abri les lourdes barques au retour de la pêche. Ces scènes ont été immortalisées en noir et blanc par les photographes. 

Cette photo des années 1950 a été prise sur le net car aujourd'hui, Nazaré possède un port moderne et une criée informatisée.


Cette scène a été aussi immortalisée sur la fontaine dans la ville. 


Désormais, cet ancien et pittoresque village de pécheurs est devenu une station balnéaire très fréquentée. C'est le paradis des surfeurs car c’est ici que l’on trouve les vagues les plus hautes du monde !

Cela semble difficile à croire au vu de la mer d’huile que nous avons pu contempler ! Pourtant c’est bien ici qu’a été établi le record de la vague surfée la plus haute du monde : 33 mètres rien que ça !
Toutes les explications sont ici mais en anglais....


Le long du front de mer et au Sitio, un autre quartier de Nazaré dont je vous parlerai plus tard, on trouve encore de l'artisanat typique.


Il illustre sa tradition maritime et la poésie de la vie quotidienne : broderies, vanneries, céramiques, liège, .... 


Une bonne adresse pour acheter de jolies répliques de bâteaux de pêche, c'est chez Joaquim... Ce n'est pas vraiment une boutique mais un atelier bien sympathique où on le voit travailler.


Si la foule envahit le front de mer et la plage, c'est dans les petites ruelles qu'il faut aller se perdre pour imaginer l'atmosphère d'antan.
Nous aimons nous promener loin de l'agitation et découvrons ces maisons aux façades blanches, le linge aux fenêtres et des notes de couleurs apportées par ces azujelos.


Au hasard d'une ruelle, nous trouvons un petit restaurant très typique qui accepte Hinès!! pas facile au Portugal de trouver des restaurants qui acceptent les animaux ou alors, il faut manger en terrasse. Mais comme je vous l'ai dit, ce jour-là, le temps n'était pas à manger dehors... La preuve, personne en terrasse!


Derrière dans l'autre rue, on découvre une partie de la cuisine!!! c'est très courant au Portugal de cuisiner dehors pour les restaurateurs.


Nous n'avons pas été déçus, au contraire... c'était excellent! Le patron très accueillant est francophone et l'apéritif (Porto) nous a été offert...


Dans ce petit restaurant, la cuisine est typiquement portugaise. On commence par un bol de soupe de poissons, c'est la tradition et ça tombe bien car nous, nous aimons la soupe!
Puis, sardines grillées pour Roger et pour moi, une spécialité à base crevettes, pommes de terre et mayonnaise, carottes râpées et salades. Hum! je me suis léchée les babines... LOL...

Pour le choix du plat, j'avais fait confiance à un autre couple de français installés à une table près de nous. Ils venaient s'installer depuis peu au Portugal et je reconnais que j'ai bien fait de suivre leurs conseils.... 
La cuisine portugaise est aussi riche et variée que son paysage...


Le dessert était plus classique, une mousse au chocolat mais ce qui a fait la différence, c'est le plus du patron... une bonne lichette d'alccol...


Une bonne adresse à retenir!

"O Varino" rua dos Lavradores à Nazaré. 


Voilà, nous avons repris des forces pour prendre le funiculaire et aller visiter un autre quartier de Nazaré, "Le Sitio". 

A plus pour la suite....



Après une nuit passée à l'hôtel en Espagne (c'est ICI), nous voilà arrivés au Portugal. Notre location se situe à Vieira de Leiria, petite ville située à mi-parcours entre Porto et Lisbonne. Nous sommes à 3 kilomètres de la plage. 


Le temps de nous installer et nous partons en balade pour repérer les principaux commerces de cette petite ville. Rien d'extraordinaire au niveau architectural dans cette localité, à part une église que j'ai trouvée très jolie et très bien entretenue. 


Dans les jardins, il est courant de voir des orangers garnis de fruits et des jolies fleurs comme les strélitzias ou oiseaux de paradis mais aussi une autre plante que je ne connaissais pas du tout. C'est en nous baladant sur un marché très typique que j'ai découvert son nom : "Leucospermum cuneiforme Carnival Orange"..... un peu difficile à retenir facilement. J'ai trouvé cette plante originale et les fleurs très jolies.


Nous découvrons les premiers azulejos et nous n'avons pas fini d'en voir tout au long de notre séjour.


Nous décidons d'aller faire un tout au bord de la mer et nous prenons la direction de Praia Da Vieira


Praia Da Vieira est une station balnéaire mais à cette période de l'année, nous ne connaissons pas l'affluence des estivants. De nombreuses locations ne sont pas encore occupées et les restaurants sont loin d'être bondés. 


Nous nous promenons le long de la plage. L'océan avec une ondulation assez forte est idéale pour le surf mais la température de l'eau est fraîche... entre 16 et 18° en été....


Cette longue étendue de sable se termine par des dunes dans lesquelles des accès en bois sont aménagés pour les vacanciers.


Praia Da Vieira n'est pas qu'une station balnéaire, c'est aussi un village de pêcheurs. La pêche traditionnelle dans des barques en bois colorées et à la proue effilée perdure et est même l'une des principales attractions de cette petite station balnéaire de la Costa da Prat.


Tôt le matin et à marée basse, les pêcheurs prennent en effet la mer dans un ballet bien orchestré et inchangé au fil des ans. Les bateaux évoluent ainsi en demi-cercle et les filets sont lancés à l'eau au large.
Au retour de pêche, c'est tout le monde qui, dans une joyeuse agitation, aide à tirer ces filets alourdis de nombreux poissons, vendus à la criée dans la foulée.

Ces ingrédients extrêmement frais sont utilisés par les restaurants locaux, pour la préparation des spécialités gastronomiques telles que les "caldeiradas" ou ragout de poissons à la portugaise et le "arroz de marisco" ou riz aux fruits de mer à la portugaise. 


A bientôt pour la suite : la visite de Nazaré....



Ça faisait longtemps que nous n'étions pas vraiment partis en vacances. Je sais, habiter à 900 mètres de l'océan, on est en vacances toute l'année. Mais de temps en temps, on aime bien aller voir ce qui se passe chez nos voisins!!! Et cette année, nous avons décidé de partir à la rencontre des portugais. Je vais au fil du temps partager avec vous un peu plus en détail, ces magnifiques vacances. 

Tout d'abord, un peu de géographie! on dit que les français sont nuls en cette matière! je ne sais pas si c'est vrai mais se rafraîchir la mémoire, c'est bien aussi....

Imaginez un rectangle de 560km de long, dans le sens nord-sud et de 218km de large, dans le sens est-ouest et situé à l'extrémité occidentale de l'Europe. 

Imaginez que ce rectangle est délimité au nord et à l'est par l'Espagne, à l'ouest et au sud par l'Océan Atlantique sur plus de 800km de côtes où se succèdent de belles plages de sable.


Les plus grands fleuves du Portugal sont le Tage dont l'embouchure est à Lisbonne, le Douro qui se jette dans l'Atlantique à Porto et le Guadiana, en frontière avec l'Espagne.

Le Portugal est divisé en 7 grandes régions dont 2 régions insulaires : les îles Açores et Madère et 5 régions administratives :

- la région Nord, capitale régionale Porto
- la région centre, capitale régionale Coïmbra
- la région de Lisbonne, capitale régionale Lisbonne
- l'Alentejo, capitale régionale Evora
- l'Algarve, capitale régionale Faro

Cette photo a été prise sur le net.


Bon, j'espère que vous avez tout bien retenu... car lorsque je vous revois, c'est interrogation écrite... LOL.... 

Trêve de plaisanterie.... c'est dans la région centre (voir la flèche sur la carte) à 3 kilomètres de l'océan, à Vieira de Leiria que nous avons décidé de poser nos valises.

Ce choix n'a pas été fait au hasard. En effet, entre Lisbonne et Porto, cette région est riche en patrimoine puisque l'on y trouve les trois plus beaux monastères du pays, la prestigieuse université de Coïmbra et des villes évadées du temps comme Obidos.


Mais la route est longue pour se rendre au Portugal (1200km depuis chez nous). Nous avons donc décidé de faire le voyage en deux jours avec une pause d'une nuit en Espagne. 

C'est ici que nous nous sommes reposés la première nuit.


Le camping Olimpia se trouve à Pedrosillo el Ralo à 12 km de Salamanque. Il est très bien situé et offre confort, repos et tranquillité en pleine campagne. A noter aussi qu'Hinès est acceptée!
Quatre chambres avec salle de bains privée sont proposées à la clientèle ainsi que 24 emplacements pour camping cars et caravanes... 


Le soir, nous avons dîné sur place. Un repas cuisiné maison nous a été servi. C'était excellent et tout cela servi dans la bonne humeur par le patron qui parle français. 
Autre avantage, le soir, les grilles de l'hôtel sont fermées et les voitures sont bien à l'abri, ce qui nous permet de laisser toutes nos affaires à l'intérieur.


Nous avons passé une excellente nuit bien au calme et après un excellent petit-déjeuner, nous avons repris la route direction le Portugal. Il ne nous restait plus que 400km pour arriver à bon port...





Nous avons quitté le Portugal et faisons une étape à Salamanque en Espagne. Cela nous permet de faire la route en deux étapes. 

La nouvelle cathédrale ou Catedral Nueva...



Pour cette dernière journée de balade au Portugal, nous avons choisi d’aller visiter Figueira da Foz, superbe station balnéaire.



Balade à Coimbra aujourd’hu... j’espère que je vous mets l’eau à la bouche!!!






Il fallait prendre des forces car ça grimpait!!!



Le couvent du Christ à Tomar.


Fenêtre manuéline.



Un joli cadeau de Roger.. le liège est une particularité du centre du Portugal où nous sommes ♥️



Le château d’Obidos.


La vieille ville.


Excellent repas dans un petit restau local...


Soupe et pain au chorizo.


Pasteis de Nata.. miam!!



Le monastère d’Alcobaça.


Le monastère de Batalha.



La ville de Nazaré vue du Sitio.


Nous avons pris le funiculaire.





Les genêts nous accompagnent tout au long de notre route.


Je suis bien installée avec ma ceinture de sécurité..

A bientôt 😘



Julien nous avait offert une box "Délices de Chefs" et nous avons décidé de l'utiliser le dimanche de la fête des mères.
Après consultation des restaurants dans notre région, notre choix s'est porté sur le restaurant de l'hôtel Spa et Plaisir situé au Bois-Plage sur l'île de Ré.

Lisez mon article jusqu'au bout pour partager avec nous, notre désillusion...!!!!


La présentation du restaurant dans la brochure accompagnant la box, nous a séduits... de plus, une journée passée sur l'île de Ré... tout nous réjouissait. Donc, nous avons réservé une table pour le dimanche soir, le restaurant n'étant pas ouvert le midi.


Après une jolie balade dans le village et sur la plage.... 


nous arrivons devant ce complexe résidentiel, idéalement situé, proche de la magnifique plage du Pas des Boeufs. 


Devant ce cadre idyllique, vous vous dites : "super! j'ai fait le bon choix, je vais passer de très bons moments"....  

Au détour des allées, nous découvrons des chambres de plain-pied avec terrasse privée et close de murs, piscine, spa, institut de beauté, .... 


Le restaurant est situé au bord de la piscine mais il ne fait pas assez chaud pour manger à l'extérieur.
Avec cette box, nous pouvons choisir dans le menu à 39€, une entrée, un plat et un dessert. Une bouteille de vin de l'île de Ré accompagne aussi ce menu. 


Nous prenons un apéritif (en supplément). Nos mojitos sont accompagnés de shashimis de saumon.


Tout se passe bien... le restaurant se remplit et un couple s'installe à une table près de la nôtre. Ils présentent aussi une box... fait certainement important à signaler!

Nous apprécions notre entrée : une soupe de poissons et sa garniture.


C'est à ce moment-là que les choses commencent à se gâter... pas pour Roger qui a une belle pièce de boeuf bien tendre....


mais pour moi qui avait choisi une chaudrée noble à la rétaise.

Moi qui adore le poisson, j'ai choisi ce plat typique de la Charente-Maritime et de la Vendée qui est une sorte de soupe de poissons. Il y a de nombreuses recettes mais sur la carte, il y était précisé que cette chaudrée se composait de poissons, de coquillages, noix de saint-Jacques et gambas. Et je m'en souvenais...   


Regardez bien ma photo et comme moi, vous verrez que cette assiette ne contient ni noix de saint-Jacques, ni gambas, ni coquillages à part de nombreuses moules.... 


Mais comment cela peut arriver dans un restaurant qui se targue d'être gastronomique.... et avec un Maître Restaurateur aux commandes....


J'ai fait part de ma désillusion au chef de rang.... qui a remonté le problème en cuisine. J'ai donc attendu, ma chaudrée a refroidi... et elle m'a apporté plusieurs minutes plus tard....  les ingrédients manquants, à part dans une petite cassolette.... 


L'erreur peut être humaine.... mais cerise sur le gâteau....

Vous vous souvenez qu'un couple installé près de notre table, avait aussi une box. Et la dame avait aussi choisi une chaudrée comme moi...  Et bien, l'erreur est doublement humaine car elle aussi avait une chaudrée au rabais... ni coquille saint-Jacques, ni coquillage, ni gambas!!!! 

Elle a fait comme moi et l'a notifié au chef de rang qui cette fois-ci a envoyé "le grand chef" qui ne fut pas du tout agréable et qui a remporté l'assiette en cuisine. Au moins elle, elle a eu la chance de manger une chaudrée chaude!!!! 

Que doit-on en conclure? 


Mon repas s'est terminé avec un mille-feuilles au citron accompagné d'un granité colonel.


Nous n'avons pas traîné... nous avons réglé nos mojitos et nous sommes partis!!! 

Aucune geste commercial...  La chef de rang a dit que l'erreur avait été réparée. Mais bizarre quand elle se produit deux fois et à deux tables différentes.... Dommage car tout avait bien commencé.

C'est bien décevant. Il y a des restaurants largement mieux que ça et qui ne se nomment pas "maître restaurateur". 
De plus, ne vous présentez pas avec votre chien car nos amis à quatre pattes ne sont pas admis, ce qui devient de plus en plus courant à présent.

Vous avez compris que je ne ferai pas de pub pour ce restaurant et que nous n'y retournerons jamais.



Je suis allée au salon "Pour l'Amour du Fil" à Nantes et inutile de vous dire que j'y ai effectué quelques achats... 

Tiens.. tiens... Quelques coupons de tissus... on se demande pouquoi.... LOL....  
et une jolie toile à broder vert pâle pour marier avec le tissu du dessous que j'avais déjà et qui va être utilisé bientôt pour réaliser un porte règles. Je vous en reparlerai le moment venu!


Du petit matériel pour le cartonnage (aimants, coins) et la couture (bobines en bois).

Un assortiment d'aiguilles pour le patchwork.

Un coupe-fils très pratique que vous pouvez porter en pendentif mais qui peut aussi se fixer dans le trou d'une bobine. Equipé d'une lame intérieure ronde et tranchante, il passe inaperçu si vous voulez par exemple, broder en avion lors d'un grand voyage.


et pour terminer, quelques jolis charms... toujours utiles pour décorer des ouvrages.


Voilà, vous savez tout.. et si la visite du salon vous intéresse, suivez ce LIEN.



Je suis allée à la 10ème édition du salon "Pour l'Amour du Fil" à Nantes placée sous le thème "On dirait le Sud". 


Ce salon a été inspiré par les collections exceptionnelles de notre riche patrimoine textile et culturel provençal.


Je vais partager avec vous quelques photos des expositions.

Cette exposition de l’association Guldusi,  sous l’égide de Pascale Goldenberg a pour thème "La vie en rose".
Je vous avais déjà parlé de cette association dans cet article

Ce sont des carrés brodés par des afghanes des villages de Laghmani. 


Pour l’exposition, chaque oeuvre devait contenir un coeur afghan brodé.


Quelques oeuvres proposées pour le concours du salon sur le thème.....


- Petite escapade en Provence par Nadia Blanstier
- Mimosa par Michèle Le Campion
- Couleurs de Provence par Sophie Brochot
- Vue sur la Méditerrannée par Caroline Brochot.


"Atelier Cocopatch" et Patchwork Inspirations" présentent les réalisations des participants au "Quilt Along #100 jours 100 blocs" inspiré du livre "City Sampler" de la créatrice Tula Pink.


Chaque année, des artistes sont accueillies parmi leurs oeuvres dans de petites "maisons" meublées et décorées. 

Par exemple, Kumiko Nakayama qui illumine l'art du boutis avec délicatesse et une expertise exceptionnelle. Le boutis, ce travail tout blanc, qui fit la réputation de Marseille et sa région aux 18ème et 19ème siècle.  


Les expositions sont très variées et certaines sont très modernes. C'est le cas de Pamela Goecke Dinndorf qui a choisi de s'exprimer en couleur et avec modernité dans des oeuvres graphiques et originales.


J'aurais bien d'autres belles choses à vous présenter. Je termine ce petit tour au salon de Nantes avec la présentation de Mieke Duyck.

C'est une quilteuse belge que l'imagination fertile pousse à créer des quilts joyeux et pleins de couleurs.


Même si l'on ne pas de compétences particulières en matière de patchwork ou de boutis, on ne peut que s'incliner devant un tel travail.
Je regrette qu'une seule chose, c'est que de nombreux patchs soient quiltés à la machine à présent. Le quilting a la main a un rendu incomparable!

Si vous voulez savoir ce que j'ai acheté, c'est ICI.



Avec cet article, je voudrais mettre à l'honneur mon petit-fils Maël qui nous a fait une belle surprise lors de ce dimanche passé en famille.

Passionné par le Japon, il avait envie de se lancer dans la préparation de sushis. Virginie, sa maman, lui avait acheté un petit livre de recettes pour lui donner des idées.


Et c'est parti.... cuisson du riz, épluchage des légumes, préparation du thon, ...


Je suis de près la technique car je n'ai jamais fait de sushis. Je dois reconnaitre que Maël se débrouille très bien. 


Je remarque qu'Hinès est aussi très intéressée... peut-être pas pour les mêmes raisons que moi.. LOL...


A quatre mains, c'est bien aussi!


Nous allons bientôt passer à table et goûter...


BRAVO MAËL.... délicieux! tu es un CHEF....


Lucie a aussi ajouté son grain de sel. Je devrais plutôt dire son grain de riz... LOL... Grâce à son dessin, nous savons comment Maël a préparé ses sushis.... 

Bravo aussi à toi Lucie!





Mes enfants ont passé quelques jours de vacances à Bruxelles et voici la photo que Virginie m'a envoyée...

Savez-vous pourquoi ces fleurs ont été plantées volontairement dans cette rue?

Tout simplement pour boucher les nids de poule....

L’hiver assez rude et les nombreuses nuits de gel ont considérablement affecté l’état des routes en Belgique. 
Les nombreux nids de poules qui criblent les rues de la capitale agacent les automobilistes et les motards.
Des usagers ont donc tenté de trouver des solutions, à leur manière.... Voici une manière positive et ludique de dénoncer le mauvais état des routes, pistes cyclables et trottoirs. 

L'idée vient des Etats-Unis et notamment de New-York.





Nos enfants nous ont gâtés pour Pâques. Ils nous ont offert à chacun un coffret de produits de beauté, ce qui nous a permis de découvrir la marque RITUALS...

Je ne connaissais pas cette marque hollandaise. Née voici quinze ans, l'enseigne est spécialisée dans les produits cosmétiques, le maquillage, les parfums pour la maison, les peignoirs, le thé, les vêtements d'intérieur, ....


Tous les produits cosmétiques sont nés de rituels ancestraux d’Inde, du Japon, de Chine, du Maghreb…

La bonne surprise vient de leurs prix, extrêmement abordables.

Mon coffret (orange et beige) "The Rituals og Laughing Buddha-Revitalizing" se compose d'une crème nourrissante pour le corps, d'une brume légère pour le lit ou le corps, d'un gel douche moussant et d'un gommage pour le corps au sucre.

Celui de Roger (le noir et gris) ""The Rituals of Samurai- Refreshing" se compose d'une lotion après-rasage, d'un gel de rasage, d'un gel douche et d'une eau de parfum.

Celui de Julien (bleu) "The Rituals of Samurai-Refreshing" se compose d'un gel douche, d'un shampoing et gel douche 2 en 1, d'un gommage pour le corps et d'une crème de rasage.  


J'ai testé... inutile de vous dire que j'étais curieuse et impatiente... 

J'ai adoré le gel qui devient de la mousse au contact de l'eau. Il ne faut surtout pas en mettre beaucoup! ma peau était toute douce à la sortie de la douche.

Quant au gommage, il a la particularité d'avoir des grains très épais. Donc pour celle qui veulent un exfoliant assez puissant, je vous le conseille. A la sortie de la douche, je n'ai pas remarqué de rougeurs sur ma peau du fait de ces grains assez gros.

Bref! vous avez compris que je suis séduite et en plus, en cadeau pour l'achat de ces coffrets, une crème hydratante pour les mains et un gloss à lèvres.

J'ai lu sur le net que ces produits étaient aussi en vente chez Séphora. Vous connaissiez cette marque et ces produits?

Mes enfants ont eu une très belle idée et ce cadeau fut apprécié par chacun.





En Lorraine, tout le monde attend le fameux lapin de Pâques qui dissimule des oeufs en chocolat dans le jardin. 
C'est une tradition importée tout droit d'Allemagne avec le "Osterhase".

Joyeuses fêtes de Pâques à vous.





Ce jour n'est pas férié pour tout le monde... 

Le Vendredi Saint est un jour férié légal dans 3 départements français : la Moselle (57), le Bas-Rhin (67) et le Haut-Rhin (68), mais uniquement dans les communes qui sont dotées d'une église mixte ou d'un temple protestant.
La commune à prendre en compte pour savoir si ce jour est chômé est la commune de votre lieu de travail

Savez-vous pourquoi?

A la suite de la guerre de 1870, Metz et une grande partie de la Moselle se sont retrouvées annexées par l'Allemagne. Jusqu'en 1918, les lois allemandes étaient donc celles en vigueur dans le département.

Lors du retour de la Moselle à la France, un processus d'unification législative a été mis en place mais a laissé subsister certaines lois d'importance variable et de contenu très disparate dont celle qui nous intéresse : l'ordonnance du 16 août 1892.

Elle stipule les deux jours fériés supplémentaires encore en vigueur en Alsace et Moselle :

la Saint-Étienne (fêtée le lendemain de Noël, le 26 décembre) et le Vendredi Saint (jour qui précède le dimanche de Pâques dans les communes ayant une église mixte ou un temple protestant.

Dans les faits, ces 2 jours sont chômés dans l'ensemble de la Moselle, église protestante ou non dans la commune.

Inutile de vouloir faire du lèche-vitrine, tout est fermé!








Le 4 décembre 2006 fut signé un accord entre le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg et le gouvernement de la Sarre en vue de la création d'un lycée germano-luxembourgeois situé à Perl. 

Le Schengen-Lyceum ne peut pas être comparé à d'autres types d'écoles car il  combine des éléments du système scolaire luxembourgeois et allemand. 

C'est dans cet établissement que Maël poursuit ses études.


 Nous avons été conviés au "Frühlingskonzert" ou concert de printemps le 22 mars 2018 à partir de 19h.

Sur scène dans l'auditorium du lycée, les élèves ont présenté des morceaux de musique qu'ils ont répétés avec leurs professeurs de musique pendant l'année scolaire en cours.


Pendant près de deux heures, nous avons entendu des compositions du domaine du cinéma et de la musique pop. 

La chorale de l'école et l'orchestre de l'école ont chanté et joué "Do-Re-Mi" de la comédie musicale "The Sound of Music", les musiques de films "Cars" et "The Incredibles" ainsi que "Perfect" d'Ed Sheeran.


Le groupe des professeurs ont fait bouger le public avec des succès comme "Rehab" d'A.Winehouse et "Skyfall" d'Adèle.


Puis, c'était au tour de Maêl de se produire avec le groupe de rock et d'interpréter "Boulevard of Broken Dreams"de Green Day.


Ce fut une belle soirée musicale. Nous avions déjà assisté au concert de l'an passé et nous avons pu apprécier les progrès réalisés par Maël en une année.
Bravo à tous les élèves et aux enseignants pour leur investissement.



Il s'agit tout simplement de mes enfants qui viennent d'acheter un cookéo... 
Il faut dire que j'ai su leur vanter tous ses avantages! mais ils s'en sont eux-mêmes rendu compte car le week-end dernier, nous avons cuisiné avec le mien.

Leur choix s'est porté sur le cookéo+ rouge, 1600W, 150 recettes. Nous allons pouvoir échanger nos recettes!





Si vous avez l'habitude de me suivre sur mon blog, vous savez que chaque année pendant l'hiver, Roger s'adonne à une de ses passions : la réalisation d'un puzzle. 
Je vous présente celui de cet hiver qui a attendu bien tranquillement d'être accroché dans notre petit pied-à-terre à Metz.


Il a pris place dans l'entrée. Ce ne fut pas très facile de faire la photo en situation!





Lorsque Lucie a fêté son anniversaire avec ses copains, copines, elle a reçu ce coffret cadeau qui permet de réaliser des bougies.  

Le coffret contient un pot de gel transparent, des mèches, des crayons de cire pour colorer le gel, des paillettes dorées et violettes et des photophores de formes différentes.


Il faut faire fondre au bain-marie dans une boîte de conserve, le gel auquel on peut ajouter des morceaux de crayons de cire si on veut obtenir des bougies de couleurs. 

Remarque immédiate : La présence et l'aide d'un adulte est obligatoire. Beaucoup de manipulation avec de l'eau bouillante pour faire fondre la cire au bain-marie.


Du coup, Lucie se défoule sur le gel restant !!!!! car finalement elle ne peut pas manipuler grand chose... trop dangereux...


Mais elle peut au moins mettre les jolies paillettes de couleurs pour décorer ces bougies.


Lucie m'a offert cette jolie bougie ♥♥♥♥♥♥





Photo prise sur le vif à l'apéro pour fêter les retrouvailles...


Cette année, les hasards du calendrier ont fait que nous soyons ensemble pour fêter le "BRETZELSONNDEG" ou dimanche des bretzels.
Typique et appréciée du grand public, la célébration gourmande et ancestrale de cette fête a lieu à la mi-carême, lors du quatrième dimanche de Carême.

Mais avant le dessert, réchauffons-nous avec une bonne tartiflette car ici, le temps est frais et très humide...


Maintenant que j'ai pris des forces!!! je peux vous parler plus en détails de cette tradition. Elle est vraiment ancienne et encore maintenant, les luxembourgeois y sont très attachés.

Les bretzels, aussi fortement appréciés en Allemagne, sont des pâtisseries typiques luxembourgeoises qui, bien qu’elles existent en version salée, se dégustent majoritairement sucrées lors du Dimanche des Bretzels.

Confectionnés à base de farine, d’œufs, de beurre, de sucre et d’amandes, les bretzels sont très appréciés au Luxembourg. Pliés d’une manière bien spécifique, la forme des Bretzels représentent l’entrelacement de bras d’amoureux. Le mot Bretzel est d’ailleurs un dérivé du mot bras.


La tradition veut que l’homme offre cette fameuse pâtisserie à l'élue de son coeur le dimanche des bretzels. Si la fille l'accepte, le garçon peut lui rendre visite le jour de Pâques, afin de recevoir des œufs en retour.
Dans le cas contraire, elle lui remettra un panier. D'où l'expression typiquement luxembourgeoise "de kuerf kréien" (recevoir un panier) qui signifie être largué.

Petite originalité : durant les années bissextiles, la tradition est inversée : ce sont alors les femmes qui offrent le bretzel, les hommes se chargent quant à eux des œufs !

Aujourd'hui, cette tradition sert principalement de prétexte aux plus gourmands pour déguster ces délicieux bretzels, souvent mis à l'honneur dans les boulangeries pâtisseries pour l'occasion!


Impossible d'aller faire une petite promenade digestive car le temps ne s'est toujours pas amélioré. Mais finalement, ça fait bien plaisir aux mecs de retrouver leurs jeux de société préférés!

Quant à Virginie, Lucie et moi, nous nous lançons dans la fabrication de bougies. C'est ICI.





Oh! une belle surprise de ma Bomi....


Son copain a trouvé place sur notre petit canapé dans notre pied-à-terre.


Pendant notre absence, il se sentira moins seul car il sera avec son nouveau copain Nounours....





Dans la rubrique "Insolite", je vous présente EVA, une nouvelle serveuse accueillie au restaurant New Gril House de Marly, à côté de Metz. 

Une première en France, d’après Shizhong Zhu, le patron de l’établissement, qui a eu l'idée lors d'un voyage en Chine où les robots sont monnaie courante et qui a d’ailleurs déboursé 5 000 euros pour ce petit extra.

Blindée d'électronique, la serveuse électronique vous apporte votre plat en deux minutes...

Bientôt, nous irons lui rendre visite....


Le Père Noël a apporté une machine à coudre à notre Lucie "bricoleuse"...


La machine à coudre fonctionne sans fil et permet aux enfants de réaliser de vraies créations sans aucun danger et en totale autonomie. 

Le système unique de la machine permet à des aiguilles protégées par un cache, d’entremêler les fibres textiles très finement pour réaliser une couture parfaite.


Je n'ai pas eu besoin de montrer longtemps à Lucie comment ça fonctionnait... elle s'est vite débrouillée toute seule!! et a enchainé les ouvrages, les uns derrière les autres....


Elle m'a offert cette première réalisation... que je vais garder précieusement... C'est un petit coussin et nous l'avons même garni... Le rembourrage était fourni.





Tous les cadeaux sont prêts, Roger emballe les derniers que nous avons rapportés de notre séjour en Alsace.


C'est la magie de Noël.... le sapin brille de tous ses feux et les enfants ont participé aussi à la déco (couronne de l'Avent réalisée par Maël chez les scouts et petites décos de Lucie faites à l'école).


Comme d'habitude, le plus intéressant se passe en cuisine....


Oh! Vic et Roger s'affairent à la salle-à-manger... je sens que nous allons bientôt passer à table...


Au menu cette année, plein de petites choses à grignoter et pas de plat principal consistant.... 


mais surtout ne pas oublier le minestrone de Vic, c'est une tradition que nous apprécions beaucoup! 


Ah! toc toc toc.... je crois que le père Noël est passé et a déposé les cadeaux sur le palier.... Les enfants les ramènent sous le sapin.


Et la distribution va commencer.... Lucie adore donner les cadeaux!


Et chacun aime déballer et avoir de belles surprises.... 


Le repas se termine avec d'autres gourmandises...


... sans oublier les traditionnelles parties de jeu de société qui nous ont emmenés tard dans la nuit. 



C'est la fête aussi pour Hinès et mes enfants n'ont oublié personne pour les cadeaux...!!!!!


Mais c'est quoi ce machin-là!


Voilà l'objet de toutes les convoitises pour Hinès.... LOL..... et en plus, ça fait de la musique....





"BOOK FOR PAPER LOVERS" (livre pour les amoureux du papier) est un livre cahier sans texte, avec plus de 300 pages pour rendre hommage au papier sous toutes ses formes.
Mes enfants connaissent bien mes goûts et ce fut un de mes cadeaux de Noël. 


En feuilletant ces pages, j'ai découvert 1001 petits cadeaux.

Papier à détacher : confettis, rubans, étiquettes, cartes postales, guirlandes, stickers, papier buvard, papier pailleté....


.... étiquettes, papier kraft, papier d’emballage, mini brochures, etc.


Entre poésie et émerveillement, plus de 300 pages de petits plaisirs à s'offrir, à se faire offrir ou à partager pour les vrais amoureux du papier ! 



Les plus beaux marchés de Noël sont bien sûr en Alsace, pourquoi ?

Je vais tenter de vous donner un aperçu de la magie de Noël qui s’en dégage.

- Notre gîte à Husseren-les-Châteaux 
- Le Coeur et l'Alsace
Convivialité et partage au gîte
Le crémant ICE PAPILLON de Wolfberger
Les poteries en Alsace


Les marchés de Noël incontournables :

- Le marché de Noël de Ribeauvillé
- Le marché de Noël de Riquewihr


à suivre....





C'est dans cette maison de Colmar joliment décorée et située près de la collégiale Saint-Martin, que j'ai découvert le magasin "Alsace Boutique". 


Inutile de vous dire que je n'ai pas pu résister et que j'y suis entrée.....


Les produits "vedette" sont les poteries René BECK de Soufflenheim (67) où se situe ce magasin d'usine spécialisé dans la poterie et la céramique. 

Créée vers 1750, cette poterie a été transmise de père en fils depuis cette époque et compte à ce jour, une vingtaine d'employés.

Ces poteries entièrement fabriquées et décorées main, sont conformes aux normes alimentaires européennes et américaines et sont garanties 100% sans plomb. Elles sont utilisables au four traditionnel, au micro-ondes et passent au lave-vaisselle.


Je me suis laissée tenter par cette terrine au décor "coeur frisé", dans laquelle j'aime cuire le baeckeoffe et qui assure une cuisson douce, homogène et respectueuse des aliments.


J'ai eu un vrai coup de coeur lorsque mes yeux se sont posés sur Jeannala et Seppala, traduisez la petite Jeanne et le petit Joseph, nés sous le crayon de David GRANDMAIRE en 2004.




Cet artiste peintre met l'accent sur une Alsace heureuse et souriante avec un style qui dégage gaieté et bonhomie.
La rondeur des personnages exprime le terroir alsacien, leur simplicité invite à la cordialité. Ils reflètent la joie de vivre uniquement par leur sourire!

J'ai craqué et voilà nos nouveaux mugs à tisanes...


Et pour tout savoir sur Jeannala et Seppala, je vous invite à visiter le site officiel de David GRANDMAIRE en suivant ce LIEN.. 



La Maison WOLFBERGER à Eguisheim innove et surprend en créant un crémant d'Alsace "ICE PAPILLON".


Cet assemblage fruité à la robe jaune et brillante, a été spécialement élaboré pour être dégusté frais avec des glaçons.

L'étiquette est dotée d'un indicateur de température idéale qui confirme le moment de dégustation. Il faut mettre la bouteille au frais et quand les bois du cerf changent de couleur et deviennent bleus, le crémant d'Alsace "ICE PAPILLON" a atteint sa température idéale pour y ajouter des glaçons.  

La température de dégustation est entre 7 et 8°. Ce crémant peut être servi à l'apéritif mais aussi pour accompagner des desserts aux fruits, des entremets, des pâtisseries et des douceurs sucrées. Il se décline aussi en cocktails pour créer une façon moderne de le consommer.





Bien sûr, nous avons partagé de belles balades sur les marchés de Noël mais aussi des moments de convivialité et de complicité dans notre gîte... 

On bouquine, on consulte les docs, on lit nos mails... et on prépare Hinès pour partir en balade. 


Les mecs jouent à la crapouillette, ce jeu de cartes bien sympathique que Roger a fait découvrir à Roland et Jean-Philippe... Les nénettes ne peuvent pas s'empêcher de tirer l'aiguille et Jean-Philippe épate Claudine avec ses tours de magie... LOL....


Côté cuisine, cookéo est du voyage... et c'est la partage des tâches!!!


Après l'effort, le réconfort entre nous...


... et avec les propriétaires du gîte, pour les remercier de leur accueil et leur gentillesse.







Nous quittons le marché de Noël de Ribeauvillé (c'est ICI) et nous partons à Riquewihr. Nous n'avons pas très chaud. La neige a cessé de tomber mais la pluie a pris le relais et nous avons envie de manger une bonne choucroute et d'être au chaud! 

Les restaurants sont pris d'assaut et au détour d'une ruelle pavée en plein centre, nous réussissons à trouver une table dans une winstub "La Grappe d'Or".


Le cadre est rustique et décoré d'anciens ustensiles et outils viticoles et de poteries de Betschdorf, en grès des Vosges. Le restaurant possède 3 salles et notre table situe en sous-sol dans le caveau. 
Ces photos ont été prises sur le net.
 


Nous choisissons "le menu Alsacien" avec en entrée une variation autour du munster (samoussa de munster à la ciboulette, munster, blanc à munster, petite salade mélée).

Au choix pour le plat principal, choucroute à la graisse d'oie et sa garniture ou jambonneau braisé, choucroute.

Comme dessert, île flottante au caramel d'orange.


Nous voilà requinqués et nous partons à la découverte de cette magnifique cité médiévale fortifiée qui s'enorgueillit d'un riche passé. 


En témoignent les nombreuses maisons à colombage dont certaines datent encore du XIII ème siècle.


Le "Dolder" est une des deux portes qui assurait l'accès à la ville. Elle est surplombée d'une tour à cinq étages d'une hauteur de 25 mètres. L'intérieur du Dolder servait autrefois de lieu d'habitation au gardien du village.
Cette tour beffroi encore appelée Tour des Voleurs, abrite le musée d'Histoire Locale avec sa fameuse salle des tortures.
A côté, se trouve la fontaine de la Sinne décorée avec une crèche en cette période de l'année. 


La nuit commence à tomber.... et au moment de Noël, la ville ruisselle de lumière. Les rues se parent de décors scintillants, les façades et les monuments s'illuminent, les échoppes du marché de Noël s'animent....  


.... cette joyeuse effervescence rappelle le monde de l'enfance chargé de souvenirs et d'émotion.


Dans la rubrique "produits artisanaux", un arrêt dans ce magasin de tissus s'impose pour faire quelques emplettes... 


sans oublier aussi ces spécialités gourmandes.
Nous sommes en admiration devant la maison d'Hansel et Gretel réalisée en pain d'épices. 

Hansel et Gretel (ou Jeannot et Margot) est un conte populaire recueilli par les Frères Grimm qui met en scène un frère et une soeur perdus dans la forêt par leurs parents et qui ensuite, se retrouvent aux prises avec une sorcière anthropophage. 


A bientôt pour la suite de nos vacances...



Premier jour de notre semaine de vacances en Alsace et avec nos amis, nous avons décidé d'aller visiter le marché de Noël de Ribeauvillé. C'est sous la neige que nous quittons Husseren-les-Chateaux, il ne fait pas très chaud...


Nichée en plein vignoble alsacien, Ribeauvillé ou la "Cité des Ménétriers", plonge le visiteur dans une joyeuse ambiance médiévale.


C'est dans son histoire que Ribeauvillé puise les ingrédients nécessaires pour réaliser ses animations (gueux, manants, danseurs, baladins, ...).


Ses étals ravissent les gourmands... gourmandises salées... 


... ou sucrées


... animations musicales


... ou sanglier à la broche servi avec du chou rouge et accompagné de cervoise ou de vin.


Nous continuons notre balade en plein coeur d'un cadre pittoresque et authentique. 


Cette cité viticole à l'architecture médiévale se prête à merveille à la découverte des charmes d’un Noël d’autrefois.

Nous quittons Ribeauvillé et nous nous rendons à Riquewihr où nous allons nous restaurer et passer l'après-midi sur ce nouveau marché de Noël.





Celles qui me connaissent bien, savent que le COEUR est un symbole qui m'est cher, au point de les collectionner.
Quelques uns ornent le mur de notre montée d'escalier. Cette photo date et depuis, ma collection s'est encore agrandie. 


En Alsace, le coeur a aussi toute sa signification. Omniprésent dans les traditions populaires, symbole protecteur, il est un porte-bonheur repoussant les mauvais présages.


Le coeur symbole universel de l'amour, représente le partage, la générosité, la franchise, le courage, ... la passion...


En visitant cette belle région comme nous venons de le faire la semaine passée, vous pourrez le retrouver sur les maisons anciennes (volets percés d'un coeur, coeurs peints sur les murs, découpes en ferronnerie sur les portails et grilles de jardins, ...).... 


..... sur le mobilier traditionnel, sur les ouvrages en tissu, brodés....


... les moules en terre cuite ou métal, les pains d'épices...


En vous promenant dans les ruelles des villes et des villages, observez, levez la tête et vous en découvrirez de bien originaux.

Le coeur le plus parfait des symboles auquel je n'ai pas su résister, se décline de mille et une façons pour exprimer tellement de choses.





Avec deux couples d'amis, nous avons décidé de partir une semaine en Alsace pour découvrir la magie des marchés de Noël.

Notre choix s'est porté sur un gîte situé à Husseren-les-Châteaux dans le Haut-Rhin. Niché à 380 mètres d'altitude, Husseren-les-Châteaux est le village le plus élevé du vignoble alsacien. 
L'emplacement est idéal, à quelques kilomètres des marchés de Noël que nous voulions visiter : Ribeauvillé, Riquewihr, Eguisheim, Colmar, Turckheim et Kaysersberg.


La vue sur la plaine du Rhin jusqu'à l'horizon de la Forêt Noire y est splendide.
Les crus récoltés sur ses côteaux du Pfersigberg et de l'Eichberg sont justement célèbres et connus depuis le 15 ème siècle.


Ce village de quelques 400 habitants est un lieu idéal de tranquillité et de séjour pour touristes et citadins fatigués de l'agitation de la vie moderne.


Le premier jour, nous avons découvert notre gîte sous la neige...


... mais elle n'a pas tenu et les jours suivants, c'est plutôt la pluie qui a été au rendez-vous.

Le gîte a été aménagé dans une maison vigneronne, mitoyenne à celle des propriétaires. 


Nous sommes dans la partie droite. Voici quelques jolis détails de la façade.


L'extérieur est déjà très coquet et c'est dans le même esprit qu'a été décoré l'intérieur.


Le gîte se compose d'un salon confortable ouvert sur une cuisine intégrée et équipée...


... et de trois chambres, une salle de bains et un espace détente.


Voilà comment Monsieur et Madame Napoli accueillent leurs hôtes...

On trinque au plaisir d'être ensemble, l'apéritif est tout trouvé.


Et le dessert aussi....


A bientôt pour la suite de notre escapade en Alsace...



Je vous envoie un petit coucou depuis l'Alsace. Hier, nous sommes allés en balade sur le marché de Noël de Ribeauvillé. La neige puis la pluie nous ont accompagnés mais c'est tellement beau que cela ne nous a pas perturbés!

A bientôt pour une autre carte postale de l'Alsace en fonction de ma connexion internet....





Le temps passe trop vite... et je ne vous ai pas encore présenté mes achats parisiens. Vous vous souvenez que j'étais allée au Salon Création et Savoir-Faire à la capitale? Si vous voulez vous rafraîchir la mémoire et relire nos péripéties de voyage, c'est ICI... Bref! 

Une petite nouveauté... j'aime beaucoup les boucles d'oreilles fantaisie et j'ai tout de suite apprécié le côté pratique de celles-ci. En effet, vous avez une base avec attache sur laquelle vous pouvez clipser et déclipser selon vos envies des motifs, pour vous créer de nouvelles boucles d'oreilles. Comme vous le voyez, le bleu a réuni toutes mes faveurs! Vous qui me connaissez bien, vous n'êtes pas étonnées, n'est-ce pas?


Une pause s'impose toujours au stand "Atelier Bonheur du Jour"... 
C'est là que je trouve toutes mes petites décos à coudre ou coller sur mes travaux. Le choix est énorme et l'accueil très agréable. On repart toujours avec un petit cadeau... cette fois-ci, c'est le bouton "Bonheur du Jour". Sympa, non?


Il ne vous tente pas cet hippopotame? moi, coup de foudre pour ma petite-fille. Du coup, j'ai acheté la fiche et 2 gros boutons gris pour le réaliser. 
Il a une double utilisation car quand vous l'ouvrez, c'est un coussin. C'est trop mignon....


Incontournable aussi, le stand Marie-Claire Idées... Je me laisse tenter.. le sac, la revue est offerte. J'aime bien ces grands sacs pour transporter mes affaires de bricolage!  


Mes enfants m'ont offert ces deux superbes livres pour mon anniversaire. Je les ai achetés au stand "Editions de Saxe". 


Pour vous donner une idée, voici quelques modèles du livre "Noël Country" d'Isabelle PRIGENT. Il est superbe, on aurait envie de tout faire....


Quant au second, "Le sashiko se met à table", il va me permettre d'approfondir cette technique de broderie japonaise. Pour un premier essai, j'ai acheté un tissu imprimé d'un motif typique du sashiko. Il représente des feuilles de chanvre et il est souvent utilisé pour réaliser des vêtements d'enfants pour sa symbolique de pousser haut et droit.
Vous voyez, la broderie nous permet d'apprendre de belles et nouvelles choses!   


Voilà et pour terminer, grâce au montant de mes achats, j'ai eu en cadeau l'agenda 2018 des Editions de Saxe. J'ai choisi le thème "point compté" évidemment...


A présent, comme on dit... y'a plus qu'à....





Me voilà de retour de la capitale... après une journée pleine de rebondissements....

Départ en bus de Royan à 5h20 du matin... ce n'est pas une heure raisonnable pour moi mais quand on aime, on ne compte pas!!!!

Première étape : le bus n'arrivait plus à fermer ses portes. Bon, rouler avec les portes ouvertes à cette heure et avec 4° au thermomètre, ce n'est pas la panacée.... Le personnel appelé en renfort, a réussi à résoudre le problème et me voilà partie pour la gare de Saintes.
Ah! oui j'avais oublié de vous dire que ce service de bus a été mis en place pour palier la suppression des trains au départ de la gare de Royan car des travaux sont effectués sur la ligne Saintes-Royan et nous sommes sans train pendant 5 mois....

Deuxième étape : j'arrive à Saintes en bus et là, je saute dans le TER qui me conduit à Angoulème où...

Troisième étape : je monte dans le TGV qui vient de Bordeaux et qui m'emmène à Paris Gare Montparnasse.

Quatrième étape : OUF! il est 10h du matin, un petit coup de métro et me voilà arrivée au salon Création et Savoir-Faire....

Cinquième étape : je suis contente d'y être enfin !!!!    


Méthodiquement, j'arpente les allées de ce salon, ma petite liste à la main pour essayer de trouver toutes ces petits choses dont j'ai besoin pour bricoler.


Dommage cette année, je ne sais pas trop pourquoi plusieurs exposants que j'apprécie comme L'Atelier des Coeurs ou L'Atelier des Elfes ou La Couserie Créative ne sont pas présents!


Je vous rassure, j'ai trouvé tout de même mon bonheur et aussi quelques nouveautés qui ne figuraient pas sur ma liste. Dans cet article, la liste de mes achats!


Comme nous approchons des fêtes de Noël, je me suis régalée avec les magnifiques décorations présentées au stand Marie-Claire Idées. Je vous en fais profiter!


Là, j'ai fait un petit tour dans le village de Noël... 


et je me suis arrêtée devant le stand de Sandra Hosseni (cartonnage) mais rien de nouveau dans les articles proposés par rapport à l'année dernière.  


Sixième étape : les jambes et les pieds commencent à se fatiguer.. l'heure de la pause se fait sentir, je vais boire un coup avant de reprendre le métro direction la gare Montparnasse.

Septième étape : arrivée à la gare, nouvelle surprise.... une valise a été abandonnée et le service de déminage est arrivé... donc le TGV est parti avec du retard... et je n'ai pas pu avoir ma correspondance à Angoulême. 

Huitième étape : je suis rapatriée à Saintes en bus.

Neuvième étape : je descends de ce bus pour monter dans un nouveau bus qui me conduit enfin à Royan. 

Et voilà, mes aventures touchent à leur fin..  enfin j'arrive à la maison vers 22 heures... On dit que les voyages forment la jeunesse!!! 

Malgré tout cela, ce fut une belle journée où j'ai vu de jolies choses et au cours de laquelle j'ai fait de belles rencontres... sur le salon, une dame du Bassin d'Arcachon qui se reconnaitra certainement et dans le train au retour, une autre dame de Bordeaux. 
Pour l'anecdote, dans le TGV aller, juste devant moi, était assise Valérie Lemercier et derrière moi, Philippe Croizon. Je vous rassure, je n'ai pas fait de selfie...



Si tout se passe bien, je devrais être ce mercredi à Paris porte de Versailles au salon Création et Savoir-Faire.

J'ai prévu d'y aller en train mais voilà nous avons appris qu'une grève était programmée théoriquement jeudi... grève dont personne dans les médias n'a encore parlé!!!!
Donc, je suis allée changer mon billet de train pour  m'y rendre mercredi au lieu de jeudi...

Pas de chance car à chaque fois que nous allons à Paris à ce salon, il se passe quelque chose.... l'année dernière, c'était la tempête, l'année d'avant nous étions bloquées en gare Montparnasse... 
Alors, vous comprendez bien que je me demande ce qu'il peut encore nous arriver cette fois-ci!!! 

J'espère vous retrouver bientôt.... lol.... Ça ne nous vaut rien d'aller à la capitale...



Après le bon repas au Waldhaff La sauvageonne ( c'est ICI), mes enfants nous emmènent visiter Berdorf, l'une des plus importantes zones touristiques du Luxembourg située sur un vaste plateau, dominant à la fois les vallées de l'Ernz Noire, de la Sûre et de l'Aesbach.  


Le réseau de promenades est bien entretenu et balisé.à travers une forêt d'une superficie de 1200 hectares.


Les rochers de Berdorf en grès compact, sont la perle du Luxembourg en matière d'escalade sportive.  


Nous avançons avec précaution. Le sol est jonché de feuilles mortes et il faut faire attention de ne pas glisser!


Quelques pauses pour faire de jolies photos et admirer le site.


Nous poursuivons nos découvertes entre grottes, crevasses et cavités rocheuses.


Partie un peu difficile, nous attaquons la montée.... 


... qui nous mène à des points de vue époustouflants.




Nous voilà perchés sur les hauteurs de parois rocheuses vertigineuses. 





Mes enfants ont eu une excellente idée lorsqu'ils nous ont proposé d'aller déjeuner dans ce restaurant atypique "Le Waldhaff la sauvageonne" situé  entre Luxembourg et Junglinster sur la route d'Echternach.


Ce restaurant caché dans la verdure est situé dans un lieu boisé... 


Au beaux jours, on peut s'installer à l'extérieur et profiter de ce cadre très agréable.


Ce dimanche-là, il faisait très beau mais nous avons tout de même préféré nous installer à l'intérieur. 


La déco de la salle est dans le même ton, avec beaucoup de bois, des fausses fourrures, une cheminée… Nous n'avons pas été déçus par le cadre.


... ni par la carte annotée avec humour par le patron!


J'ai apprécié la nappe et les serviettes en tissu mais aussi un bon mojito... 


S'en est suivi la farandole des plats en passant de la viande au poisson par la croustade de fruits de mer. Les plats étaient copieux, les cuissons excellentes et la présentation recherchée.


Chacun a trouvé ce qui lui plaisait... côte de boeuf pour Roger et Julien..


Sans oublier les desserts gourmands..


La carte est traditionnelle, rustique et généreuse. Je recommande cet endroit atypique et agréable. J'aimerais y retourner aux beaux jours pour déjeuner à l'extérieur. Cela doit être aussi très agréable.





En balade dans la rue des jardins à Metz, je me suis arrêtée devant la porte de ce magasin... Ce propriétaire ne manque pas d'humour... 


Vous pouvez cliquer sur la photo pour une meilleur lecture de l'ardoise...



La 82ème Foire Internationale de Metz s'est déroulée du 29 septembre au 9 octobre 2017. Cette année, la FIM a vibré aux rythmes de NEW YORK, la ville où l’on ne dort jamais ! 

La nouvelle exposition, "Big Apple", proposée sur plus de 1200m² emmène le visiteur à la découverte de la plus grande ville des Etats-Unis.


Comme un phare, la Liberté éclairant le monde plus connue sous le nom de "la Statue de la Liberté", œuvre de Bartholdi, accueille le visiteur.

Ce cadeau de la France aux Etats-Unis d’Amérique a été offert pour célébrer le centenaire de la Déclaration d'indépendance américaine.

Cette statue monumentale est située à sur l'île Liberty Island, au sud de Manhattan, à l'embouchure de l'Hudson et à proximité d'Ellis Island.


Le visiteur a pu découvrir New-York à travers la reconstitution de petits commerces typiques...


La ville américaine y est dévoilée sous toutes ses coutures, en particulier avec l’arrivée des premiers migrants.


Entre 1840 et 1860, plus de 4 millions d'éuropéens sont arrivés aux Etats-Unis et sont passés par Ellis Island, principale porte d'entrée sur le continent américain, située à l'embouchure de l'Hudson à quelques encablures de Liberty Island où s'élève la statue de la liberté.

A leur arrivée, les migrants étaient accueillis par les services fédéraux d'immigration et étaient soumis à divers examens médicaux puis se voyaient poser une série de 29 questions sur leur identité.

La plupart était acceptée immédiatement et restaient peu de temps sur l'île. Ils prenaient alors un ferry qui les acheminait sur le continent.


Le blason de la ville de NY comporte les symboles suivants :
- l'aigle, symbole des Etats Unis d'Amérique du Nord
- à gauche, un marin représentant les premiers colons
- à droite, un indien représentant les natifs de l'île de Manhanttan
- les deux castors sont l'emblème de la compagnie néerlandaise des Indes Occidentales
- le moulin à vent représente l'activité économique mise en place par les colons
- la devise latine signifie le sceau de la ville de NY.


La skyline est un mot associé à la ville de NY lorsque l'on évoque la fameuse skyline de Manhanttan, panorama urbain à nul autre comparable.


Avec 251 gratte-ciel, New York est la ville qui compte le plus de gratte-ciel (immeubles de plus de 150 m de hauteur).

Si les immeubles "poussent" en hauteur, ce phénomène est dû au prix des terrains et à leur rareté. New York, resserrée sur son île ne peut en effet se développer horizontalement.


Lorsque l'Europe part à la découverte de l'Amérique...


Dans les années 30, on part voir NY à bord de luxueux paquebots, tel le Normandie, fleuron de la Compagnie Générale Transatlantique...


... ou du dirigeable Hindenburg.

Le Zeppelin Hindenburg fut le plus grand appareil volant jamais construit. Il effectua son premier vol en 1936. Après 14 mois de service actif, il explosa le 6 mai 1937...

Il assurait la liaison Francfort-New-York en moins de 60 heures. Rappelons qu'à cette époque-là, aucun avion n'était capable de relier l'Europe à l'Amérique.


Prohibition, guerre des gangs, mafia, police, détectives privés....

Al Capone, Bonnie and Clyde, la célèbre machine à écrire Rémington, indissociable du personnage du détective privé...


La mitraillette Thompson est associée à l'époque de la prohibition. L'arme est aisément reconnaissable à son chargeur de 50 cartouches, dit "chargeur camembert". Elle ne tarda pas à être adoptée par la pègre mais aussi le FBI mais encore l'IRA qui par ses connexions aux Etats-Unis, en importa massivement.


New York est aussi le théâtre des aventures des héros de la bande dessinée américaine. Une exposition est consacrée aux comics, avec certains ouvrages présentés qui sont aujourd’hui de véritables collectors.


L'exposition se termine par l’après-guerre avec Broadway et le Cinéma, les Fifties et sixties, New York : capitale des arts et de la mode et des 80’s à nos jours, avec New York la ville qui fait rêver Times Square, Ground Zero...


Comme vous avez pu le découvrir à travers mon article, cette exposiion était très intéressante. Mettons à l'honneur le scénographe, Alexandre Cavalli qui l'a commentée.





Je cherchais un produit spécifique de marque Briochin et je pensais trouver mon bonheur à la jardininerie Truffaut.
Je ne l'ai pas trouvé (je parle du produit).... mais en revanche quelle surprise de découvrir cette magnifique reconstitution d'un village de Noël.  


Je sais, vous allez me dire: "Et bien, ils sont en avance en Lorraine"!!!!
A notre décharge, n'oublions pas qu'ici, la saint-Nicolas, fêtée le 6 décembre est une fête presque plus importante que Noël. 


Pour être complètement honnète, je dois vous dire que j'ai tout de même pensé que c'était un peu tôt.... 


Mais comme moi, je fais partie des "fans" de Noël... et bien, j'ai aimé! 


J'ai aimé ce décor de brasserie et il m'a fait sourire car justement le soir, nous retrouvions des amis au restaurant "Les 3 Brasseurs"...


Heureusement que ce n'était pas à la patinoire car là, ce n'est pas mon fort!!! En revanche, Roger aurait apprécié...


Je me serais mieux débrouillée sur une piste de dance!!! 


Allez, on se lance.. on chante "jingle bells"?


à moins que vous ne préfèriez un petit tour de grand roue?


Bon, vous avez compris que je me suis amusée en prenant toutes ces photos et en les partageant avec vous. J'espère que vous aussi, vous aurez pris du plaisir à les regarder même si Noël n'est pas votre tasse de thé! 







En balade chez Gam Vert pour acheter des croquettes pour Hinès, j'en ai profité pour photographier ce champ de bruyères dont les couleurs sont obtenues grâce à un procédé unique en France qui consiste à colorer les fleurs avec de la peinture à l'eau.
L'idée est venue d'Alsace car pendant les automnes chauds alsaciens, les fleurs de bruyères brunissaient trop vite. Le rose, couleur naturelle de la bruyère, a tout d'abord été copié puis ensuite sont venues les autres couleurs...


Dans la grande famille des choux, le chou décoratif ou chou d'ornement est cultivé pour son feuillage aux couleurs et aux formes variées. Très décoratif en automne et en hiver, ce type de chou a trouvé sa place dans de jolies compositions.


Les coloquintes peuvent faire de jolis objets décoratifs. L’avantage c’est qu’en automne on en trouve en abondance!


L’automne est une saison magnifique du point de vue des couleurs, les feuilles prennent de jolis tons rouges et orangers. C'est la saison des champignons et on pense déjà à Halloween... 







De retour d'un séjour sur l'île de Ré, je passe vous faire un p'tit coucou.

Je vous souhaite une bonne journée et vous dis à bientôt.





Pendant notre dernier séjour à Metz, nous avons effectué quelques petits bricolages (enfin! surtout Roger....).

Un petit coup de peinture a redonné au balcon un air de jeunesse. Roger avait un soutien moral en la personne d'Hinès!!!!


J'ai retrouvé des petits cadres garnis de cartes postales un peu rétro. Nous les avons accrochés de part et d'autre du puzzle "vintage" de Roger.


Nous avons terminé d'aménager l'entrée. 


Nous avons accroché mes broderies "vintage" que j'avais terminé de broder avant de partir.


Voilà, c'est joli, ça me plait! c'est le principal....



Au cours de notre séjour à Metz pendant les fêtes de Noël, j'avais découpé cet article du journal qui annonçait l'ouverture d'une nouvelle mercerie dans les environs de Metz.
Comme je n'avais pas eu le temps d'y aller, j'ai gardé précieusement cet article et inutile de vous dire que lors de notre séjour d'un mois courant mars, là j'ai trouvé le temps d'y aller....


Avec mon amie Martine, nous nous sommes payées un après-midi "filles" et nous voilà parties direction la mercerie...


Inutile de vous dire qu'à peine entrée, je me dirige vers le rayon tissus... où j'ai bien sûr trouvé mon bonheur!!!!


Je me sentais vraiment dans mon élément et j'ai pris le temps de bien regarder tous les rayons...


...  et les jolies réalisations présentées.


J'y ai découvert un truc très rigolo dont je vais vous parler dans un nouvel article.... C'est ICI.
Je suis presque sûre que vous ne pensez pas du tout à quoi cela peut servir!!!


N'hésitez pas à y aller faire un tour car en plus, vous serez très bien accueillies....

Site : http://www.samh-decoration.com/



C'est à mon tour de partager avec vous cet après-midi agréable passé chez Sylvie et Marc du blog "Les Bons Restaurants"....


Bien sûr que nous avons bien papoté, c'était le but de notre rencontre mais nous avons aussi joué les gourmands car nous avons été gâtés...
En effet, Sylvie, bonne cuisinière comme nous le savons, n'a pas lésiné sur les desserts.... 

C'est sans aucun mal que nous avons goûté au baba au rhum, à la tarte aux groseilles et au marbré, le classique de Sylvie!!!! Je vous laisse imaginer si nous en avons repris!!!!

En attendant, c'est toujours aussi sympa de les retrouver et je leur dis "à la prochaine venue en Lorraine".








Jacqueline, une amie lorraine, est comme moi, elle adore "bricoler". Et quand nous nous retrouvons, toujours avec autant de plaisir, nous discutons de nos nouvelles réalisations. 

Elle s'est lancée dans la confection de tabliers "vintage" et au travers de cet article, je voudrais la mettre à l'honneur car je les trouve superbes. Ce sont de belles réussites tant au niveau du choix des tissus que des finitions.

Bravo Jacqueline! 







Après un mois passé en Lorraine, nous retrouvons nos habitudes royannaises. 
Pour faire un si long voyage, il faut prendre des forces.... 


et faire des pauses pour se dégourdir les jambes et profiter des paysages colorés.


Je vous dis à bientôt. Je commence fort... Cet après-midi, petite couture avec mes copines que je retrouve avec plaisir et demain, journée balade au salon 'L'amour du fil" à Nantes. C'est ça la vie de retraitée!!! 



Nos amis Martine et Patrice nous ont fait découvrir un nouveau restaurant "L'Hesperius" situé à Metz, dans le quartier historique de la ville, à proximité de la cathédrale.


Rendez-vous au 6 rue du faisan et...


...entrez!


Le restaurant Hesperius vous invite à découvrir sa cuisine traditionnelle raffinée avec des produits frais et produits du terroir.

Bien que nous n'ayons pas pris d'apéritif, nous avons eu droit à un petit amuse-bouche : un velouté de cerfeuil tubéreux. 


Puis nous avons choisi comme menu : plat du jour et dessert.

Ce jour-là, le plat du jour était de l'osso buco accompagné de tagliatelles.


Quant au dessert, nous avons craqué pour le café gourmand... bien copieux!


Je recommande vivement ce restaurant. Le rapport qualité/prix est excellent! et la gentillesse du personnel est en prime.
Une mention spéciale au jeune chef. Bravo! 
 





Julien a eu une très bonne idée! il nous a proposé d'aller manger ce midi au restaurant d'application du lycée hôtelier de Metz. Cela lui a remémoré quelques souvenirs puisque c'est dans cet établissement qu'il a suivi ses études.
Ce restaurant est situé dans l'enceinte du lycée et a pour but de permettre aux élèves (BEP, Bac Pro et BTS) de s'exercer et se perfectionner en cuisine et aussi en service. Il est ouvert du mardi au vendredi de 12h00 à 14h00 (excepté durant les vacances scolaires) et le jeudi soir à partir de 19h.


Le cadre du restaurant est très "classe". Tout est fait pour que les élèves se trouvent dans les mêmes conditions que dans un grand restaurant et nous, nous avons la chance de pouvoir déguster un très bon menu!


Notre table est réservée, nous prenons l'apéritif...


... accompagné d'un chutney d'ananas et magret fumé, d'une petite soupe à l'oignon et croûtons gratinés.


Nous avons choisi un menu sur le thème "poissons".


En entrée : noix de saint-Jacques poêlées, jus de viande et lard frais façon salade Caesar.


Le plat principal : pavé de cabillaud mi-sel sauté au beurre et haricots blancs.


Et en dessert : assiette tout mirabelle pour moi...


et dacquoise aux fruits secs, pomme caramélisée et glace caramel au beurre demi-sel pour Roger et Julien.


Pour terminer, un café accompagné de mignardises.


Excellent repas très fin qui a séduit notre palais!



Le Centre foires et congrès de Metz-Métropole a organisé dimanche ses Puces de printemps. Ce qui m'a intéressée, c'est qu'en plus des exposants traditionnels, les Puces des couturières ont fait leur apparation cette année ainsi qu'un grand marché aux tissus.


Pour les passionnées, il y avait de quoi faire.... c'était immense. On y trouvait toutes sortes de tissus : des tissus d'ameublement, des tissus pour dames et enfants, des tissus de haute couture et mariages, des rideaux, ..... mais aussi des tissus pour patchwork.... et de la mercerie, bien sûr.


Inutile de vous dire que je suis tout de suite partie à la recherche des tissus patch.... Celles qui me connaissent bien, savent tout de suite quelle couleur m'a intéressée! 


A ce stand, voici mes achats...
J'ai craqué pour un joli tissu avec des motifs de Noël (2€50) et quelques coupons pour mes patchs (10 achetés et 1 offert). Le prix d'un coupon tournait autour de 3€50 - 4€.


Les tissus et les patchs réalisés étaient magnifiques....


Je me suis aussi arrêtée à cet autre stand sur lequel j'ai trouvé des lots de tissu pour les petites bidouilles que nous faisons à l'activité couture.


10€ pour tous ces tissus...


Il ne me reste plus qu'à tirer partie au mieux de tous ces tissus.



Je ne m'y attendais pas....
Je vous ai dit que nous étions passés samedi chez ZODIO. En effet, j'avais un chèque cadeau à utiliser et ça tombait bien car j'avais des petites tasses à café à remplacer.


Et lors de notre passage en caisse, j'ai reçu une jolie boîte pleine de petites surprises bien agréables.


Et voilà le contenu...

un petit carnet, un sac en toile pour shopping, un feutre indélibile, 3 rouleaux de scotch avec des motifs vintage, des transferts et des fiches pour personnaliser le sac en toile.


C'est sympa pour la bricoleuse que je suis...



Samedi après-midi, nous sommes allés faire quelques courses au centre commercial WAVES...


et particulièrement chez ZODIO, un magasin dans lequel j'aime aller traîner....
Cette fois-ci, je vais vous étonner! ce n'est pas dans le magasin que je vous emmène mais suivez-moi dans les toilettes.... la déco m'a plu mais....


.... ce que j'ai trouvé très amusant à lire, ce sont "les règles des toîlettes".... Je vous laisse les découvrir en cliquant sur la photo pour mieux lire si besoin!

On a de l'humour chez ZODIO....






Avant de vous présenter mes petits achats, plongez-vous dans l'ambiance de ce superbe salon au travers de ces quelques photos...


La vaisselle de Digoin revue au point compté...


La mode "vintage"....


Le patch, au stand QUILTMANIA....




De belles idées à réaliser...


Et voici...


Une longue pause au stand des "Editions de Saxe" pour feuilleter et encore feuilleter de nombreux livres tous plus intéressants les uns que les autres... On ne peut pas tout acheter, bien sûr! alors mon choix s'est porté sur celui-ci en vue de la future réalisation d'un sac à mon activité patchwork.


Les modèles sont magnifiques et tout à fait à mon goût...


Très pratiques les explications à la fin du livre...


De jolis tissus pour le patch ou pour la couture... j'ai déjà quelques projets en vue!


Un crayon craie porte-mine très pratique pour tirer des traits fins sur les tissus foncés. Ces traits sont effaçables à l'eau ou à la gomme.

"L'Atelier Bonheur du Jour", un stand où j'adore m'arrêter et où je trouve de jolis boutons décoratifs en bois et couleur.
Cette fois-ci, j'ai acheté ces boutons collection Vintage et un petit flot pour décorer une pochette que je viens de terminer et que je vous monterai bientôt.


Voilà du pain sur la planche en couture, broderie et patch pour les prochains mois... 
Ce fut une belle balade partagée avec mes amies bricoleuses comme moi! 





Ça y est.... nous avons enfin réussi à aller respirer "le bon air vicié"... de Paris et du métro pour ensuite fouler les allées du salon de l'Aiguille En Fête, salon des passionnées du fil et de l'aiguille. Mais on ne recule devant rien quand on aime!!!! 

C'était dimanche, dernier jour du salon et finalement, nous avons trouvé que ce jour-là était beaucoup moins fréquenté et nous nous sommes demandé si une prochaine fois, nous n'allions pas choisir ce créneau.


Cette année, le thème du salon était l’intemporel esprit scandinave avec une touche bohème. Voici quelques photos de l'exposition que malheureusement, nous avons visitée un peu rapidement faute de temps. 


Je vous laisse quelques instants, le temps d'aller photographier mes achats pour les partager avec vous. 



En principe, si la tempête ne m'empêche pas de sortir de chez moi aux aurores demain matin, je pars en balade à la capitale.... avec deux amies.

Porte de Versailles, nous allons arpenter les allées du salon des passionnées du fil et de l'aiguille : L'AIGUILLE EN FÊTE.

Ma petite liste de courses est prête! A bientôt pour la suite de l'aventure.... 


En effet, c'est une véritable aventure....

Une "tempête exceptionnelle", baptisée Leiv, est arrivée ce samedi à partir de 05h00 dans le Sud-Ouest où trois départements, la Gironde, la Charente et la Charente-Maritime avaient été placés par Météo-France en "vigilance rouge". Le niveau maximal des vents a atteint 144 km/heure à Royan.

Inutile de vous dire que ce matin, nous n'avons pas bravé la tempête pour nous rendre à la gare et nous avons bien fait car aucun train ne circulait... car des arbres bloquaient les voies. 

La SNCF nous a proposé soit de nous rembourser nos billets, soit de reporter notre voyage. Nous avons revu notre organisation et tentons un prochain départ demain dimanche, dernier jour d'ouverture du salon. On verra bien si nous pouvons partir sans risque.... 



C'est mon amie Martine, la lorraine qui m'a offert ces miniatures qui me correspondent parfaitement. C'est lors de notre pause au salon de thé à Trèves que je les avais repérées.

La manufacture REUTTER PORZELLAN implantée en Allemagne depuis 1948, produit des miniatures comme celles-ci : une machine à coudre en porcelaine, plusieurs fils de couleurs et des ciseaux.

Ils sont les seuls en Allemagne à produire une grande collection de porcelaines pour lesquelles ils accordent beaucoup d'attention aux détails. Les produits sont fabriqués à la main et sont repris parfois 17 fois (coulé, émaillé, peint, .... ) jusqu'à ce qu'ils soient parfaits.    

Peut-être le départ d'une nouvelle collection? 





Lors de notre balade à Trèves sur le marché de Noël, nous avons pu nous rendre compte que les allemands sont attachés aux produits de leur région. Les commerçants et artisans sont sélectionnés soigneusement et les critères principaux sont de proposer des articles fabriqués artisanalement, idéalement à la main, et dans la région.

La preuve, lorsque nous nous sommes arrêtés devant ce chalet, séduits par des petites maisons, des figurines et d'autres décorations de Noël en céramique. 


Ce sont des maisons en céramique de grande qualité de la marque KASTEL fabriquées à Aachen. Le début de la production remonte à 1992 avec une sélection limitée à quelques maisons. 
Depuis cette marque a imposé son propre style.


La production de ces maisons en céramique possède une tradition vieille de plusieurs siècles. Cela dépend de la sélection des matières premières spécifiques ainsi qu'une grande dextérité pour les réaliser.

Des maisons, des bâtiments et d'autres accessoires permettent de réaliser de beaux paysages qui procurent toute l'année une atmosphère particulière.


Nous sommes tombés sous le charme de ces maisons et avons décidé de nous en offrir une chaque année au moment de Noël.


Voici nos premiers achats...


... qui nous ont permis de faire une petite décoration de Noël chez nous.





Je vous retrouve pour partager avec vous la suite de notre balade sur le marché de Noël à Trèves. Après une pause gourmande dans un salon de thé situé sur la place du marché, nous passons à côté de la fontaine "Petrus Brunnen" datant de 1595, qui est couronnée par une statue de Saint-Pierre, le Saint Patron de la cathédrale et de la ville. Le saint apôtre est entouré de statues représentant les quatre vertus cardinales : la Justice, la Force, la Tempérance et la Prudence.


Nous arrivons sur la place de la cathédrale Saint-Pierre (Domkirche St. Peter). Cet emplacement confère à lui seul aussi un côté magique et féerique à ce marché de Noël !


Nous découvrons une très jolie pyramide de Noël ou Weihnachtspyramide.


Elle représente un carrousel de bois, tournant grâce au courant d’air chaud des bougies qu'il est possible d'acquérir à l'intérieur de cette grande pyramide. Nous rentrons....


Nous n'y trouvons que des cadeaux traditionnels. On aurait envie de tout acheter!


Nous poursuivons notre balade de chalets en chalets tout en admirant les façades des maisons...


Belle surprise en arrivant devant ce chalet... je vous laisse apprécier!


Toutes les pièces sont superbes et de très belle qualité.


Nous quittons le marché de Noël et terminons notre balade par un petit tour en ville. 


Magnifique journée qui fera partie de nos beaux souvenirs de fêtes de cette année...





Si la ville allemande de Trèves est célèbre pour ses vestiges romains, elle accueille depuis 36 ans un marché de Noël, considéré comme l'un des plus beaux d'Allemagne.


Le Marché de Noël a eu lieu du 21 novembre au 22 décembre 2016 sur la place du Marché médiévale et devant l'imposante coulisse de la cathédrale.


Nous nous promenons sur la place et découvrons les petits pavillons en bois qui sont au nombre de 95 au total. Ils sont joliment décorés et illuminés. Même les poubelles sont dans la note!


Nous apprécions le type de produits vendus dans ces chalets qui ne sont pas "made in china" comme c'est parfois le cas sur d'autres marchés de Noël... 


des boules de Noël en verre...


comme quand j'étais petite! les petits oiseaux que je pinçais sur les branches du sapin et la pointe pour décorer le haut du sapin! C'est superbe...


Des rouleaux à pâtisserie et des formes pour découper les fameux "bredele", petits gâteaux typiques de cette période de Noël...


Des décorations de Noël en bois, des outils en chocolat pour les gourmands...


sans oublier les saucisses grillées (Bratwurst), les tartes flambées (flammekueche) et les bonnes pâtisseries!!!


L'heure pour nous de faire une pause dans un salon de thé.
Hum! les bons gâteaux et chocolats..


Nous reprenons "des forces" avant de poursuivre notre balade sur le marché de Noël devant la cathédrale. 





En balade à Trèves pour aller visiter son marché de Noël, nous nous arrêtons tout d'abord chez Villeroy et Boch pour admirer sa magnifique vaisselle de Noël.

Le magasin est situé en face de la Porta Nigra ou Porte Noire, monument très célèbre de Trèves. 


Nous sommes accueillis par les pères Noël, les rennes et les bonhommes de neige.


A peine rentrés dans le magasin, la magie de Noël commence.

Cette collection propose des pièces de vaisselle festives décorées de fins motifs linéaires aux couleurs élégantes : tasses et mugs, réchauds, auxquels s'ajoutent des assiettes, plats, coupelles et plats creux pour le café ou les repas.


Les différentes collections se marient merveilleusement bien entre elles et égaient une sublime vaisselle aux lignes épurées.


Vaisselle et table très classe en blanc et doré...


En voici de nombreuses et belles idées de cadeaux.... Des cadeaux à la fois originaux et jolis qui font plaisir non seulement à celui qui le reçoit, mais également à celui qui l'offre.


Bonne soirée de Noël à vous. Je vous laisse et vous dis à bientôt pour notre balade sur le marché de Noël de Trèves.


Je me suis acheté ces sets de table pour Noël.





No comment.....



Joyeux Noël 2016

 24/12/2016






Le magasin ZODIO a toujours l'art et la manière de présenter de jolies tables pour les fêtes.


Pour un Noël british...


Un Noël à la montagne...


En rouge et noir...




Vous préférez peut-être le doré?


ou bien les tons violines? Jolis aussi....


J'en profite pour vous souhaiter un....





Maintenant que notre petit pied-à-terre à Metz est accueillant, nous pouvons inviter....


J'ai profité de soldes chez Maisons du Monde pour acheter un peu de vaisselle, juste pour avoir quelques assiettes assorties. Ce sont mes vacances...


Je me suis équipée d'un appareil à raclette et le menu a été vite trouvé! C'est pratique et on aime... Je ne fais pas de grande cuisine à Metz.


Le dessert traditionnel lorsque nous sommes à Metz : des merveilleux...
Oh! il faut que je vous en parle. C'est une "tuerie" comme on dit sur le net.... 





Cette année, nous étions à Metz pour le dimanche de la fête des Pères. Nous en avons profité pour inviter les enfants. Nous sommes allés manger aux "3 Brasseurs" avec Julien, Virginie et Lucie. Victor et Maël participaient à un stage et ne pouvaient venir.


Au menu, une belle salade composée pour les filles et du sanglier accompagné de spätzles pour les mecs!
Nous sommes fidèles à la brioche façon pain perdu et sa boule de glace vanille pour le dessert.


Retour à l'appartement pour la remise des cadeaux....
Un assortiment de bières offert par Virginie et deux jolis polos offerts par Julien. 


Ce fut aussi l'occasion de faire découvrir aux enfants, notre nouvel appartement entièrement rénové. Nous avons trinqué avec du cidre et nous leur avons fait découvrir une pâtisserie traditionnelle du Nord et des Flandres, les merveilleux. Je vous en parlerai dans un nouvel article. C'est trop bon!!!!! 

La journée s'est prolongée par une jolie promenade dans le Parc de la Seille qui se trouve à deux pas de notre studio. A plus pour la balade.... 





Coup de coeur ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Quand on n'a pas de jardin en ville, il suffit de transformer son balcon en petit coin de vraie-fausse verdure avec du gazon synthétique vraiment bluffant.... 


Sois beau et ne pousse pas pendant notre absence : vive le gazon synthétique !!!!!



Je n'ai pas fini de vous parler de nos travaux dans notre studio à Metz. Alors, je reprends ce thème.

Vous vous souvenez, nous avons réaménagé le coin nuit et à présent, nous avons décidé de changer le revêtement de sol dans tout le studio sauf la salle de bains qui est carrelée.

Pour commencer, ce ne fut pas une "mince affaire" pour les poseurs de monter le revêtement dans le studio... Nous sommes au 4ème et dernier étage.
En 4 mètres de large, pas question de le mettre dans l'ascenseur. Mais dans la montée d'escalier, ce ne fut pas plus simple!  


OUF! ça y est... le voilà prêt à être posé.... Nous avons passé l'aspirateur sur l'ancien revêtement et les poseurs attaquent. Roger donne aussi un petit coup de main.


Et voilà, c'est tout beau. Ça change vraiment de l'ancien revêtement qui datait des années 80.... 

Encore une bonne chose de faite. Passons à présent au coin cuisine.... 



Nous poursuivons nos travaux dans notre studio à Metz avec le réaménagement du coin cuisine qui en avait bien besoin.
Ne perdez pas de vue comment c'était avant.... car le changement va être plus que flagrant !!!!!


Tout d'abord, tout est vidé et démonté car nous avons choisi d'installer une machine à laver à la place du réfrigérateur table-top. L'ancien évier sera démonté par le cuisiniste. Les meubles sont livrés et le poseur commence l'installation.


Ça prend forme mais quel bazar! et puis, je ne peux pas cuisiner.... 


Mais ça valait le coup d'attendre et d'être patients... 


J'ai tout nettoyé, rangé la vaisselle dans les éléments, les victuailles sur les plateaux dans l'élément d'angle. J'ai commencé la déco et j'ai changé les rideaux.


Hinès est contente de retrouver son canapé et d'être au calme ! Le puzzle "années 60" réalisé par Roger est accroché.


Pour terminer, une petite vue générale de notre "HOME SWEET HOME".....

Beaucoup de travail et plusieurs aller et retour Royan-Metz pour en arriver à cette dernière étape mais nous sommes très contents. 









Maintenant que les travaux sont terminés, nous pouvons inviter nos amis Martine et Patrice pour une "pizza party"....


Le lendemain, c'est la fête des Pères. Nous la fêterons avec les enfants.





Bonjour, bonjour..... nous voici de retour à Royan après une semaine de vadrouille, je devrais plutôt dire de "travail" à Metz....

En effet, nous sommes partis en train cette fois-ci pour terminer l'installation de notre petit pied-à-terre. Ca y est, nos efforts sont récompensés!!!! tout est terminé et ça nous plait beaucoup.   


A présent, nous allons profiter de l'été à Royan. Il semble enfin arriver car aujourd'hui, c'est grand soleil et plus de 30° au thermomètre.... Est-ce que cela va durer? "That is the question".....

En attendant, je vous laisse et vous souhaite une belle fête de la Musique si comme nous, vous y allez.

A plus pour la suite des "potins" chez nous. 



Entre deux trains en gare d'Angoulème, nous avons pu apprécier l'humour des cheminots... 


Normal puisque c'est à Angoulème qu'a lieu chaque année, le Festival de la Bande Dessinée.... 



Dans mon article précédent, je vous ai présenté Pascale GOLDENBERG et son exposition de karakdusis. que j'ai pu découvrir au salon "Pour l'Amour du Fil" à Nantes.

Avec ce nouvel article, c'est encore d'elle dont il est question avec l'association GULDUSI qui mérite que l'on en parle. Elle est l'initiatrice et en gère l'organisation.

Le but de cette association est de relier la culture afghane au reste du monde. Au nord de Kaboul, dans la plaine de la Shomali, 200 brodeuses âgées de 12 à 50 ans se sont remises à broder car après 30 années de guerre, la broderie traditionnelle dans cette région avait été abandonnée. Les femmes ont réappris ces techniques de broderie main et la jeune génération l'acquière.


Elles brodent des carrés qui restent la marque du projet bien que des triangles, des ronds, des rectangles et des rubans soient aussi brodés.


Selon la qualité, 4 à 8 heures sont nécessaires pour broder un carré de 8cm de côté.


Depuis 2004, la collecte a lieu une fois par trimestre. Les brodeuses sont systématiquement payées, l'association prenant le risque de ne pas les vendre en Europe.

Grâce à leur salaire, les femmes aident de façon conséquente leur famille, certaines ayant acquis une indépendance financière totale.

Le projet soutient aussi tous les mois 24 parrainages d'enfants de brodeuses, des brodeuses en difficulté, ainsi que toute brodeuse ou fille de brodeuse étudiante.


La pierre angulaire du projet : la broderie est achevée, cependant il est encore nécessaire qu'une personne européenne y pose son regard, l'acquière et se mette à l'ouvrage, pour qu'avec ses goûts (de couleurs et de tissus) et sa technique personnelle (confection, cartonnage, patchwork, broderie, bijou, ...), elle réalise autour de ce carré brodé un objet accompli, un produit fini : témoin de la rencontre de deux cultures

Un exemple de réalisation avec une de ces broderies...


Si les broderies des Afghanes vous plaisent et que vous vous décidez à en acquérir, cliquez ICI.

Quand la beauté s'allie à un bel acte humanitaire, la rencontre est magnifique! 



J'ai décidé d'apporter ma modeste pierre à l'association GULDISI en achetant ces broderies afghanes.

Mon choix n'est pas anodin... Bien sûr, le "F" comme Françoise et les petits coeurs que j'aime tant.

Quant à la deuxième broderie, elle a été synonyme d'espoir à mes yeux après avoir lu au stand de l'association, cet article sur "Les cerfs volants de Kaboul".

Le livre "Les cerfs volants de Kaboul" écrit en 2003 en Amérique par Khaled HOSSEINI et traduit en français en 2007, a largement contribué à l'intérêt pour la cause afghane. Il a même été adapté au cinéma en 2008.

Lors de ces voyages, Pascale GOLDENBERG nous dit n'avoir jamais vu d'enfants jouer au cerf-volant dans les villages, bien qu'il y ait du vent dans la plaine de Shomali où se trouvent les villages des brodeuses (d'ailleurs, Shomali vient de Shomal qui veut dire "vent", donc plaine venteuse).


En revanche, lors de son dernier voyage, sur la route entre l'aéroport et son logis d'accueil, elle a compté 63 cerfs volants.

Est-ce le signe d'un renouveau véritable? Lui, ce symbole de la liberté?  
 



Que sont "les Korakdusis"? 

"Korak" signifie petits restes et "dusi" broderie... il faut donc comprendre de la broderie de petits restes, c'est-à-dire du patchwork.....

Les korakdusis sont traditionnellement originaires du TURKMENISTAN. La réalisation de ces pièces textiles traditionnelles a disparu dans les années 1920-30 lors de la soviétisation de ce petit pays.

Il s'agit de tentures dont le but était principalement de décorer les murs intérieurs des maisons ou comme portières entre deux pièces mais aussi comme carapaçons pour les chevaux ou les chameaux. Ils son raremant doublés.


Ces pièces textiles faisaient partie de la dot, la fiancée les présentant aux nombreuses visiteuses, qui venaient entre autres choses admirer sa production, les mois précédents le mariage.
En réalité, la jeune femme ne réalisait pas seule ces pièces, elles étaient collectivement produites par les femmes de la famille, voire achetées.


Cette population était en grande partie semi-nomade jusqu'aux premières décennies du XXème siècle et changeait de résidence d'été en hiver en déménageant entre autres choses ces korakdusis. 


Arrivés dans la nouvelle demeure en terre battue, abandonnée des mois durant aux intempéries, il fallait commencer par la restaurer.
Alors sur les murs intérieurs en pisé encore humides, les korakdusis étaient littéralement collés aux parois pour être détachés quelques mois plus tard. Quelques unes des pièces présentées à cette exposition montraient encore des traces de terre séchée au dos.  

Pascale GOLDENBERG a présenté ces korakdusis au salon "Pour l'Amour du Fil" de Nantes. 

Je ne connaissais pas et j'ai beaucoup aimé. La destination de ces ouvrages est très émouvante et je trouve très fort de voir ces ouvrages aux couleurs pétantes, venues de l'autre bout du monde.







Avec mes copines du Foyer Rural, je suis allée au grand salon nantais "L'Amour du Fil". 

Le temps n'était pas super mais il n'a pas plu. C'était tout de même plus agréable pour nos deux chauffeurs.


Cette année, le salon était sur le thème "Sakura" (cerisiers en fleurs), en l’honneur des invités du salon et de l’exposition "LE BEST of MY LITTLE JAPAN".

Nous sommes accueillis par une ambiance très asiatique.


Quelques chiffres pour ces réalisations :

- 80 paires de jeans
- 53 boîtes de 20 oeufs pour les fleurs
- 80 boîtes de 20 oeufs pour les guirlandes
- 220 fleurs cousues à la main pour les lanternes
- Plats et verres en papiers recyclés.


Un important espace était dédié aux expositions.

Coup de coeur n°1..... Souris-ville d'Odile BAILLOEUL


Beaucoup d'humour et de fantaisie dans les créations de cette artiste qui nous offre à voir son monde tout gai et coloré à travers Souris-ville, un village de petites souris tendre et charmant!


En 2012, quand cette artiste a créé ses premiers kits de souris, elle n'imaginait pas jusqu'où cela l'entrainerait!


Coup de coeur n°2.... BRIAN HAGGARD


Cet artiste américain multi-f