Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 29 227 154
Nombre de commentaires : 37 774
Nombre d'articles : 6 320
Dernière màj le 17/01/2018
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 >>
Voici mes pains d'épices de Noël cette année . Mon petit Maël les a adorés  ... Il revenait toujours en chercher dans la boîte..... et avant de repartir chez lui, il me l'a apportée pour avoir les derniers!!!

Ce WE, nous allons chez mes enfants. Je vais lui en refaire  ....





La douceur du potiron servi froid, relevée d'une pointe d'épices et de copeaux de foie gras : une entrée raffinée pour "notre repas de Noël. "

Ingrédients pour 4 personnes :

- 1/2 l de bouillon de volaille
- 1 potiron
- 1 petit pot de foie gras mi-cuit (150 g suffisent)
- 2 pincées de quatre-épices
- 10 cl de crème fraîche épaisse
- 1 cuillère à café de fécule de pomme de terre
- 1 oignon
- sel, poivre du moulin


La recette

• Eplucher et détailler le potiron en morceaux. J'ai utilisé du potiron déjà tout prêt que j'avais congelé. Emincer l'oignon.

• Faire revenir l'oignon dans 1 cuillère à café d'huile puis ajouter le potiron et le bouillon. Porter à ébullition, laisser cuire jusqu'à ce que le potiron soit tendre. Ecraser les morceaux de potiron avec une écumoire ou un presse-purée manuel.

• Délayer la fécule dans 1 cuillère à soupe d'eau. Hors du feu, verser en filet en remuant soigneusement. Remettre la marmite sur le feu et porter à ébullition tout en tournant, jusqu'à ce que le tout épaississe un peu.

• Retirer du feu, mixer, ajouter la crème fraîche et le quatre-épices, saler et poivrer au goût.

• Laisser refroidir et mettre au frais au moins 3 heures.

• Au dernier moment, servir dans des verres ou des coupes et parsemer de copeaux de foie gras. Déguster avec des tranches de pain aux raisins et aux noix grillées.

 

 


Suggestion : En hiver, on peut tout à fait servir cette crème de potiron chaude plutôt que froide. Je l'avais servie froide à Noël.

Source : L'Internaute




Voici une recette minute accrochée à un sachet de "pâtes gourmet".

Ingrédients :

- 2 verres de crème
- 1/2 bouquet de persil haché fin
- 4 c à soupe de purée de tomate
- 4 c à soupe de parmesan râpé
- un peu de noix de muscade
- Poivre et sel selon goût

Recette :

-Chauffer la crème puis réduire la chaleur.
- Ajouter les ingrédients successivement dans la crème en remuant et laisser cuire à feu doux pendant 5 à 7 minutes.
- Verse la sauce sur les nouilles.
- Selon votre goût, ajouter du parmesan.

 

 

C'est tout simple mais très bon!




Pour mon menu de Noël, j'ai eu l'humeur « foie gras ». Surtout depuis que j'étais tombée sur cette recette à faire frémir tous les palais du monde... Amateurs de sucré/salé, n'attendez pas une minute de plus pour la déguster. Quoi ? Bien sûr, vous avez le droit de la faire même après Noël !
Bon appétit !

Ingrédients pour 6 à 8 personnes:

- 400g de foie gras
- 400g de pain d'épices
- 1/2 verre de vin blanc doux
- 50g de raisins secs
- 40g de noix concassées


Recette :

- Préparer le pain d'épices (voir recette sur blog). Je l'avais déjà cuit la veille pour m'avancer.



- Découper le pain d'épices pour obtenir de belles tranches.

 

 

- Mélanger le foie gras avec les noix et les raisins réhydratés dans un peu de vin blanc.



- Déposer une couche de ce mélange sur chaque tranche de pain d'épices jusqu'à épuisement des ingrédients.

 

 

- Emballer le pain d'épices dans du film étirable et le placer dans une terrine.



- Placer au réfrigérateur au moins 3 heures. Puis, servir, décorer avec quelques brins de ciboulette et des physalis. Déguster.

 

 

Source : Pub Centre Leclerc




Pasteis de Nata

 09/01/2008

Une amie m'a donné la recette de cette traditionnelle pâtisserie portugaise. Voici son histoire et sa recette. C'est une façon d'utiliser les jaunes d'oeufs si vous en avez. Mais surtout c'est "à tomber à genoux" tellement c'est bon!   
Je vais en repréparer et faire la surprise à mon gendre qui est d'origine portugaise! 

Histoire :

En 1837, à Belém (quartier de Lisbonne), les moines du Monastère des Hiéronymites tentent de faire subsister leur ordre. Ils commencent alors à vendre des pastéis de nata, afin de gagner de l'argent, dans une petite pâtisserie attenant au monastère.

A l'époque, Lisbonne et Belém sont deux villes distinctes reliées par des bateaux à vapeur. La présence du monastère et de la Tour de Belém attirent beaucoup de touristes qui plébisciteront rapidement les pastéis de Belém.

La recette de ces derniers est bien gardée (à la manière de celle d'un produit un peu plus récent : le Coca-Cola). Les maîtres patissiers sont les seuls et uniques à connaître la recette des vrais pastéis de nata. Ils doivent prêter serment de non-divulgation. Même aujourd'hui, ces maîtres patissiers sont très peu ; ils fabriquent toujours artisanalement leur patisserie.


Aujourd'hui :



L'attente des clients pour être servis reste relativement longue (jusqu'à 30 minutes - voir photographie), du fait de la fabrication artisanale des pastéis.

Néanmoins, n'importe quel café ou pâtisserie au Portugal propose aujourd'hui des pastéis de nata, mais seuls ceux de la "fábrica dos pastéis de Belém" ont la dénomination pastéis de Belém. Les nombreuses boutiques/magasins d'alimentation portugais de France vendent également ces pâtisseries, issues de fabrications beaucoup plus industrialisées.

Au Brésil, le pastél de Belém est très consommé. Il est commercialisé notamment par la chaîne de fast-food Habib's.

Site officiel : http://www.pasteisdebelem.pt - Site officiel des Pastéis de Belém (en portugais pour les connaisseurs!!!!)....

=============================================

LA RECETTE

Ingrédients :



- 250 ml de crème fraîche liquide
- 4 jaunes d'oeufs
- 15 g de farine
- 100 g de sucre
- un zeste de citron finement râpé ou un peu de jus de citron
- du sucre glace (décoration)
- de la cannelle (avant de déguster!)
- 1 pâte feuilletée

Préparation :

- Mélangez tous les ingrédients dans une casserole que vous mettrez sur feu doux et portez à ébullition en remuant délicatement.



- Retirez aussitôt la crème du feu et laissez la refroidir.

- Etalez votre pâte feuilletée et avec un emporte-pièce (verre ou autre), découpez des ronds dans votre pâte.



- Garnissez votre moule après l'avoir huilé légèrement et piquez avec une fourchette le fond de la pâte.



- Versez la crème tiède dans les moules et lissez le dessus.



- Glissez les pasteis dans le four préchauffé à 220° le temps que vos pasteis soient bien dorés sur le dessus. Vous surveillez mais il faut compter une vingtaine de minutes.

- Sortez les du four, laissez les refroidir puis démoulez les. Saupoudrez de sucre glace et/ou de cannelle.





Avec les découpes restantes de pâte, je me suis amusée à faire des mini croissants saupoudrés de cannelle!



Source : Mida




Les accords vin

 08/01/2008

Quel vin pour quel plat?      ou       Quel plat pour quel vin?



>> http://www.cuisineaz.com/Pratique/Accord_Vin.aspx

Pour obtenir une volaille bien dorée: trempez-la dans du lait avant de la cuire au four puis arrosez-la avec du jus de citron pendant la cuisson.

Pour rendre votre poulet très moelleux : avant la cuisson, badigeonner l'intérieur avec un petit suisse et introduisez une carotte.
Votre volaille sera moelleuse et crémeuse avec un léger goût sucré.

Pour avoir une volaille parfaitement cuite : le blanc mettant moins de temps à cuire que les ailes, pour éviter que ceux-ci ne se dessèchent,
mettez la volaille à cuire d’abord sur les cotés, ensuite sur le dos.



Sortez votre flacon de sauce soja du réfrigérateur, elle peut faire des merveilles ! Avec elle, donnez une touche asiatique à tous vos plats et assaisonnez soupes, viandes et poissons.

D'origine chinoise, la sauce soja (jiang yong) a également connu un succès fou au Japon où elle se nomme shoyu. C'est une sauce fabriquée à partir d'un mélange de graines de soja fermentées, de blé, d'eau et de sel marin. Sa couleur ambrée varie du brun au rouge, plus ou moins foncé.

Sauces, marinades and co

Utilisez la sauce soja pour cuisiner certaines viandes (porc, poulet, canard...) en les y faisant mariner, ce qui donne une autre saveur. Les marinades à la sauce soja sont idéales pour les brochettes que l'on fait cuire au barbecue en été. Alors avant de partir en camping, n'oubliez pas un petit flacon de sauce soja !

Pensez également aux ailes de poulet et faites-les mariner dans une sauce composée de 2 cuillères à soupe de sauce soja, 2 cuillères à soupe de miel, 1 cuillère à café de moutarde et 1 trait de citron. Placez les ailes 4 heures minimum au réfrigérateur arrosées de cette marinade, puis faites griller au four, et voici de délicieux chicken wings pour un apéritif dînatoire !

Pour donner une saveur japonaise à vos plats, rien ne vaut la sauce teriyaki : elle se vend prête à l'emploi mais vous pouvez aussi la confectionner vous-même. C'est simple et peu coûteux ! Il faut du mirin (un alcool de riz doux), de la sauce soja douce, du sucre (20 à 25 g pour 10 cl de préparation). Mélangez le mirin et la sauce soja en quantités égales. Ajoutez le sucre. Portez à ébullition en remuant pour bien dissoudre le sucre. À ébullition, baissez le feu et laissez encore cuire 5 minutes environ. Laissez refroidir. Veillez à ne pas cuire à feu très vif car le teriyaki prendrait une consistance de caramel, alors qu'il doit être juste sirupeux.

Et que diriez-vous d'une vinaigrette à la sauce soja et au curry ? Dans un bol, mélangez 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin, 1/2 cuillère à café de sauce soja, 1/2 cuillère à café de moutarde de Dijon, du poivre (surtout pas de sel !) et un petit peu de curry. Ajoutez 3 cuillères à soupe d'huile d'olive et mélangez intimement.

Pour accompagner du canard, optez pour une sauce à l'orange. Avec du jus et des zestes d'oranges, des épices, de la sauce soja, du vinaigre et du Porto, elle se fait en un temps express.

Pour remplacer le sel

Avec sa saveur salée, la sauce soja assaisonne naturellement les plats. Puisque c'est de saison, ajoutez quelques gouttes de cette sauce dans vos potages, soupes et autres veloutés en fin de cuisson, après avoir mixé les légumes. Ou bien en début de cuisson, à la place d'un cube de bouillon déshydraté : c'est moins gras et votre bouillon sera salé.

Comme en Asie, assaisonnez le riz blanc avec un trait de sauce soja. Attention cependant de ne pas avoir la main trop lourde ! De même pour des légumes nature, cuits à la vapeur ou au wok.

Pour adoucir le côté parfois trop salé de la sauce soja (il arrive que l'on ait la main lourde sans faire exprès !), ajoutez quelques pincées d'épices douces en poudre (cannelle ou vanille).

Nouilles, vermicelles, riz et légumes sautés

Au wok ou dans une sauteuse, les plats sautés sont un régal ! Souvent rapides et faciles à faire, il suffit d'avoir quelques nouilles fraîches, du vermicelle de riz ou du riz déjà cuit sous la main.
Le principe est toujours le même : faites sauter les ingrédients avec un peu d'huile, de sauce soja (ce qui leur donnera une couleur légèrement brune), voire quelques épices. Ajoutez des queues d'oignons ou de la ciboule émincées, un peu de coriandre ou de persil frais haché et au choix, des petits dés de poulet, d'omelette, de tofu...

Faites de la sauce soja maison

D'habitude, vous achetez de la sauce soja en flacon de 125 ml. Sachez qu'il est possible de la faire vous-même. Une seule condition : être patient car il faut la laisser macérer pendant 4 à 5 mois. Faites cuire dans de l'eau 3 litres de graines de soja jusqu'à ce qu'elles soient réduites en purée. Ajoutez 1 kg de farine. Malaxez le tout jusqu'à obtention d'une pâte épaisse. Laissez-la reposer 2 jours dans un endroit obscur et frais. Suspendez ensuite le récipient pendant 1 semaine dans une pièce bien ventilée.

Lorsqu'une moisissure apparaît, mettez au soleil une jarre contenant 5 litres d'eau et 1 litre de sel. Quand la température de l'eau paraît chaude au toucher, incorporez-y la pâte soja-farine. Laissez la jarre en place pendant 1 mois, en remuant tous les jours avec un bâton ou une grande cuillère en bois. Le mélange va noircir. Laissez reposer pendant 4 ou 5 mois sans y toucher, sauf en cas de mauvais temps où il faut couvrir la jarre.

Au bout de ce temps, décantez la sauce et réservez-la dans des flacons hermétiquement fermés. Vous aurez ainsi de la sauce soja à disposition.

Je ne sais pas si beaucoup d'entre nous vont se lancer dans la préparation de la sauce soja  ... mais au moins cet article aura le mérite de nous faire découvrir cette sauce.
J'ai déjà fait des aiguillettes de poulet à la sauce tériaky. Je vous mettrai la recette. C'est extra!

Source : Le Journal des Femmes




Voici ce qu'il m'a apporté. Je compléterai au fur et à mesure .... car comme j'ai été gentille, il doit encore m'apporter d'autres cadeaux !!!!!............... 

Voilà mon rêve réalisé pour faire la cuisine! Je l'ai déjà testé car je dois vous avouer que j'ai triché! en effet, le Père Noël me l'a apporté avant Noël! mais il savait que j'avais beaucoup de choses à préparer pour Noël et que ce magnifique appareil me serait d'un grand secours pour me faire gagner du temps. Oh! ce n'est que du bonheur de travailler avec ce robot!
Merci Père Noël!  




A plus pour la suite ....

La voilà avec un peu de retard!!!

* Un magnifique coeur à réaliser au point compté et aussi en broderie hardanger. Je n'ai encore jamais pratiqué cette broderie. Il va falloir que je m'exerce avant! Elle vient de Norvège, de la région de Hardanger. C'est une broderie à points comptés et motifs découpés.




* Un coffret de 3 DVD de Laurent Gerra. Ce sont 3 spectacles différents dont celui que nous sommes allés voir aux Arènes de Metz.


* Du matériel pour pouvoir pratiquer le tiffany à la maison.

   - Une meuleuse



   - Du petit matériel : pinces, fer à souder, cuivre, étain, coupe-verre, ....




* une glace (thème bord de mer) pour notre maison de Meschers que j'ai oublié de prendre en photo!




Un après-midi convivial entre amis!

Voici ma galette à la frangipane. J'ai suivi la recette que j'ai apprise à l'atelier de cuisine.
Nous l'avons mangée avec nos voisins. C'est mon mari qui a été le roi ! et pourtant, je n'ai pas triché  ... Du coup, il a payé le champagne  .... mais c'était prévu!




Le gâteau des rois

 06/01/2008
La galette des Rois est un gâteau célébrant l'Épiphanie et traditionnellement vendu et consommé quelques jours avant et après cette date.
La galette est à base de pâte feuilletée fourré à la frangipane similaire au pithiviers (galette fourrée), ou non (galette sèche), en Belgique et dans le nord de la France. Dans la moitié Sud de la France, elle est briochée.
En Occitanie, la galette des rois (appelée gâteau des rois) est un pastis, une sorte de brioche, aromatisée à la fleur d'oranger et contenant des fruits confits et appelée parfois royaume. En Provence, ce dessert est appelé gâteau des Rois et se compose d'une sorte de brioche parfumée à la fleur d'oranger recouverte de sucre et de fruits confits.
Pour cette recette, il vous faut :

- 500 g de farine
- 3 œufs
- 15 g de levure de boulanger
- 1/2 zeste d'orange
- 1/2 zeste de citron
- 100 g de beurre
- 100 g de sucre
- 50 g de rhum
- 50 g d'eau de fleur d'oranger
- 8 g de sel


Préparation :


1 - Préparer tous les ingrédients.



2 - Placer la farine, les œufs entiers et la levure de boulanger émiettée dans la cuve du batteur.



3 - Dans une casserole, rassembler le beurre, le sucre, le rhum, les zestes et porter à ébullition.



4 - Lorsque ce sirop bout, le faire tiédir en y ajoutant l'eau de fleur d'oranger.



5 - Verser ce sirop tiède dans la cuve du batteur...



6 - ...et battre.



7 - Il est nécessaire que la pâte ait du corps et une bonne élasticité. Si besoin, rajouter de l'eau de fleur d'oranger.

8 - Laisser pousser 2 heures dans un endroit tiède.





9 - Rompre la pâte et la façonner en forme de couronne. N'oubliez pas d'y insérer discrètement une fève.



11 - Laisser pousser 2 heures dans un endroit tiède.

12 - Dorer toute la surface du gâteau au jaune d'œuf battu.

13 - Recouvrir toute la surface du gâteau de sucre en grains. Il possible également de le décorer avec des lamelles d'oranges confites, du sucre cristallisé ou des fruits confits.



15 - Enfourner à four moyen, 180°C pendant une vingtaine de minutes.

17 - Au terme de la cuisson, retirer du four et laisser refroidir.





Source : Le meilleur du chef



N'achetez pas de galette des rois cette année! Faites-la plutôt vous-même grâce à la recette que j'ai apprise à l'atelier de cuisine.

Préparation de la crème d'amande :

- 80g de beurre
- 320g de tant pour tant (mélanger 160g de sucre glace et 160g de poudre
  d'amande)
- 2 oeufs entiers (soit 90g d'oeufs)
- 12g de farine
- 1 c à soupe de rhum



- Ajouter au beurre en pommade le tant pour tant petit à petit et ajouter les
  oeufs.
- Fouetter le tout de façon à monter la préparation.
- Ajouter la farine puis le rhum.


Préparation de la galette :

- 2 cercles de pâte feuilletée
- la crème d'amande préparée
- 1 oeuf entier battu
- 1 c à soupe de sucre de canne

- Etaler le premier cercle de pâte feuilletée.
- Badigeonner d'oeuf le pourtour de la pâte sur 2cm.
- Etaler la crème d'amande sur tout le reste de la pâte en y ajoutant une
  fève.



- Recouvrir avec le second cercle en appuyant bien sur les 2cm du bord.



- Dorer à l'oeuf entier le dessus.
- Faire des dessins à l'aide d'un couteau ou d'une fourchette.
- Mettre au réfrigérateur 10 minutes.
- A la sortie, redorer encore une fois.
- Piquer le dessus avec un couteau à légumes.
- A ce stade, vous pouvez congeler votre galette pour vous avancer sinon ...
- Enfourner pendant environ 40mn à 180°C.
- A la sortie du four, badigeonner avec du sirop de sucre de canne pour lui
  donner un aspect brillant comme à la boulangerie.





Les photos ont été réalisées lors de l'atelier de cuisine. Demain matin, je vais la réaliser pour fêter les rois en compagnie de nos voisins.

Source : mon atelier de cuisine



Cette terrine est fondante, divine, à tomber par terre ! Elle a sa place en entrée sur les tables de fête, ou bien comme plat principal avec une salade pour un repas léger. Je l'ai faite pour Noël.
Ingrédients :

• 400g de potiron en purée (couper le potiron, le cuire à l'étouffée, l'éplucher et le réduire en purée. Bien le laisser égoutter. Je l'ai préparé la veille.)
• 10 cl de lait
• 3 oeufs
• 50g de farine T80 ou blanche
• 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive OU 50g de beurre fondu
• 90g de gruyère ou comté râpé
• 2 cuillerées à soupe de crème liquide
• 15 olives vertes coupées en rondelles (facultatif)
• 30g de pignons


Préparation :

1. Mélanger le potiron en purée avec le lait.



2. Dans un autre bol, mélanger les oeufs, la farine, l'huile, le gruyère râpé, et la crème. Ajouter la purée de potiron en mélangeant et les olives coupées en rondelles.



3. Déposer une feuille de papier cuisson dans un moule à cake. Au fond, répartir les deux tiers des pignons. Verser la pâte. Recouvrir avec le reste des pignons.



4. Cuire 45 mn au four à 200°C. Laisser refroidir et servir bien froid acompagnée d'une sauce mayonnaise-ketchup.





Source : Elle



Noël 2007 chez nous!

 06/01/2008

Pour le soir du réveillon de Noël, voici quel fut mon menu.



- En apéritif, "Hypocras" accompagné de canapés aux oeufs de lumps et émincés de saumon.

 



- Cassolettes de saint-Jacques.

- Tourte aux cuisses de canard confites et champignons des bois.





- En dessert, un framboisier.

=======================================

Nous avons fêté Noël avec mes enfants le 25 au soir. Cette année, j'ai innové pour le menu. Il se composait de petits plats, ce qui nous permettait de faire des pauses au gré des envies.



- En apéritif, toujours "Hypocras" accompagné de toasts, allumettes au fromage, escargots feuilletés à la truffe et brochettes surprise, le tout fait maison.

 

 



- Crème de courge aux quatre épices et foie gras.



- Foie gras du terroir au pain d'épices.



- Terrine divine de potiron et pignons



- Nougat glacé (recette de l'atelier de cuisine)



- Bûche de Noël, génoise au chocolat fourrée au mascarpone et aux cerises

 

 

===========================================

La déco de ma table.

 

 


Le père Noël est passé et avait déposé les cadeaux derrière bar....





Ce fut un magnifque Noël entouré des notres. Que du bonheur!  




Brochettes surprise

 06/01/2008

Ingrédients :



- des piques de différentes couleurs si possible. C'est plus beau!
- bandes de jambon fumé, tomates cerise
- dés de surimi, concombre, cornichon
- dés de jambon blanc, olive, dés de gruyère
- crevettes, moules marinées, feuilles de mâche


Recette :

Intercaler les différents ingrédients sur les brochettes et les piquer soit sur une demi-pastèque, une citrouille, une orange, une pomme, ..... selon la saison.

Voici mes réalisations pour Noël : sur une pomme et sur une orange.





Source : l'atelier de cuisine




<< 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :