Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 37 232 978
Nombre de commentaires : 41 584
Nombre d'articles : 6 892
Dernière màj le 13/12/2019
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 >>
Ce jour-là, il avait beaucoup neigé et les pistes n'étaient pas ouvertes aux skieurs. 


Nous nous sommes vite consolés en allant manger une fondue au restaurant "La patte d'ours" situé tout prêt de notre appartement 9, rue Richelieu à Cauterets.


Ce restaurant bien sympathique propose des spécialités de fromage : Raclette à la truite des Pyrénées, Fondues aux cépes, raclette au fromage des Pyrénées etc, etc ….

Roland et moi avons choisi une fondue aux cèpes (aux 3 fromages : comté, beaufort et emmental, cèpes et jambons crus de pays).


Quant à Dominique et Roger, leur choix s'est porté sur une fondue du skieur (toujours aux 3 fromages et jambon de pays, rosette, chorizo et jambon blanc).

Certains sont très concentrés car attention... nous avons un gage si le pain tombe au fond du poêlon!!!! ... LOL....


Le dessert a fait l'unanimité.... une tartelette à la myrtille.


C'était délicieux! L'accueil et le service étaient très sympathiques et la fondue goûteuse! Nous étions tous les quatre, ravis de ce moment passé dans ce restaurant.
On note l'adresse si nous revenons à Cauterets l'an prochain! 







Depuis le 5 février, la Chine et le reste de l'Asie ont inauguré l'année du cochon de terre. Le signe astral joue un rôle immense dans l'interprétation du passé, du présent et de l'avenir.

Depuis deux mille ans, le zodiaque chinois aligne 12 animaux totems, chacun maître d'une année. Le cochon est le dernier et le rat est le premier.
Selon la légende, toutes ces bêtes, même le dragon qui n'existe qu'en mythe, voulaient la préséance.

Pour les départager, l'Empereur de Jade fit faire une course, où le rat se distingua par sa ruse. Il commença par violer sa promesse de réveiller son "ami" le chat, qui fut disqualifié! d'où la guerre qui dure encore.

Puis quand il fallut traverser la rivière, il demanda au boeuf de le prendre sur son dos, ce qu'il fit. Mais au moment d'aborder l'autre rive, le rat bondit et franchit traiteusement la ligne en premier : il gagna ainsi le respect chinois pour avoir su gagner malgré son handicap physique, mais fut aussi vu comme le tricheur dont il faut désormais se méfier!! 

Après cette introduction culturelle, je partage avec vous cette idée de recette que j'ai eue après avoir acheté un bocal de sauce Pad Thaï. 


Les ingrédients :

- 200g de nouilles de riz
- 2 escalopes de poulet fermier
- huile d'olive
- 1 bocal de sauce Thaï Pad Ayam
- 1/3 de tasse d'eau
- 1 courgette
- quelques cacahuètes grillées (facultatif)
- 100g de germes de soja (facultatif)


1 - Eplucher la courgette une bande sur deux et la couper en morceaux ainsi que les escalopes de poulet.

2 - Plonger les nouilles de riz dans un bol d'eau froide pendant 5 minutes.

3 - Dans le cookéo, faire revenir le tout en mode "Dorer" quelques minutes. 


4 - Ajouter la sauce et l'eau dans la cuve. Bien remuer.

5 - Ajouter les nouilles de riz égouttées et remuer jusqu'à ce qu'elles soient chaudes et bien mélangées à la sauce.


6 - Servir immédiatement et parsemer de cacuhètes et germes de soja. Je n'en n'avais pas, j'ai juste parsemé de ciboulette.


Vous pouvez remplacer le poulet par des crevettes, du tofu ou plus de légumes.






Allez Hop! un petit saut en arrière d'un peu plus d'un mois... et oui, j'ai oublié de vous parler de notre repas de Nouvel An à l'Avocette à Royan.

Nous avions déjà fêté le nouvel an dans ce restaurant l'année dernière (c'est ICI) avec des amis. Mais cette année, c'est en amoureux que nous y sommes retournés.


Nous n'avons pas changé d'avis par rapport à l'année dernière. Pour cette soirée, nous avons privilégié la qualité, l'originalité et les bons produits choisis pour concocter ce menu sans parler de l'accueil chaleureux et du cadre qui nous plaisent aussi beaucoup.

Cocktail saint-Sylvestre (crémant de Loire, cognac et amaretto) et ses mises en bouche (velouté de panais, écrevisse; maki au magret, mousse champignons; panettone à l'écrevisse; amande). 


Tranche de foie gras laqué, tartare de gambas au vinaigre de mangue, caviar d'aubergine.


Noix de saint-Jacques snackées, crème brulée guacamole, shooter d'agrumes.


Tradition normande.


Tournedos de cerf rôti, ravioles aux champignons, jus au lard fumé.


Farandole de fromages.


Cannelé chocolat, feuillantine de chocolat blanc et framboises.
Biscuit à la mangue et fruits de la passion, mousse pistache, nougatine.
Glace caramel beurre salé.  


Alors? j'espère que vos papilles sont réveillées devant ces plats savoureux!! 

Nous avons divinement bien mangé et avons apprécié cette cuisine créative et goûteuse. Comme l'an passé, nous réitérons nos félicitations au chef Laurent MARTIN, ainsi qu'à Isabelle MARTIN et son serveur pour leur accueil et leur gentillesse.
Et qui sait? peut-être à l'année prochaine pour une nouvelle saint-Sylvestre?
Mais je suis sûre que nous reverrons avant....

Le site : https://www.lavocette.com/



Vous vous souvenez de ma recette de blanquette de truite réalisée au Cookéo? certainement.. mais pour le cas où... c'est ICI.
Comme il me restait un peu de riz et de blanquette et que je n'aime pas gaspiller....


Et bien, j'ai mélangé le tout et j'ai garni des coquilles que j'ai recouvertes de gruyère râpé.


Et hop! sous le gril du four...


Impeccable pour un repas du soir après un un bon bol de soupe maison!

Je suis sûre que vous auriez fait comme moi pour ne rien perdre!





Voici la première recette que je vous propose et que j'ai réalisée avec un des échantillons de jambon ibérique, reçu de mon nouveau partenaire (plus d'infos ICI). 

Le jambon ibérique, issu du porc ibérique est le joyau de la gastronomie espagnole. Ces porcs AOP certifiés, à la peau foncée, au groin fin et aux pattes arrière longues et stylisées, sont élevés en liberté. Ils parcourent les pâturages à la recherche de glands et de pâture. Ainsi, ils gagnent en musculature et l'infiltration de la graisse dans leur viande est facilitée. 


J'ai préparé une petite salade de mâche pour nous deux dans laquelle j'ai ajouté des oignons rouges ciselés. Je l'ai répartie dans nos assiettes, je l'ai parsemée de quelques cerneaux de noix et j'ai posé délicatement sur le tout ces tranches de jambon ibérique roulées. 


C'était délicieux! je dois vous avouer que j'ai beurré quelques tartines de pain complet pour déguster le jambon... 


Merci Carlos de m'avoir permis de découvrir ce jambon ibérique et de partager avec mes lecteurs cette recette et nos impressions.



Carlos Hernandez qui collabore au projet IBEHAM, m'a contactée afin de faire connaitre davantage au travers de mon blog, le jambon ibérique. 

IBEHAM est un projet mené par l'appelation d'origine "GUIJUELO" en Espagne et financé par l'Union européenne afin d'améliorer la compétitivité du secteur agricole. 


Leur mission n'est pas commerciale mais se veut divulgatrice. C'est pour cette raison que Carlos m'a fait parvenir deux échantillons gratuits de leur meilleur jambon ibérique afin que je le goûte et que je partage avec vous mes impressions.   

J'ai déjà réalisé une première recette (c'est ICI) et je dois reconnaitre que ce jambon développe des qualités gustatives uniques. C'est la "rolls" du jambon! un délice... 

Je pense que du jambon ibérique, du bon pain et un bon verre de vin, ce serait pas mal aussi... 


Merci Carlos pour cet échange et ce partenariat.

Pour toute information complémentaire concernant ce projet, suivez ce LIEN.



J'ai réalisé cette recette avec de la truite qui vient de la  pisciculture ROHART à Anzin-saint-Aubin près d'Arras. 
C’est l’une des plus vieilles piscicultures de France qui s'est imposée des règles quant à l'élevage et l'alimentation des truites.
L'élevage des poissons se fait sur un site alimenté en eau de source, du stade de l’œuf à celui de la truitelle. Par la suite, le grossissement a lieu sur l’eau de La Scarpe.  
Leur alimentation est équilibrée et les farines animales d'origine terrestre sont banies.

Vous pouvez aussi réaliser cette recette avec du saumon ou du cabillaud.

Les ingrédients :

- 1 filet de truite environ 300g pour 2 personnes
- 1 oignon
- 1 petite boîte de champignons ou des champignons frais
- 2 carottes
- 100ml de vin blanc de cuisine
- 1 cuillère à café de fumet de poisson déshydraté 
- 100ml de crème fraîche
- 1 jus de citron
- 1 cuillère à soupe de Maïzena
- huile d'olive
- sel et poivre du moulin
- quelques brins de persil


La recette :

1 -  Faire chauffer votre Cookéo en mode "Dorer". Pendant ce temps, éplucher l'oignon et le ciseler. Eplucher les carottes et les couper à la mandoline. Les ajouter dans la cuve et bien remuer le tout. Laisser revenir quelques instants avec un peu d'huile d'olive.

2 - Quitter le mode "Dorer". Couper le filet de truite en carrés. Les ajouter dans la cuve ainsi que les champignons, le vin blanc, le fumet et le jus de citron. Saler avec précaution et poivrer.


3 - Programmer "Cuisson sous pression" pendant 3 minutes. C'est très rapide!

4 - A la fin de la cuisson, ajouter la crème fraîche et la Maïzena. Remuer délicatement. Programmer le "Maintien au chaud". Votre sauce épaississera en quelques minutes. 

J'ai accompagné cette excellente blanquette de truite de riz Basmati que j'ai fait cuire selon cette recette au Thermomix.


Quelques bouquets de mâche complèteront à merveille cette délicieuse assiette.


Pour d'autres recettes réalisées au Cookéo, suivez ce LIEN.



Après avoir bien laissé macérer et confire mes morceaux de melons d'eau, j'ai "attaqué" ma confiture. Souvenez-vous, je vous avais parlé de la préparation des melons d'eau dans cet article.




Comme ce n'est pas la première fois que je fais cette confiture, la recette est déjà sur mon blog. Je vous donne le LIEN vers la recette que je suis chaque année à la lettre. Elle a déjà fait ses preuves...


Avec 5kg 100 de melons d'eau épluchés, j'ai réussi à faire 21 pots de confiture.


Ça tombe bien.. il en reste un petit peu, nous allons la goûter demain matin.


Hum! Miam! un délice... et elle se tient bien pour être tartinée.


J'ai collé de jolies étiquettes que j'ai trouvées sur le net et voilà, nous avons des réserves!







Chez nous, la tradition pour la Chandeleur, c'est crêpes-party...
J'ai sorti mon appareil et à chaque fois, je souris lorsque j'ouvre la boîte car je vois encore l'étiquette avec le prix en "francs" qui maintenant converti en euros, ne serait certainement plus le même!!! mais là, c'est un autre débat. Recentrons-nous sur notre table si conviviale! 


J'ai préparé ma pâte à crêpes au Thermomix; La recette est ICI. Elle n'est pas sucrée, ce qui permet de manger des crêpes salées et ensuite sucrées.


Pour le côté salé, j'ai préparé des petits raviers avec :
- des allumettes de jambon
- des allumettes de lardons que j'avais fait revenir pour supprimer l'excédent de gras
- du fromage frais au poivre
- des petites lamelles de fromage des Pyrénées
- et du gruyère râpé.


La pomme de terre vous intrigue? elle sert à huiler la plaque avant de verser la pâte à crêpes. C'est bien pratique et ainsi, on ne met pas trop d'huile! 


Pour le côté sucré, on finit les pots de :
- pâte à tartiner orange-chocolat et de caramel chocolat noir
- puis confiture anglaise de citrons  
- cannelle et noix
- compote de pommes et de cerises.


Et c'est parti! 
Chacun fait ses petits mélanges. C'est rigolo, on croirait jouer à la dinette!


On s'est bien amusés mais aussi bien régalés!



Installé au coin d'une petite bonnetière dans notre véranda, ce cactus s'y plait à merveille.
Après quelques vaines recherches sur le net, j'ai enfin trouvé son nom. C'est un RHIPSALIS PILOCARPA... Bien sûr, ça ne s'invente pas! J'espère que je vous épate.. LOL.... 

Originaire des forêts tropicales du Brésil, on le rencontre entre 500 et 900 mètres d'altitude, pendant des branches des arbres ou poussant dans des creux de vieux troncs.

Cette espèce est menacée et inscrite sur la liste rouge de l'Union Internationale pour la conservation de la nature.


Ce cactus un peu particulier, au port retombant très gracieux, possède des tiges segmentées, arrondies et couvertes de soies, petits poils blancs.


Sa floraison est assez généreuse et c'est la première fois qu'il me fait ce plaisir depuis que je le possède. Ses fleurs nacrées aux reflets roses sont très jolies et éclosent le jour, au niveau des nouveaux segments.

Je vous recommande cette plante facile à cultiver, qui se contente d’arrosages modérés et supporte très bien la vie dans nos intérieurs chauffés en hiver. Un emplacement lumineux est recommandé, sans soleil direct qui fait rougir les fines tiges poilues. 


Ces infos ont été prises sur le net.



Vous me connaissez bien et savez comment me toucher en plein "COEUR".... Merci Nicole pour cette superbe broderie et cette jolie carte.


Merci Ghislaine pour cette jolie carte qui m'a permis de découvrir qui était Yves DUCOURTIOUX. Je partage mes recherches avec vous.

Cet ancien chauffeur d'autobus de la ville d'Angers se lance, à partir de 1980, dans la diffusion de dessins de sites et monuments de France. Ils sont réalisés à l'encre de Chine. Cette collection compte plus de 35 000 dessins implantés dans 15 000 communes de France. L'entreprise est installée dans la cité médiévale de Mehun-sur-Yèvre dans le Berry.

Cette carte est une reproduction (n°36366) d'un de ses dessins : "Le Peuplé" à Vijon (36).





Il ne fait pas froid et bien sûr, nous n'avons pas de neige à Royan... Dommage, je regrette la belle neige de Cauterets! Mais on a tout de même envie de plats réconfortants et avec ce chou rouge accompagné de saucisse de Morteau, nous avons ravi nos papilles.

Les ingrédients :

- 1/2 chou rouge coupé en lanières
- 1 saucisse de Morteau
- 2 carottes
- 2 pommes Belchard
- quelques pommes de terre

- 1 oignon émincé
- 1 barquette de lardons fumés
- 200ml de vin rouge
- 1 cube bio de légumes
- 3 clous de girofle
- sel et poivre du moulin


La recette :

1 - En mode "Dorer", faire revenir sans graisse, les lardons puis ajouter l'oignon émincé.

2 - Ajouter les carottes coupées à la mandoline, les quartiers de pommes et le chou rouge coupé en lanières et bien remuer le tout. Quitter le mode "Dorer"

3 - Délayer le bouillon cube dans le vin rouge quelques minutes au micro-ondes et verser le tout dans la cuve du Cookéo. Ajouter les clous de girofle. 

4 - Couper la saucisse de Morteau en grosses tranches et les ajouter au milieu du chou rouge.  

5 - Choisir le mode "Cuisson rapide" et programmer 20 minutes.


6 - Pendant la cuisson, éplucher les pommes de terre, les couper en gros morceaux et les placer dans le panier de cuisson.

7 - A la fin de la cuisson, ouvrir le Cookéo et placer le panier cuisson sur le chou. Ainsi, les pommes de terre ne sont pas colorées par le chou rouge et c'est plus joli pour la présentation.

8 - Programmer à nouveau "Cuisson rapide" pour 12 minutes.

9 - Il ne reste plus qu'à servir, à parsemer votre assiette de persil et à vous régaler.


Pour d'autres recettes réalisées au Cookéo, suivez ce LIEN.



Oh! nous sommes déjà fin janvier... comme le temps passe vite.... On oublie les galettes des rois pour penser samedi à La Chandeleur. Les crèpes vont sauter! N'oubliez pas de garder une pièce de monnaie dans votre main gauche pendant que vous tournerez la pâte pour attirer la chance, le bonheur et la prospérité! 

C'est bien connu... nos petits-enfants sont les plus beaux et les plus gentils.... je ne déroge pas à la règle... Je suis sûre que vous êtes d'accord avec moi, n'est-ce pas?


Aujourd'hui, j'ai été gâtée... Roger m'a offert un superbe bouquet de roses et j'ai reçu deux courriers très sympathiques de Nicole et Ghislaine. Ce sera l'objet d'un prochain article. 


A Cauterets, j'ai acheté quelques spécialités dont la tourte aux myrtilles dont je vous ai déjà parlé. Mais comment quitter les Pyrénées sans acheter de fromages! J'en ai utilisé à la place du gruyère râpé pour préparer une pizza. 


Cet après-midi, Roger m'a aidée à préparer les melons d'eau du jardin en vue de faire de la confiture. Souvenez-vous, je vous en avais parlé dans cet article

L'heure est venue de nous en occuper. Eplucher et couper les melons d'eau, préparer les zestes d'oranges et de citrons de notre jardin et enlever les peaux blanches des quartiers de fruits, ce fut la tâche de Roger. 
Quant à moi, enlever les graines, débiter en petits morceaux la chair des melons d'eau, peser le sucre, ajouter les zestes et les quartiers de citrons et d'oranges, ce fut ma part.
A présent, tout va confire tranquillement et nous allons nous reposer!!! car cette confiture demande beaucoup de travail mais elle est tellement bonne... 


Sur ce, je vous laisse. Je vous souhaite une bonne soirée. Nous avons quelques courses à faire.



Lors de notre séjour à Metz pour les fêtes de Noël, Lorraine et Julien sont venus manger dans notre petit pied-à-terre.  


Lorraine nous a proposé de nous faire découvrir le "Bubble Tea". Vous connaissez? pour nous, ce fut une découverte...

Le "Bubble Tea" est d'origine taÎwanaise. C'est un mélange de thé vert ou thé noir et de saveurs fruitées. Il peut être mixé avec du lait ou non selon les goûts.

Les grosses perles orangées que vous apercevez au fond de mon verre sont des perles de tapioca. Elles sont légèrement sucrées et on les aspire avec la paille format XXL! C'est ce qui fait l'originalité du Bublle Tea...   


Lorraine qui apprécie la culture japonaise, nous a expliqué qu'un nouveau salon de thé japonais s'était ouvert à Metz l'été 2018. 


Il est situé au 4 rue Gambetta (près de la poste) et propose divers thés, boissons et pâtisseries japonaises dont certaines sont uniques et originales en France.
Une boutique de snacks sucrés/salés, des goodies et bien sûr une mangathèque de plus de 3000 volumes sont associés à ce lieu!
Le tout dans une décoration unique sur mesure rappelant autant l'esprit traditionnel que la folie des mangas et de la culture pop.

Cette photo a été prise sur le net.





En Lorraine, le lendemain de Noël est un jour férié et c'est ce jour à midi que nous avons été invités chez Lorraine et Julien.

Nous sommes contents de nous retrouver en ce jour de fêtes. C'est l'occasion de trinquer avec quelques bulles...


Puis, nous passons à table. Au menu que de bonnes choses....
Foie gras, toasts, pain d'épices et confit d'oignons accompagnés d'un excellent Jurançon, vendanges tardives.


Les amoureux s'affairent en cuisine... on est aux petits soins pour nous! on nous a mijoté de la pintade farcie. Miam! délicieux...


Une pause avant le dessert pour ouvrir les cadeaux... de jolies surprises!


La traditionnelle bûche au dessert que nous avions commandée chez notre boulanger. Julien et Lorraine avaient choisi le parfum :"Fraise Croquante" (mousse chocolat blanc, compotée fraise/framboise, croustillant chocolat blanc fraise et génoise). 


Instant bricolage avant quelques parties de scrabble acharnées!!!!
N'est-ce pas Julien et Lorraine? on vous donne rendez-vous en mars pour la revanche....





<< 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :