Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 40 874 197
Nombre de commentaires : 43 724
Nombre d'articles : 7 183
Dernière màj le 28/10/2020
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 >>


Moi, je dirais plutôt déconfinée mais prudente.... tout en pensant que tout le monde n'a pas la même vision des choses. 

Nous sommes comme beaucoup de personnes, nous aussi, nous aimerions retrouver nos enfants et petits-enfants. Mais pour nous, double peine... déjà, ils sont à plus de 100 kilomètres et en plus, à l'étranger. 
Et comme la France a annoncé la prolongation de la fermeture des frontières avec ses voisins, le Luxembourg, l'Allemagne et la Belgique jusqu'à la mi-juin 2020, nous allons attendre patiemment et mettre toutes les chances avec nous pour être en forme et partir les voir quand cela sera autorisé.

Et vous, comment allez-vous vivre ce déconfinement? Merci de partager votre avis avec moi....





Pour lutter et se protéger contre le Covid-19, 42 680 masques ont été distribués gratuitement à la population. Cette distribution s’est effectuée en porte à porte par les services de la Ville, le week-end du 8 mai.


Nous avons reçu 1 masque en tissu réutilisable et 1 masque chirurgical par habitant. Une feuille expliquant les principes élémentaires, accompagnait ce courrier.

C'est une très belle initiative, toutes les communes ne le font pas! 

Merci à la ville et aux personnes qui ont distribué ces enveloppes....





À partir de ce lundi 11 mai, date du déconfinement prévu en France, les déplacements seront librement autorisés à condition de respecter un périmètre de 100 km à vol d'oiseau. 

Comment calculer cette distance? 
Suivez ce LIEN et saisissez votre adresse. 

En cas de contrôle pour ne pas risquer une amende, cette carte pourra également vous servir de justificatif.

J'ai fait le test et voilà pour nous....


Pour nous,
Bordeaux est la limite sud,
Angoulème la limite est
et Niort et Fontenay-le-Comte la limite nord.  





Une recette gourmande pour accompagner mes dernières figues du congélateur.


Les ingrédients :

- 1 pâte feuilletée ou brisée
- des figues
- 1/2 saint-Maure de Touraine
- des allumettes de poulet ou de jambon (facultatif)
- 2 oeufs
- 150ml de crème fraîche ou de lait
- sel et poivre du moulin


La recette :

1 - Préchauffer le four à 180° chaleur tournante.

2 - Etaler la pâte et garnir un moule à tarte. Piquer le fond avec une fourchette.

3 - Couper les figues en rondelles et les répartir sur la pâte ainsi que le fromage et les allumettes de poulet ou jambon.

4 - Battre les oeufs avec le lait ou la crème. Saler et poivrer et verser cette préparation sur la quiche.


5 - J'ai mon truc pour la cuisson. Pour que le fond de la tarte soit bien cuit, dans un premier temps, je n'allume que le bas du four à 180° et je fais cuire la quiche pendant une vingtaine de minutes. 
Puis au bout de ce temps, j'allume le four normalement (le haut et le bas) et je fais cuire pendant aussi une vingtaine de minutes. Ainsi le fond de la quiche est bien croustillant.

Une autre solution : vous pouvez faire cuire à blanc le fond de tarte 10 minutes à 180° et la garnir après cette pré-cuisson.  


Prête à être dégustée...


Allez, on attaque et on se régale.





Ce midi, j'ai préparé un concombre à la mode "Nicolas".... J'ai trouvé la recette sur le blog de nos amis lorrains Sylvie et Marc "Les Bons Restaurants" et c'est Nicolas, leur fils qui l'a réalisée. 
La recette originale se trouve ICI.


J'ai légèrement modifié la recette car je ne disposais pas de vinaigre de riz et j'ai coupé le concombre en rondelles fines avec la mandoline car Roger préfère.

Les ingrédients de ma recette :

- 1 concombre
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive

- 1 cuillère à soupe de vinaigre Melfor
- 1 cuillère à soupe de sauce soja
- 2 gousses d'ail
- des graines de sésame
- de la ciboulette

La recette :

1 - Laver et éplucher le concombre une bande sur deux. Le couper à la mandoline et le saler. Le laisser dégorger une vingtaine de minutes.

2 - Préparer la vinaigrette, éplucher et hacher les gousses d'ail.

3 - Mélanger le tout et parsemer cette délicieuse salade de ciboulette hachée.

C'est délicieux! nous avons beaucoup aimé et je retiens la recette pour une prochaine fois. J'ai presque préféré cette façon d'accomoder le concombre à celle avec de la crème.Merci Nicolas pour ce partage! 





Habituellement, on fait des pains d'épices à Noël et c'était bien dans ce but que j'avais acheté ce paquet. Mais mais mais.... je ne les avais pas faits alors... je me suis rattrapée à Pâques! 


Le pain d'épices est une véritable passion dans cette entreprise famililale qu'est la maison FORTWENGER. 

C'est en 1768 que le jeune Charles Fortwenger, maitre boulanger ouvre son atelier à Gertwiller pour y fabriquer ses savoureux pains d'épices. Deux siècles plus tard, les fameux pains d'épices Fortwenger sont encore fabriqués dans le respect de la tradition.
La photo a été prise sur le site Fortwenger


Les ingrédients :

- 1 paquet de préparation à pains d'épices de 500g

- 10 cuillères à soupe de miel
- 10 cuillères à soupe d'eau ou de jus d'orange
- 10 cuillères à soupe d'huile
- 2 gros oeufs

Facultatif : j'ai ajouté de la poudre de noisettes dans la pâte. Vous pouvez mettre aussi des raisins secs, des oranges ou citrons confits, des amandes, des noix, ....  

Je n'ai utilisé que la moitié du paquet pour réaliser ces petits pains d'épices. 

La recette :

1 - Mélanger au batteur ou au robot la préparation pour pain d'épices avec le miel, l'huile, l'eau et les oeufs pendant 1 minute à vitesse lente puis 3 minutes à vitesse rapide.

2 - Beurrer le moule et verser la préparation. 
J'ai utilisé mes moules à motifs de Pâques.  

3 - Placer dans le four froid et cuire à 140° (Th 4) pendant une vingtaine de minutes. A surveiller!


J'ai décoré les petits pains d'épices avec un stylo spécial. 


Je les ai présentés avec des gariguettes à la crème. Ils étaient très moelleux, nous nous sommes régalés!





Oh! oui je comprends Roger.... LOL....





Nous apprécions les pamplemousses rosés, ils sont plus doux que les jaunes. Habituellement, nous le mangeons tout simplement natures. Mais pour changer.. j'ai été tentée par la recette d'Annick (c'est ICI) et celle de Quelques grammes de Gourmandise (c'est ICI) qui  le cuisinent rôti au four. 

Les ingrédients :

- 1 pamplemousse rose
- 20g de beurre mou
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 cuillère à soupe de rhum. 


La recette :

1 - Préchauffer le four à 200°.

2 - Couper le pamplemousse en deux. Disposer les moitiés dans un plat allant au four.

3 - Dans un ramequin, mélanger le beurre mou avec le sucre vanillé et le rhum.

4 - Répartir cette préparation sur la chair des demi pamplemousses.


5 - Enfourner et cuire environ 10 minutes. Puis passer sous le gril pendant environ 5 minutes. Servir tiède.


C'est un très joli dessert qui sort des sentiers battus...

Une autre recette dans laquelle le pamplemousse est aussi cuisiné chaud : c'est ICI et c'est "Pamplemousse et Oranges gratinés".



Clafoutis au poulet

 06/05/2020
C'est une recette que j'avais vue sur Facebook et que j'avais mise de côté pour la tester car elle m'a tout de suite plu. J'ai bien fait... car ce clafoutis est délicieux. 

Les ingrédients :

- 1 oignon
- 1 blanc de poulet ou même un reste de poulet
- du curry
- 3 oeufs
- 200ml de crème liquide
- 1 tomate
- huile d'oilive
- sel et poivre du moulin
- pommes de terre cuites à l'eau (facultatif)


La recette :

1 - Emincer l'oignon et couper le blanc de poulet en morceaux.

2 - Dans une sauteuse, faire revenir l'oignon émincé et les dés de poulet dans un peu d'huile d'olive. Saupoudrer de curry. Saler et poivrer.

3 - Répartir la viande dans des plats individuels ou un grand plat allant au four. 


4 - Battre les oeufs avec la crème. Saler et poivrer.
Comme je n'avais que de la crème épaisse, je l'ai détendue avec un reste de lait de coco. 

5 - Ajouter la préparation dans les petits plats. 

6 - Couper une tomate en rondelles et la poser sur l'appareil. Comme il me restait quelques pommes de terre cuites à l'eau, je les ai coupées en rondelles et ajoutées au plat. 


7 - Cuire dans un four préchauffé à 180° pendant environ 40 à 50 minutes.


8 - Le clafoutis s'est parfaitement bien démoulé. Je l'ai accompagné de quelques feuilles de salade verte. 

Un vrai délice!





Dernièrement, je vous avais proposé une recette de mini muffins pour utiliser 2 blancs d'oeufs (c'était ICI) et aujourd'hui, je vous propose un dessert bien gourmand pour à nouveau utiliser 2 blancs d'oeufs!!! Ce sont des îles flottantes à la fraise.

Les ingrédients pour les blancs en neige :

- 2 blancs d'oeufs
- 25g de sucre glace
- 1 pincée de sel

Les ingrédients pour la crème aux fraises :

- 200g de fraises
- 100g de fromage blanc
- 30g de sucre roux ou de sucre glace
- feuilles de menthe pour la décoration


La recette :

1 - Préparation des blancs d'oeufs : monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel, en ajoutant progressivement le sucre glace. Je réalise cette opération avec mon KitchenAid.

2 - Former de petites îles et les déposer dans un moule en silicone. Faire cuire au bain-marie dans un four préchauffé à 120° pendant 15 minutes maximum. Bien surveiller!

3 - Les démouler délicatement et afin d'éliminer l'excès d'humidité, les poser sur une feuille de papier essuie-tout, le temps de préparer la crème aux fraises.


4 - Préparation de la crème aux fraises : Mettre le sucre dans le bol du Thermomix et le mixer 15 secondes, vitesse 10. Vous obtenez ainsi du sucre glace.

5 - Ajouter les autres ingrédients en réservant quelques fraises pour la décoration. Mixer à nouveau 15 secondes, vitesse 10. 


6 - Verser la crème à la fraise dans des ramequins. Déposer ensuite les blancs d'oeufs sur la surface de la crème. 

7 - Couper les fraises réservées en lamelles et les utiliser pour décorer les coupes. Ajouter une feuille de menthe.


8 - Réserver au frais avant de servir.


Encore plus gourmand avec les mini muffins dont je vous ai parlé au début de l'article. C'est tentant, n'est-ce pas?





Aujourd'hui, c'est Marie-Claude du blog "33 gourmande" qui est à l'honneur sur mon blog.

Elle a testé ma recette de crème de fraises. Je l'avais réalisée au Thermomix mais elle a su l'adapter sans problème à une façon plus traditionnelle. Comme quoi, tout est possible!! 

Merci Marie-Claude d'avoir testé cette gourmandise. Ma recette est ICI.





Cette recette change de la traditionnelle "bolo" à la viande hachée! Voilà un plat végétarien complet et délicieux!

Les ingrédients :

- 1 poireau
- 1 oignon
- 1 carotte
- 1 boîte de tomates pelées. Pour moi, une boîte de dés de tomates au basilic
- 1 verre de lentilles corail
- 1 verre de vin blanc de cuisine
- sel et poivre du moulin
- 200g de spaghettis.


La recette :

1 - Éplucher l'oignon, la carotte et le poireau. Couper la carotte à la mandoline. Emincer l'oignon et le poireau.

2 - Faire suer le tout dans la cuve du Cookéo programmé en mode "Dorer".

3 - Ajouter les tomates, les épices, le vin blanc et les lentilles. J'avais un reste de sauce tomate que j'ai aussi ajouté pour le terminer. 

4 - Quitter le mode "Dorer" et lancer une "Cuisson sous pression" pendant 12 minutes. Pendant la cuisson, faire cuire les spaghettis. 


Servir avec des spaghettis, c'est délicieux...





J'ai la solution à tous vos problèmes.... LOL....





mais on va dire que c'est parce que nous ne l'avons pas vécue...

La crise sanitaire du Coronavirus nous frappe depuis quelques mois. On a l'impression de n'avoir jamais connu une telle situation, avec masques et confinement. Pourtant il y a juste un siècle, en 1918, à la fin de la Première Guerre Mondiale, la grippe espagnole, l'une des plus grosses pandémies endeuillait le Monde.

Alors que la Première Guerre Mondiale prend fin, un virus particulièrement contagieux s'abat sur le monde. La Grippe Espagnole infecte plus d'un tiers de la population mondiale en 18 mois et présente un taux de mortalité extrêmement élevé, même chez les plus jeunes.
En France, environ 408 000 personnes meurent, parmi lesquels Guillaume Apollinaire et Edmond Rostand. La Chine et l’Inde payeront le plus lourd tribut, les victimes se comptant par millions.

Même si la population était à l'époque très mal informée, et que les techniques de soin, l'hygiène et la science n'étaient pas aussi avancées, des mesures de confinement et de port du masque ont été assez rapidement lancées.

Sur cette photo : Mill Valley, Californie, 1918 : sur la pancarte portée par la femme à droite "Portez un masque ou vous irez en prison".


Ce fut une grippe espagnole qui n'avait rien d'espagnol.... 

Le virus prit le nom de "Grippe Espagnole" car l'Espagne, non impliquée dans la Première Guerre mondiale, fut le seul pays à publier librement les informations relatives à cette épidémie.

Du fait de l'absence d'étude sur des souches originales du virus, aucune souche n'ayant pu être conservée, il est impossible de déclarer, aujourd'hui du moins, quelle est la source qui a vu apparaître le "virus père".
Cependant, une étude américaine datant de 2005 tend à prouver que le virus serait d'origine aviaire.

En effet, les différentes espèces d'oiseaux, notamment les canards domestiqués, sont des réservoirs naturels de quantité de virus et que ceux-ci peuvent, sous certaines conditions, se transmettre à d'autres espèces, tels que les porcs et les humains. L'origine géographique reste cependant à ce jour méconnue.


Pendant l’épidémie de grippe espagnole, personne ne pouvait monter dans les tramways de Seattle sans porter un masque.

Finalement, rien n'a changé.... des femmes volontaires de la Croix Rouge fabriquaient des masques pour les soldats, Boston, Massachusetts.


Source : le site "Tous les jours curieux".



Si Jean de la Fontaine avait vécu à notre époque, voilà ce qu'il aurait certainement écrit....

C'est tristement réaliste. Espérons que cela nous fasse réagir...

La France, ayant chanté toutes ces années
Se trouva fort dépourvue quand le coronavirus fut venu

Pas un seul masque, test, ou respirateur
Elle alla crier Famine chez la Chine sa voisine
La priant de lui vendre quelque masques pour se sauver
Jusqu'à la prochaine épidémie je vous paierai, lui dit-elle
Avant les vacances, foi de bobos, intérêt et principal

La Chine est très vendeuse, c’est là son principal atout

Que faisiez-vous au temps chaud
Dit-elle à cette emprunteuse

Nuit et jour à tout-venant je chantais, je dansais, je me promenais
Je fabriquais des feux d’artifice, des paquebots pour me promener
Des stades, des salles de concerts, des médiathèques, des stations de ski, des émissions de télé pour m’amuser
Je payais des sportifs, des artistes et des politiques à volonté
Oubliant infirmières et personnels de santé
Que dois-je faire ? Continuer ?

Ah vous chantiez, j’en suis fort aise
Et bien ! Confinez-vous maintenant.



<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :