Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 26 839 450
Nombre de commentaires : 36 235
Nombre d'articles : 6 130
Dernière màj le 27/06/2017
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

<< 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 >>

 

 


- 450 de pommes épluchées 
- 650 g de cerises dénoyautées 
- 1100 g de sucre à confiture

Préparation 

- Couper les pommes en petits morceaux et dénoyautez les cerises. 

- Mettre les pommes, les cerises et le sucre dans une terrine, mélanger. Couvrir d'un film étirable ou d'un linge et laisser macérer toute une nuit à température ambiante. 

- Le lendemain, mettre le tout dans une bassine à confiture ou une casserole et cuire 10 minutes environ en remuant pendant la cuisson. Si vous préférez sans morceaux, donnez quelques tours de mixeur.

- La confiture est prête à être mise en pots quand quelques gouttes déposées sur une assiette froide se figent. 

- Mettre la confiture chaude en pots et fermer. Retourner les pots et laisser refroidir complètement ou recouvrir de paraffine.





 




- 800 g de rhubarbe épluchée 
- 800 g de sucre à confiture 
- 250 g de bananes

Préparation 

- Couper la rhubarbe en petits tronçons et les bananes en rondelles. 

- Mettre la rhubarbe, les bananes et le sucre dans une terrine, mélanger. Couvrir d'un film étirable ou d'un linge et laisser macérer toute une nuit à température ambiante. 

- Le lendemain, mettre le tout dans une bassine à confiture ou une casserole et cuire 10 minutes environ en remuant pendant la cuisson. 

- La confiture est prête à être mise en pots quand quelques gouttes déposées sur une assiette froide se figent. 

- Mettre la confiture chaude en pots et fermer. Retourner les pots et laisser refroidir complètement ou recouvrir de paraffine.




Ingrédients :

 - 900g de courgettes épluchées
 - 1 orange
 - 720g de sucre


Préparation :

 - Peler les courgettes et les couper en petits morceaux pour faciliter la
   cuisson.
 - Retirer le zeste de l'orange, le couper finement.
 - Oter la peau blanche de l'orange. Couper la chair en petits morceaux
   pour la cuisson.
 - Mélanger le tout.

 

 

 - Mettre sur feu doux avec un petit verre d'eau.
 - Porter à ébullition pendant 20 mn.
 - Mixer le tout et incorporer le sucre.
 - Porter à nouveau à ébullition 10 mn et mettre une cuillère de beurre salé.
 - Retirer du feu et mettre en pots.













-  Faites ressortir le goût de vos fruits, en ajoutant, pendant la cuisson, le jus d'un citron entier par kilo de fruits. Il apportera cette petite note d'acidité que perdent les fruits en cuisant. 

-  Pour savoir à quel moment la consistance idéale de la confiture est atteinte, déposez une goutte de préparation sur une assiette froide que vous inclinez. Si la goutte se fige et ne coule pas, c'est que la confiture est prête. 

-  Votre confiture est trop liquide ? Pas de problème, il vous suffit de la remettre à cuire 5 minutes environ, le temps qu'elle épaississe. 

-  Pour ne pas avoir à écumer la confiture pendant la cuisson, sachez que cette étape n'est pas nécessaire pour les petites quantités (un pot). Vous pouvez aussi sauter cette étape en ajoutant à votre confiture une noix de beurre (10 g environ) en fin de cuisson. L'écume se résorbera alors d'elle-même.

-  Afin de ramollir les pépins de framboises ou les akènes des fraises, plutôt désagréables en bouche, vous devrez congeler vos fruits avant de préparer votre confiture. Puis faites-les décongeler lentement en les faisant macérer dans le sucre. Procédez de même avec les écorces d'orange et de citron. 

-  Préparez de petites quantités de confiture plutôt que de grandes marmites. En effet, plus la cuisson est rapide et plus le goût des fruits est préservé. Donc, prévoyez plutôt de cuisiner un kilo à la fois.

-  Au lieu de les acheter, recyclez vos anciens pots et bocaux de confiture, cornichons et moutarde. N'oubliez cependant pas de bien les nettoyer et de les stériliser avant toute nouvelle utilisation.




Ingrédients :

• 500 g de carottes
• 2 poires
• 1 citron non traité
• 500 g de sucre à confitures
• une pincée de cannelle en poudre
• 1 gousse de vanille


Préparation :

 

 

- Pelez les carottes et râpez-les grossièrement. 
- Mettez-les dans la bassine à confiture avec les poires pelées et coupées
  en cubes, le sucre et le zeste du citron. 
- Ajoutez la cannelle en poudre et la gousse de vanille fendue en deux.
- Faites cuire doucement le tout pendant 10 mn en remuant de temps en
  temps pour que la confiture n'attache pas au fond.
- Mettez en pots.

 

 




Le parfum de la lavande est assez prononcé, il ne faut pas en mettre trop. Pour cette recette et avec mes proportions, j'ai mis 3 brins et j'ai émietté les fleurs. Utilisez la lavande de votre jardin car elle est non traitée. Si vous n'appréciez pas le goût de la lavande, vous pouvez parfumer cette confiture avec de la verveine-citronnelle fraîche.


 

- Faites bouillir de l'eau et ébouillantez quelques minutes les abricots pour ensuite les peler.
- J'ai obtenu 700g de pulpe d'abricots que j'ai mélangée à 450g de sucre à confiture.
- J'ai laissé macérer quelques heures en remuant de temps en temps pour que le sucre soit bien dissous.
- Mettez votre casserole sur feu doux et portez à ébullition en remuant souvent pendant une dizaine de minutes car les abricots ont tendance à attacher.
- Ajoutez les fleurs de lavande (de 3 à 5 brins) soit en les jetant directement dans la confiture (ce que j'ai fait), soit en les enveloppant dans de la gaze pour avoir le parfum sans les fleurs.
- Poursuivez la cuisson pendant quelques minutes.
- Pour vérifier que la confiture est cuite, faites le test de l'assiette. Déposez quelques gouttes de confiture sur une assiette froide. Je la mets au freezer quelques instants auparavant. Si la confiture fige, vous pouvez mettre en pots. Sinon, continuez la cuisson pendant quelques minutes.




Compote de coings

 23/10/2007
Une délicieuse compote pour profiter de la saison des coings.

Compote de coings





- 3 coings 
- 2 pommes
  Il faut mettre plus de coings que de pommes pour que le goût du coing 
  ressorte mieux 
- sucre

Préparation 

- Eplucher et retirer les pépins des fruits. Les couper en morceaux. 

- Faire cuire les coings et les pommes ensemble dans une cocotte 15 minutes avec un peu d'eau citronnée.



 - Ecraser les fruits avec une fourchette et les passer au moulin à légumes pour éviter les morceaux.

 

 

Comme j'avais beaucoup de compote, j'ai rempli des boîtes que j'ai congelées.



Ma suggestion :

Pour donner un goût un peu différent, j'ajoute 2 cuillères à soupe de gingembre râpé avant la cuisson. Cependant, ce petit goût spécial n'est pas forcément au goût des enfants. On peut aussi ajouter de la cannelle ou de la vanille.




Le gâteau basque

 23/10/2007
A l'origine, le gâteau basque était fourré de confiture de cerises noires, mais il se fait aujourd'hui dans les pâtisseries avec de la crème pâtissière.
Pour la pâte : 

- 1 oeuf + 1 jaune d oeuf 
- 100 g de sucre 
- 1 pincée de sel 
- 125 g de beurre 
- 200 g de farine


Pour la crème : 

- 1/4 de litre de lait 
- 1 sachet de sucre vanillé 
- 2 jaunes d oeuf 
- 50 g de sucre 
- 30 g de farine 
- 1 cuillère à soupe de rhum


Préparation:


 - Préparez la pâte :

Mélangez les oeufs, le sucre et le sel. Quand le mélange a blanchi, incorporez le beurre ramolli. Ajoutez la farine et travaillez la pâte à la main. 

- Préparez la crème :

Faites bouillir le lait avec le sucre vanillé. Battez les jaunes d'oeuf avec le sucre, puis ajoutez la farine et le rhum, et enfin le lait bouillant, en mélangeant bien. Reversez dans la casserole et laissez épaissir à feu doux. Laissez refroidir 20 minutes. 

Versez dans un moule à manqué les 2/3 de la pâte et étalez-la bien au fond et sur les côtés. Garnissez avec la crème puis recouvrez de la pâte restante. 

On peut badigeonner la surface de jaune d'oeuf battu, et la strier avec un couteau pointu.

Faites cuire 40 minutes (à 190°).

Pour finir... On peut remplacer le sucre vanillé par de l'extrait de vanille, ou de citron, ou d'amandes selon les goûts.



Gelée de coings 2007

 23/10/2007
On peut réaliser cette gelée avec moitié pommes et moitié coings et l'utiliser par exemple en l'étalant sur un gigot d'agneau avant cuisson  ......



Lavez et essuyez les coings.
Coupez-les en 4, puis jetez-les dans un faitout.
Versez de l'eau froide à niveau et laissez macérer pendant 12h.
Mettez le faitout sur le feu.
Portez à ébullition et faire cuire les coings pendant 40mn jusqu'à ce qu'un couteau les transperce facilement.
Versez-les avec leur jus dans une passoire et laissez égoutter un peu.
Pesez le jus recueilli et préparez le même poids de sucre.
Portez à ébullition et laissez frémir pendant 15 à 20 mn.
Mettez en pots.




Cueillir les feuilles du cerisier entre le 15/09 et le 07/10.
Proportion pour 1 litre de vin :

- 80 feuilles de cerisier
- 150 gr de sucre
- 1 litre de vin (ex : chev*otin)
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 petit verre d’alcool blanc

Mélanger le tout et laisser macérer 48 h.
Filtrer avec une passoire ( ne pas prendre de filtre à café).
Mettre en bouteilles et fermer hermétiquement.

A consommer frais comme apéritif!



Voici la pêche de mon zhome : un brochet de 2kg 150!



J'ai décidé déjà de le faire cuire au court-bouillon.

Préparation du court-bouillon :

Le court-bouillon est un bouillon épicé et aromatisé auquel on ajoute du vinaigre ou du vin et dont on se sert pour cuire le poisson et les crustacés, mais aussi le veau, la poule, les abats blancs. Le court bouillon doit être préparé à l’avance et refroidi.
Pour cuire un kilo de poisson, il faut préparer un court-bouillon composé de : 

- 2dl eau
- 1 dl vin blanc
- 1/2 dl vinaigre
- 20g sel
- 1 carotte
- ½ branche céleri
- 2 brins de persil
- 1/2 oignon
- 1/2 feuille laurier
- 1 pincée de thym
- une pincée de poivre.

Cuire 30 min, passer le bouillon.



 

 

On trouve dans le commerce du court-bouillon lyophilisé qu’il suffit de dissoudre dans de l’eau.

Cuisson du poisson au court-bouillon :

J'ai préparé le brochet et je l'ai coupé en 2 morceaux pour qu'il puisse rentrer dans ma casserole, n'ayant pas de poisonnière.


On plonge le poisson dans le court-bouillon refroidi (jamais dans le liquide chaud qui contracterait les chairs et retarderait la cuisson). On porte à ébullition puis la cuisson se fait sur un feu doux, liquide frémissant, entre 25 minutes et 1 heure, selon la taille du poisson. Dans mon cas, j'ai fait cuire 15 mn les 2 morceaux de brochet.
Si le court-bouillon s’évapore et ne recouvre plus le poisson, poser sur celui-ci un linge ou des feuilles de céleri pour le protéger du dessèchement, mais ne jamais rajouter d’eau froide.
La cuisson est à point lorsque la chair du poisson est à la fois ferme et souple.
J'ai laissé refroidir le poisson dans le court-bouillon.

Conservation du court-bouillon:

On peut garder le court-bouillon d’une fois sur l’autre en le stérilisant dans un bocal. Il peut aussi servir de base à un potage ou une sauce blanche.

Coquilles de brochet sauce béchamel :

J'ai émietté très délicatement la chair du brochet afin d'enlever toutes les arêtes qui sont très nombreuses dans ce type de poisson! Avec la 1/2 de cette chair, j'ai fait des coquilles. Et l'autre moitié, je l'ai congelée car j'aimerais essayer de faire des quenelles de brochet.



J'ai préparé une sauce béchamel dans laquelle j'ai ajouté la 1/2 de la chair du brochet ainsi que des petits champignons de Paris. Je n'avais pas de crevettes car j'aurais aimé en mettre aussi. Ce sera pour une autre fois!

J'ai disposé ma préparation dans des coquilles. J'ai recouvert de gruyère rapé et j'ai fait gratiner.

 



 Et nous nous sommes régalés!




Pour réaliser cette recette, j'ai utilisé du brochet que j'avais au congélateur.
Ingrédients (pour 4 personnes)

- 4 bouchées à la reine (ou 8 pour 4 gros appétits) 
- 500 g de poisson (saumon, lotte, ...) 
- 1 boîte de champignons de Paris 
- quelques crevettes
- 1 sachet de préparation pour béchamel 
- 50 cl de lait 
- 1 cube
- gruyère rapé


Préparation :

 - Couper le poisson en petits morceaux et faire bouillir 1 litre d'eau avec le cube. Lorsque l'eau bout, y faire cuire le poisson 5 bonnes minutes. Sortir le poisson avec une écumoire et le réserver pour la suite. 

- Dans une casserole, faire bouillir 50 cl de lait + 4 à 5 cuillères à soupe du bouillon ayant servi à cuire le poisson. Lorsque le lait bout, retirer du feu et y verser la préparation pour béchamel. 

-  Pendant ce temps, égoutter et rincer les champignons. Remettre la béchamel à chauffer à feu très doux.
Ajouter les champignons et le poisson.

 - Laisser réchauffer jusqu'à ce que la béchamel se soit correctement épaissie et ait bien pris le goût du poisson. Assaisonner la préparation. Et, si elle vous parait encore trop liquide, y ajouter une cuillère à soupe de farine. 

-  Faire préchauffer le four à 180°C.
Dans un plat, disposer les bouchées à la reine et les remplir avec la préparation.
Saupoudrer le dessus de gruyère rapé.
Passer environ 10-12 mn au four, puis servir les bouchées entourées de riz.
Décorez de quelques crevettes.

Bon appétit.




Une très bonne recette entre autres pour utiliser toutes les courgettes du jardin! 

Pour 8 verrines:

Pour la crème de courgettes:

 - 500 g de courgettes (longues et minces si possible)
 - 1.5 c à s d'huile d'olive
 - 2 petits oignons
 - 500 ml de bouillon de volaille (cube ou maison)
 - 2 portions de fromage frais (kir* ou St Mor*t) ou 2 c à s de fromage blanc
 - 1 cuillère de curry
 - Sel et poivre
 - 1 feuille de gélatine

Pour la quenelle de chèvre frais ou de fromage blanc:

 - 150g de petits champignons de Paris
 - 3 c à s de chèvre frais ou fromage blanc (20% de mat. grasse type Cal*n)
 - 1,5 c à c de curry en poudre
 - Sel et poivre

La crème de courgettes:

- Faire revenir les oignons émincés dans l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils deviennent transparents, ajouter alors les courgettes coupées en morceaux, 1 cuillerée de curry et le bouillon.
- Porter à ébullition et faire cuire doucement pendant 15 à 20 mn (cela dépend de la taille des morceaux de courgettes).
- Faire tremper dans l'eau froide la feuille de gélatine pour la ramollir pendant quelques minutes. 
- Mixer en ajoutant le fromage frais. Rectifier l'assaisonnement, ajouter la feuille de gélatine bien essorée.
- Bien remuer et laisser refroidir.
- Verser dans les verrines et réserver au frigo.

La quenelle de fromage :

Laver et parer les champignons, les détailler en petits dés en réservant 8 lamelles pour décorer les verrines. Mélanger le fromage blanc, le curry restant et les dés de champignons, assaisonner de sel et de poivre.

Finition:
Poser une petite quenelle de l'appareil fromage-champignons sur votre crème de courgettes, terminer par une lamelle de champignon pour faire joli.

Ces verrines sont fraîches et goûteuses. Si on utilise du fromage blanc, elles sont très légères. Un peu moins avec le fromage de chèvre mais tout à fait délicieuses.

 




Le 3ème week-end d'octobre, le village de Logelheim, près de Colmar, devient le village du potiron. Toutes les associations et toutes les familles du village se mettent en quatre pour décorer les rues et leurs maisons. Un thème différent est abordé chaque année. On pourra goûter la soupe de potiron, le flan de potiron, le gâteau de potiron, ....

 
















<< 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :