Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 36 073 974
Nombre de commentaires : 41 043
Nombre d'articles : 6 808
Dernière màj le 23/08/2019
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 >>
J'ai découvert cette soupe récemment lors de notre séjour en Lorraine. Nous sommes allés manger au lycée hôtelier de Metz avec un couple d'amis et elle était présentée en amuse-bouche. 


J'étais curieuse de connaitre la recette et après quelques recherches sur le net, je partage avec vous ces infos et la recette.

La vichyssoise est une soupe qui est réalisée à base de purée de pomme de terre, de blanc de poireau, d’oignon et de bouillon de poule, le tout lié à de la crème fraîche

Son invention est le plus souvent attribuée à Louis Diat, chef français du Ritz-Carlton de New York qui l’aurait créée en 1917 et l’aurait nommée en hommage à la ville de Vichy, qui se situait à coté de là ou il avait grandit.

Les ingrédients :

- 300g de pommes de terre
- 220g de blancs de poireaux
- 100g d'oignons
- 20g de beurre
- 600g de lait
- 1 bouillon cube de volaille
- sel et poivre du moulin
- 100g de crème liquide
- ciboulette haché (persil pour moi). 


La recette version avec Thermomix :

1 - Mettre l'oignon et les blancs de poireaux émincés grossièrement dans le bol du Thermomix. Ajouter le beurre et cuire 7 minutes, Varoma, vitesse 1.

2 - Ajouter les pommes de terre, le lait, le bouillon cube et poivrer. Cuire 35 minutes, 95°, vitesse 1.


3 - Ajouter la crème liquide et rectifier l'assaisonnement. Mélanger 1 minute, vitesse 5 et augmenter progressivement jusqu'à 10.

4 - Servir chaud et parsemer de ciboulette ou persil dans mon cas.


J'en profite pour vous montrer mes nouveaux bols à soupe... Hi! Hi!


Délicieuse cette soupe, je vous la conseille!

Pour d'autres recettes Thermomix, suivez ce LIEN.



Samedi dernier, nous avons reçu Cathy et Marie pour partager une soirée conviviale. 


J'ai banni les traditionnelles cacahuètes et j'ai proposé un velouté de potimarron aux noix que j'ai préparé au Thermomix (lien vers la recette). Le potimarron venait de notre petit jardin!
Deux verrines (tartare de tomates et thon) et (tartare de courgettes et poulet au curry) et des petits croustillants colorés (produits surgelés) ont complété cette entrée. 


Un curry de crevettes à l'ananas (lien vers la recette)  collait parfaitement avec ma table dressée sur le thème de la mer.


Depuis quelque temps, je trouve ces petits plateaux de fromages en vente au supermarché. Celui-ci vient de Super U. Chaque plateau regroupe les fromages d'une région comme par exemple celui-ci, la Normandie avec le Pavé d'Isigny, le Pont l'Evêque, la Mimolette et le Livarot qui sont tous les 4, des fromages de vache. La cerise sur le gâteau, c'est le carré de beurre et une petite portion de confiture de poire à la vanille.

C'est joliment présenté et en plus, comme les morceaux de fromages ne sont pas trop gros, ils ne traînent pas et sont vite mangés!


J'ai clôturé le repas avec la traditionnelle recette de Julien... son tiramisu aux petits beurre (lien vers la recette)... qui fut très apprécié....


Voilà un menu tout simple qui peut peut-être vous donner des idées lors d'une de vos prochaines invitations?

Mes hôtes ont apprécié et je les remercie encore pour leur belle composition automnale.





Cet été, pendant les vacances avec les enfants, j'ai voulu leur faire découvrir la salicorne, cette alliée diététique.

Cette plante sauvage halophyte qui pousse en Charente-Maritme dans les marais salants, (mais pas que), est longue et fine comme un haricot vert. Elle est facilement reconnaissable grâce à ses petites boursouflures cylindriques qui lui valent le surnom de "Corne de sel". 

Elle est la seule plante des marais à ne pouvoir survivre que dans son environnement naturel. Elle nait vers la fin de l’automne, végète ensuite tout l’hiver, pour se développer au printemps. Arrivée à maturée, à partir du mois de mai, ses tiges atteignent une trentaine de centimètres et deviennent particulièrement résistantes. On la récolte alors, avant que ses rameaux ne deviennent fibreux, jusqu'à la fin du mois d’août.

Cette plante reste encore assez méconnue par rapport aux algues et pourtant elle en a toutes les qualités nutritives.


Cette photo a été prise sur le net sur le site de l'entreprise BOYARD (17-Saint-Just-Luzac) qui propose des bocaux de salicornes stérilisées au naturel.. 

Ce sont ceux que j'ai choisis pour faire découvrir ce haricot vert de la mer à ma tablée.


Comment la cuisiner?

- crues, elles sont excellents avec des tomates ou des concombres. Elle se prépare également comme des cornichons dans du vinaigre et se consomme comme des condiments dans les salades. 

- cuites, on la cuisine comme des haricots verts. On peut aussi en faire des gratins ou un velouté.

Elle accompagne aussi bien une viande qu'un poisson.


J'ai choisi tout simplement de faire revenir les salicornes avec un peu de beurre, d'ail et de persil. J'ai complété mon plat de pommes de terre sarladaises et d'un morceau de poulet fermier.

Tout le monde s'est régalé et a apprécié ce légume typique de notre région.





Il n'y a pas que dans les grandes villes que les végans s'expriment... et oui même à Royan... sur la devanture de ce charcutier-traiteur de la place Charles de Gaulle... avec ces inscriptions "VEGAN" et "GO VEGAN".  

Photo du journal Sud-Ouest.






Samedi soir, nous recevions Cathy et Marie et elles m'ont offert cette composition florale de saison.


Elle fleurit ma table et apporte une belle note de couleurs.
J'ai reconnu des fleurs de coton, des branches de bruyère mais je ne connais pas le nom de ce joli épi qui me fait penser un peu à un artichaut?





Son commerce s'appelle "Coq en Patch car il est situé à la campagne (1) et parce qu'elle est spécialisée dans les fournitures pour le patchwork. 

Valérie propose des tissus patchwork de qualité issus des grandes marques de tissu. Le stock est constitué de 2500 tissus patchwork américains ou japonais en 110 cm de large et certains en grande largeur 280 cm.        


Elle propose aussi des journées cours de patch et la semaine dernière, je me suis inscrite en vue de la réalisation de cette jolie pochette. Les photos sont la pochette de Valérie. 




Dans le kit, tout était fourni : explications et tissus.
Très drôle .... les explications étaient en japonais!!! mais avec les dessins, on comprenait la marche à suivre....



J'ai tout d'abord commencé par découper et assembler les triangles qui vont former "le vol d'oie", un motif traditionnel de patchwork.


La journée était très conviviale et le midi, nous avons apporté notre pique-nique et avons profité du grand soleil, pour manger dehors.


Bien sûr, la pochette n'a pas été terminée à la fin de la journée mais c'est mon occupation actuelle. Le travail avance tout doucement....


Belle journée en bonne compagnie...
A plus pour la suite....


(1) Les coordonnées de Coq en Patch :
14, route de Matha
17160 Blanzac-lès-Matha

07 60 11 66 00

www.coqenpatch.com






Découvrez la nouvelle spécialité culinaire de Saint-Hubert et apportez une touche d’exotisme en cuisine.

Avec sa texture épaisse et son goût frais de coco, St Hubert "Coco Épaisse & Gourmande" est idéale pour préparer vos plats au curry, pour apporter onctuosité et gourmandise dans vos soupes et pour préparer des desserts gourmands.
Je l'ai testée dans la recette de crevettes au curry et à l'ananas. Excellent!

Il existe également Saint-Hubert "Soja et Gourmande" mais je ne l'ai pas encore testée.


Ces deux nouveaux produits sont compatibles avec une alimentation végétarienne et végétalienne. 





Me revoilà en cette fin de semaine avec une recette très goûteuse que j'ai préparée pour mes invités de ce soir.... Cuisinée dans le Cookéo, c'est très pratique, juste un petit réchauffage au dernier moment. 

Les ingrédients pour 4 personnes :

- 700g de crevettes
- 200ml de crème liquide
- 200ml de préparation saint-Hubert coco (voir lien)
- 1 gousse d'ail
- 1 oignon
- 2 cuillères à soupe de concentré de tomate
- 3 tranches d'ananas
- huile d'olive
- sel et poivre

Remarque : Si vous n'utilisez pas de crème "coco; mettre 400ml de crème liquide et ajouter une cuillère à soupe de maïzena pour épaissir la sauce.


La recette :

1 - Décortiquer les crevettes. Eplucher l'oignon et la gousse d'ail. Les ciseler.

2 - Programmer le mode "Dorer" de votre Cookéo. A la fin du préchauffage, mettre un peu d'huile d'olive dans la cuve et verser l'oignon ciselé. Faire revenir jusqu'à ce que l'oignon prenne une couleur dorée. 

3 - Ajouter l'ail, les dés d'ananas, les crevettes, le poivre et le curry. Mélanger et laisser dorer 2 minutes environ.

4 - Ajouter le concentré de tomate, la crème liquide et la crème coco. Bien mélanger.
Si vous ne mettez que de la crème liquide, c'est à ce moment qu'il faut ajouter la maïzena qui épaissira la sauce. 


5 - Quitter le mode "Dorer" et lancer une "Cuisson sous pression" à peine 2 minutes. 

6 - Accompagner cette excellente recette de riz basmati que vous aurez la précaution de cuire pendant la réalisation de la recette.

7 - Servir rapidement.


Pour d'autres recettes réalisées au Cookéo, suivez ce LIEN.



Aujourd'hui, c'est Gigi du blog "GIGI" que je mets à l'honneur.

Elle a testé ma recette d' "Oeufs à la sauce moutarde". Elle l'a réalisée sans Thermomix.

Merci Gigi d'avoir testé ma recette que vous trouverez en suivant ce LIEN.


Pour connaitre "les étoiles du jour" et les recettes testées, suivez ce LIEN.





Nous voici à nouveau royannais... après plus de deux semaines passées en Lorraine. L'emploi du temps a été bien chargé et donc, mon blog s'est reposé... mais pas moi!!!

C'est agréable de rentrer et d'avoir une jolie surprise dans sa boîte aux lettres. Merci Chantal pour tes pensées bretonnes.  


Nous ne dérogeons pas à nos bonnes habitudes et nous avons fait le plein de produits lorrains et alsaciens...

C'est la première fois que je trouve de la choucroute de la mer, cuisinée au vin blanc et aux algues. L'autre, "La paysanne" est plus classique, elle est cuisinée au vin blanc et à la graisse d'oie. 


Comme on dit, "Pas de bons repas sans fromage" et surtout sans ce soumaintrain que nous avons du mal à trouver à Royan. Ce n'est pas un fromage originaire de la Lorraine mais il est tellement bon que nous avons fait les réserves!
Ce fromage au lait entier de vache pasteurisé à pâte molle et croûte lavée est reconnu par une IGP depuis 2016. Il vient de la région Bourgogne et porte le nom de la ville du même nom. Je vous le conseille, c'est un délice!


Pour faire plus classique, nous avons ramené du munster bio au lait d'Alsace et du munster au cumin. Là, nous sommes dans les produits plutôt alsaciens...


Revenons en Lorraine avec les saucisses à griller, la saucisse de foie et la saucisse de viande.... Les emballages sous vide sont très pratiques pour le voyage. 


Je change de registre et vous présente mon nouveau poncho avec son écharpe. Un petit coup de coeur dans une boutique à Metz! 


Et pour terminer, je n'ai pas pu résister devant ces jolis tissus et j'ai succombé à la tentation... Je ne sais pas encore à quoi ils me serviront mais d'ici-là, je sens que j'aurai des idées...


Voilà déjà quelques potins... à une autre fois pour la suite....





Après La Flotte-en-Ré (c'est ICI) et Saint-Martin-de-Ré (c'est ICI), je termine notre journée à l'île de Ré avec Julien et Lorraine, par la visite du site de la pointe du phare des baleines. 


Nous  pénétrons dans l'enceinte de ce site d'une surface de 2 hectares. Il est entièrement clos. Zone fragile exposée au tempête, ce site naturel protégé est propriété de l'état. 


Il abrite la vieille tour avec son magasin à huiles. Elle a été construite sur ordre de Colbert d'après un programme établi par Vauban en 1682. 
Elle servait de protection avancée à l'arsenal de Rochefort créé en 1666 et c'est le tout premier phare des baleines. Il est un observatoire maritime idéal car il permet d’avoir une vision sur l’horizon pour observer les navires, tant ennemis qu’alliés, qui s’approchent des côtes.

Mais au milieu du XIX ème siècle, Augustin Fresnel met au point sa célèbre lentille. L’ancien phare, qui  pourrait alors bénéficier de ce nouvel équipement, doit être rehaussé, car la portée ne sera pas suffisante compte tenu de sa faible hauteur. C’est alors que l’on décide de construire le grand phare des Baleines. 


Le musée est situé dans le bâtiment aux pieds de la vieille tour des Baleines. Il raconte l'histoire du balisage depuis le dix-septième siècle et les grandes missions menées par l’Etat pour la sécurité en mer. 
Pour que le sujet traité soit le plus attractif possible, Patrimoine Océan a travaillé avec Jamy, l'animateur de l’émission "C’est pas sorcier!". 


Le grand phare des baleines doit son nom au fait qu'un nombre relativement élevé de baleines venaient s'échouer à cet endroit de l'île de Ré par le passé.
Edifié en 1854, c'est une tour octogonale en pierres calcaires de la région. Il est toujours en activité et son feu a une portée de 50 kilomètres environ.


Le phare est haut de 57 mètres et l'accès au sommet se fait par un escalier hélicoïdal de 257 marches.


Julien et Lorraine sont montés en haut du phare et ont pu admirer un des plus beaux panoramas de la côte. Jolie vue de la belle courbe de la conche des Baleines, une des plus belles plages de l'île de Ré.


De l'autre côté, la vue est tout aussi impressionnante. On y découvre le sémaphore de la Marine Nationale qui permet la surveillance des approches maritimes tout le long des côtes.


Ainsi se termine notre belle journée sur l'île de Ré. J'espère qu'elle vous a autant plu qu'à nous... 








Je commence à recuisiner les endives et voilà encore une délicieuse recette réalisée au Cookéo... 

Les ingrédients :

- 500g de pommes de terre coupées en morceaux
- 2 endives
- 1 barquette d'allumettes de jambon
- 200ml d'eau
- 1 cube de volaille
- 20g de maïzena
- 100ml de crème fraîche ou de lait Gloria cuisine
- 50g de parmesan
- sel et poivre du moulin 
- huile d'olive


1 - Eplucher les pommes de terre, l'oignon et nettoyer les endives. Couper le tout en morceaux.

2 - Programmer le cookéo en mode "Manuel", "Cuisson rapide" puis "Dorer". A la fin du préchauffage, mettre un peu d'huile d'olive et faire revenir légèrement l'oignon.

3 - Ajouter dans la cuve, les dés de pommes de terre, les endives coupées et les allumettes de jambon.

4 - Ajouter l'eau dans laquelle vous aurez délayé le bouillon cube de volaille.

5 - Quitter le mode "Dorer" et programmer le mode "Cuisson sous pression" pendant 10 minutes.


6 - Délayer la Maïzena dans la crème. 

7 - A la fin de la cuisson, ouvrir le Cookéo et ajouter la préparation à base de crème et le parmesan.

8 - Laisser le maintien au chaud pendant 5 minutes. La sauce épaissira.  


Servir rapidement et accompagner d'une salade verte.


Pour d'autres recettes réalisées au Cookéo, suivez ce LIEN.








Comme tous les ans à l'automne, nous sommes allés chercher des noix chez notre producteur habituel (voir LIEN).
En courses la semaine dernière chez Lidl, j'ai craqué pour cette jolie boîte à noix.


La partie amovible sert à mettre les déchets lorsque l'on casse les noix. 

Jolie, n'est-ce pas?





<< 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :