Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 36 074 103
Nombre de commentaires : 41 043
Nombre d'articles : 6 808
Dernière màj le 23/08/2019
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Connaissez-vous la limande? c'est un poisson plat cousin de la sole, du turbot ou du carrelet. Elle est reconnaissable à ses yeux rapprochés situés d'un même côté. Elle est moins onéreuse que la sole et sa chair maigre est bien pourvue en protéines et oligo-éléments (iode notamment). 
En courses, j'ai acheté des filets et je vous propose cette recette réalisée au Thermomix qui me permet en une seule cuisson de préparer un plat complet (poisson, légumes et sauce) et un excellent velouté de légumes pour ce soir.

Les ingrédients :

- des filets de limande
- 80g d'oignon
- 1 gousse d'ail
- 4 carottes
- 1 courgette
- 20g d'huile
- 400g d'eau
- 2 cuillères à café de sel
- 450g de légumes variés pour le potage (2 pommes de terre, le vert de 2 poireaux, 2 carottes)
- 20g de beurre

Pour la sauce :
- 50g de crème fraîche
- 1 citron de notre jardin
- sel et poivre du moulin
- 1 jaune d'oeuf


1 - Eplucher l'oignon et la gousse d'ail et les mettre dans le bol du Thermomix. Hacher 5 secondes, vitesse 5. Racler les parois du bol à l'aide de la spatule.

2 - A l'aide d'un économe, détailler les carottes et la courgette en tagliatelles dans le Varoma en vous arrêtant à la zone des pépins pour la courgette ou du cœur de la carotte. Saler et poivrer. Réserver le Varoma.


3 - Mettre le coeur des carottes et de la courgette coupées en morceaux dans le bol. Mixer 3 secondes, vitesse 5. Racler les parois. Ajouter l'huile d'olive et faire suer 1 minute 1/2, 80°, vitesse 5 sans le gobelet doseur. Ajouter l'eau et le sel.


4 - Mettre les légumes variés coupés en rondelles dans le panier cuisson. Les saler et les poivrer et insérer le panier cuisson dans le bol. 


5 - Découper un morceau de papier de cuisson. Le froisser sous l'eau et le poser dans le plateau vapeur. Cela permettra aux filets de poisson de ne pas coller. 

6 - Disposer les filets de limande sur le plateau vapeur. Les saler et les poivrer. J'ai aussi rajouté quelques pincées d'épices spéciales poisson. Insérer le plateau vapeur dans le Varoma. 


7 - Mettre en place l'ensemble Varoma. Cuire 20 minutes, température Varoma, sens inverse, vitesse mijotage. 

8 - Vider le contenu du panier cuisson dans le bol. Enlever la fonction sens inverse. Ajouter le beurre et programmer 1 minute, vitesse 10. 

9 - En fonction des légumes utilisés et de la consistance de velouté désirée, ajouter de l'eau à la purée obtenue jusqu'à la graduation 1 ou 1,5 litre du bol. Mixer 10 secondes, vitesse 5.
Votre velouté est prêt pour votre menu du soir.


10 - Préparation de la sauce pour le poisson :
Garder un fond de velouté dans le bol à hauteur des couteaux. Transvaser le reste dans un récipient pour le soir.

11 - Ajouter la crème fraîche, le jus de citron, le sel et le poivre et le jaune d'oeuf. Mixer 20 secondes, vitesse 7. Puis chauffer 2 minutes, 60°, vitesse 2.


12 - Disposer les filets de limande et les tagliatelles de légumes dans les assiettes. Parsemer de sauce et de persil haché.




13 - Déguster ce plat diététique. Un régal!


Une suggestion : vous pouvez remplacer les filets de limande par des filets de poulet. Dans la sauce, remplacer le jus de citron par de la moutarde.

Cette recette est issue du livre "Ma cuisine au quotidien". 

Pour d'autres recettes réalisées au Thermomix, suivez ce LIEN.



Et cette fois-ci, nous avons rejoint nos pénates royannaises.. Après un séjour de presqu'un mois et demi en Lorraine, nous voici de retour au bercail...
C'est bien de partir mais c'est aussi bien de revenir et de retrouver notre petit train-train. Je suis sûre que nous pensons toutes la même chose!


C'est sous un beau soleil mais un peu de fraîcheur tout de même que nous avons retrouvé notre maison et notre jardin.


Que de belles surprises car tout est magnifiquement fleuri. Un petit tour sur le devant pour commencer..


On voit la vie en "roses"...


A présent, découvrons notre cour... Est-elle aussi fleurie et accueillante? La photo parle d'elle-même...


Hinès retrouve ses habitudes. Petit bain de soleil en attendant que la maison soit ouverte.


Nous ne manquons ni d'oranges, ni de citrons!


Et peut-être aurons nous des bananes? le régime est en préparation mais en général, ça ne donne rien!


En attendant, nous dégustons nos premières fraises. Ça, c'est sûr!


Je vous souhaite une bonne soirée et vous dis à bientôt car j'espère bien revenir plus régulièrement à présent sur mon blog.
Habituellement, on dit "après le calme, vient la tempête"... Moi, ça m'arrange de dire le contraire... LOL....  



Flying Tiger Copenhagen est le nouveau phénomène design tout droit venu du Danemark !

A Metz, nous sommes gâtés avec 2 magasins.. le premier se situe dans le nouveau centre commercial Muse, près du Centre Pompidou et le deuxième a ouvert ses portes en centre ville, rue Fabert.


Flying Tiger Copenhagen nous propose de découvrir dans ses rayons une sélection originale de produits design et insolites, en constante évolution et à petits prix.

Produits pour la maison, jouets, loisirs créatifs, articles pour la fête, douceurs à partager, gadgets, accessoires de mode et bien plus encore...

Je me suis laissée tenter par ces petits raviers qui seront du plus bel effet cet été sur notre table de jardin.





Mes enfants et les petits ont pris quelques jours de vacances à Londres un peu avant Pâques. Nous avons reçu cette carte de Piccadillys Circus, mythique place de Londres.

C'est le point de rencontre préféré de beaucoup de touristes et Londoniens en raison de sa situation privilégiée dans la ville et de son offre considérable de loisirs dans le quartier. 
Cette place est célèbre pour ses enseignes lumineuses et la fontaine d'Eros en son centre, qui est devenue l'un des emblèmes de Londres.


La maison dans laquelle se trouvait leur appartement.


Lucie est partie sur les traces du célèbre détective Sherlock Holmes, héros des romans et nouvelles de Sir Arthur Conan Doyle. Elle a bien mené son enqête puisqu'elle l'a trouvé à la sortie de la station de métro Baker Street!!!

221B Baker Street est certainement l’une des adresses les plus connues de la littérature. C’est ici que se trouve l’appartement que partagent Sherlock Holmes et le Dr Watson dans les livres. A cet emplacement se trouve actuellement un musée dédié au détective.


Lucie a même réussi à être reçue par Elizabeth 2, la reine d'Angleterre et a fait un selfie... Voilà une reine moderne à 93 ans!!!!


Lucie s'est transformée en "cereal killer" ou "tueuse de céréales" au "camden market".

Le "camden market" est le plus grand marché aux puces de Londres. C'est un lieu unique dans lequel on y trouve de tout, des accessoires de mode, de l'artisanat, un mélange de personnes et d'aliments provenant des quatre coins du monde. 
C'est dans ce marché très atypique que s'est ouvert en 2014, un "café tueur de céréales"... Au menu: Plus d’une centaine de marques de céréales dont environ la moitié venant des Etats-Unis, et l’autre moitié du Royaume-Uni, et puis quelques unes d’autre pays dont notamment Chocapic, Chocapic Duo et Chokella du côté des marques françaises et quelques marques étrangères. 25 variétés de lait sont disponibles. 


Camden est également célèbre pour ses magasins de chausures. La rue principale contient plus de chaussures géantes que tout autre enseigne de grande taille. C'est le foyer spirituel de Doc Martens. Fait amusant : Klaus Märtens qui a créé cette société, était un véritable médecin.

Voilà un magasin qui va intéresser Maël.. "le new rock shoes", détaillant exclusif et officiel de chaussures New Rock. 


Considéré comme le quartier alternatif de Londres, Camden town est un des points de ralliement de la jeunesse contestataire londonienne. Contestataire ou habillée différemment ?

On y croise de nombreuses sub-cultures contestataires, sans vouloir faire de stéréotypes :  

-  les punks depuis 1970 à l’origine des autres mouvements. Ils ont marqué Camden Town. Leurs signes extérieurs sont les crêtes, les épingles à nourrice, les piercing et les tatouages.

- les gothiques, célèbres pour leur fantaisie chromatique : Vive le noir ! Et pour leur joie de vivre burtonesque.

- les emos, les cheveux noirs avec de grandes franges, des pantalons slims, t-shirt vintage et vans/converse au pied.


Et puis quand on est à Londres, il faut respecter les traditions et manger du fish and chips. Ce plat est à la carte de 90% des restaurants. 

Dans vos assiettes, du poisson ultra frais, de délicieuses frites et des sauces maison… il y a de quoi se régaler mais attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre : les portions sont vraiment généreuses.  





Joyeux 1er mai 2019

 01/05/2019
Cette année, je ne vous offrirai pas les clochettes de muguet de notre jardin. Peu importe... même celles de Metz portent bonheur... 





Je reviens d'une grande promenade avec mon maître... 





Je suis contente de vous retrouver après une période un peu compliquée pour moi. Alors, petit retour en arrière pour partager avec vous les préparatifs de Pâques avec les enfants.
Ce dimanche-là, nous étions tous réunis dans notre petit pied-à-terre messin. Le repas fut simple car la cuisine ne permet pas de grands préparatifs...  


Avant d'aller faire une petite promenade digestive, les petits et les grands se sont amusés à décorer des oeufs pour Pâques. 

L'œuf de Pâques est un symbole chrétien, spécialement décoré pour cette fête. Traditionnellement il s'agissait d'un œuf de poule cuit dur coloré, aujourd'hui c'est souvent un œuf en sucre ou en chocolat. 

Nous, nous avons fait dans "la tradition" car c'est tellement simple de colorer des oeufs à l'aide de teinture naturelle ou du commerce. Virginie avait acheté des colorants du commerce pour faciliter les choses... mais on peut utiliser du jus de betterave rouge, du curcuma, des épinards, du chou rouge, du café ou des pelures d'oignons si l'on veut faire dans le naturel.

Tout d'abord, j'ai cuit les oeufs durs puis pendant ce temps, nous avons préparé les bains de teinture. Dans des récipients, nous avons mis de l'eau bouillante, du vinaigre et le colorant.

Pour éviter de casser les coquilles, nous avons déposé les oeufs avec une cuillère. Il faut garder les œufs immergés dans la teinture jusqu’à ce qu’ils prennent la couleur désirée, soit de 2 à 5 minutes. Plus on les laissera longtemps, plus la couleur sera foncée. Puis, les laisser égoutter.

Et oui Lucie, les mains sont aussi colorées... il faut enfiler des gants pour frotter les oeufs avec un produit qui va les rendre brillants.  


Oh! ils sont très jolis...


Il ne reste plus à Lucie qu'à coller quelques décalcomanies pour encore embellir ces jolis oeufs de Pâques qui serviront de décoration.  

Ceux qui ont été colorés avec des colorants naturels, peuvent être consommées.


Pendant ce bricolage, le soleil a pointé timidement le bout de son nez. Nous en avons profité pour aller faire une petite promenade juste derrière chez nous dans parc de la Seille que nous avons traversé pour rejoindre le nouveau quartier Muse.


Lucie a toujours de bonnes idées...





Lorraine et Julien nous ont proposé de découvrir le "WASABI BAMBOU 2 ", restaurant japonais situé près de Metz.


Le restaurant est très grand avec un balcon à l'étage qui surplombe les tables du bas où nous étions installés.


Tout en prenant l'apéritif, nous consultons la carte. Ce restaurant propose une formule à volonté mais différente des autres restaurants dans lesquels on se lève pour choisir et se servir.


Ici, on dispose d'une feuille imprimée avec les différents plats proposés et chacun note ce qu'il a envie de manger. Ensuite, la serveuse prend notre commande et nous sommes servis à table. 
Il est possible de commander plusieurs plats en une seule fois ou un plat l'un après l'autre. 


Nous avons opté pour la deuxième solution car nous voulions manger chaque plat bien chaud, surtout moi qui avait commandé une soupe miso. 


Je me suis aussi régalée avec des nems puis des yakitori (brochettes de poulet). 
Nous avons également goûté les raviolis japonais ainsi que quelques sushis. Tout était bien bon!


Le personnel était bien sympa! la formule à volonté est très bien, ce qui permet de goûter des plats variés. Ce fut une belle découverte pour nous. 



Quand on fait du cartonnage, le rouleau kraft a forcément sa place dans notre boîte à outils. Et si on le range dans une boîte, plus de problème car le kraft se déroulera facilement et il n'y aura plus de gaspillage!
Cela fait déjà un moment que j'ai terminé cette boîte et j'avais oublié de vous la montrer...

Je commence par monter une boîte (fond et 4 côtés) dans laquelle je fais une entaille le long d'un grand côté. C'est par là que passera le papier kraft. J'habille les côtés extérieurs de la boîte. 


Avec sa Dremel, petit outil de bricolage bien pratique, Claudine transperce le fond de la boîte, ce qui me permettra ensuite d'installer le système qui permettra au rouleau d'être maintenu et de tourner régulièrement dans la boîte.
Pour cela, j'utilise un bouchon en liège que j'habille et que je glisse dans le trou effectué. 


A présent, je peux habiller complètement l'intérieur de la boîte.


Je passe à la réalisation du système de fermeture de la boîte qui se compose de 3 parties : une partie qui sera collée sur le fond de la boîte, une partie collée sur l'arrière de la boîte et une partie qui revient sur le dessus et qui sera le couvercle. Il faut espacer les cartons pour faire des charnières qui permettront de plier les différentes parties entre elles.


Il faut aussi réaliser la patte de fermeture de la boîte qui sera collée avant de monter et coller l'ensemble précédent.


Et voilà, la boîte à kraft est prête à être utilisée...


Un petit détail de la patte de fermeture...


Le rouleau de papier kraft est installé dans sa boîte..  







Voeux de Pâques 2019

 20/04/2019
Joyeuses Pâques ! Que le soleil soit au rendez-vous pour cette belle fête et que vous passiez toutes et tous un excellent moment en famille ou entre amis.





De nouvelles plaques signalétiques ont fait leur apparition à Royan.


Cette année, Royan prolonge son expérimentation "plage sans tabac" sur la plage du Pigeonnier. La ville va même plus loin : elle souhaite valoriser les mégots.

Le message est clair : "ne rien jeter, ne rien vider, la mer commence ici". Il s'agit d'éviter à tout prix que des mégots se retrouvent dans l'océan. Quand on sait qu'un mégot met cinq ans à se dégrader dans la nature....

 En ville, une vingtaine de plaques métalliques au sol, à proximité d’avaloirs d’égoûts, clament: "Ne rien jeter, ne rien vider. La mer commence ICI".





Parfois, retourner une anse de sac ou une lanière de tablier devient un véritable challenge!
Je vais essayer de vous expliquer le plus clairement possible comment j'ai procédé pour les lanières de mon tablier sashiko dont je vous ai parlé ICI.

Le matériel :
- votre anse ou lanière bleu marine
- 1 ruban un peu plus long que l'anse ou la lanière (orange mais peu importe)
- 1 cuillère en bois avec bout arrondi


La technique

1 - Placer le ruban orange sur l'endroit de la lanière et sur toute la longueur. Laisser dépasser le ruban de 1cm à une extrémité et de 5 cm à l’autre extrémité. 

2 - Piquer avec plusieurs points avant et arrière sur l’emplacement du ruban pour bien le maintenir.


3 -  Plier la lanière en 2 sur la longueur, endroit contre endroit. Faufiler et surtout veiller à ne pas prendre le ruban en faufilant.


4 - Piquer ensuite la lanière pour fermer un bout et sur toute sa longueur à 0,5 cm du bord. 
Sur la photo, à gauche, le bout qui sera fermé et à droite le bout ouvert qui permettra de tirer sur le ruban.


5 - A l'aide du bout arrondi de la cuillère en bois, rentrer l’extrémité avec le petit bout de ruban cousu, à l’intérieur de la lanière.


6 - Puis, tirer sur le ruban qui dépasse à l’autre extrémité afin de faire glisser le tissu plus facilement à l’intérieur du "tube". Tirez jusqu’à avoir retourné complètement votre anse sur l’endroit.

Je ne dois vous cacher que comme mon tissu était assez épais, j'ai dû un peu aider... Mais avec un tissu plus fin, c'est impeccable, la lanière se retourne très facilement!


7 - Couper le morceau de ruban cousu afin de le retirer complètement.

Suggestion
: vous pouvez surpiquer la lanière sur les deux longueurs. C'est une jolie finition!







Après avoir terminé la pochette pour ma tablette numérique (c'est ICI), il me restait encore du tissu sashiko. 


Je me suis lancée dans la confection d'un tablier en utilisant un de mes tabliers comme patron. La poche sera une broderie sashiko et...


... comme il me restait encore du tissu, j'ai pensé rajouter une petite bande en haut de la bavette du tablier.


Je commence par les broderies et je borde la poche avec un biais de couleur. 


Je prépare les lanières pour le cou et les côtés. Le ruban orange sert à retourner la lanière. Je vais essayer de vous donner des explications plus détaillées dans un autre article. C'est fait, c'est ICI....


Je peux passer au montage. Je borde tout le tour du tablier avec un biais écru que je rabats et couds à la main. C'est plus joli!


Je couds deux boutons sur le haut de la bavette, juste pour faire beau!


La poche...


Et tout le tablier...




J'ai offert mon tablier à mon amie lorraine Jacqueline. Elle vient de se faire installer une jolie cuisine, ça tombait bien!! 



Je vous souhaite un bon dimanche. 





Après notre longue route, Julien et Lorraine nous invitent toujours pour le repas du soir de notre arrivée. Nous sommes contents de nous retrouver, nous nous sommes quittés après les fêtes de Noël.


Au menu, hachis parmentier et tarte aux fraises.


Et le dimanche, nous étions invités au Luxembourg chez ma fille Virginie. Le beau temps était au rendez-vous et pour la première fois cette année, nous avons inauguré le barbecue! Qui a dit qu'il ne faisait pas beau en Lorraine?


Une partie de jeu à l'élastique avec Lucie sous les yeux intrigués d'Hinès!! 


Petits mots de Lucie...


Nous passons à table.... Asperges vertes et sauce hollandaise préparées par Victor (j'ai oublié de prendre la photo...) puis brochettes de volaille, côtelettes marinées, lard accompagnés d'une salade de pommes de terre-oeufs durs et salade verte. 
Virginie nous a préparé un bon tiramisu! 


Et comme nous sommes gourmands... tarte aux pommes de notre boulanger messin.

Nous n'avons pas dérogé à la tradition luxembourgeoise "le Bretzelsonndeg" ou dimanche des bretzels. Typique et appréciée du grand public, la célébration gourmande et ancestrale de cette fête a lieu à la mi-carême, lors du quatrième dimanche de Carême.

Confectionnés à base de farine, d’œufs, de beurre, de sucre et d’amandes, les bretzels sont très appréciés au Luxembourg. Pliés d’une manière bien spécifique, la forme des Bretzels représentent l’entrelacement de bras d’amoureux.

La tradition veut que l’homme offre cette fameuse pâtisserie à l'élue de son coeur le dimanche des bretzels. Si la fille l'accepte, le garçon peut lui rendre visite le jour de Pâques, afin de recevoir des œufs en retour.
Dans le cas contraire, elle lui remettra un panier. D'où l'expression typiquement luxembourgeoise "de kuerf kréien" (recevoir un panier) qui signifie être largué.

Petite originalité : durant les années bissextiles, la tradition est inversée : ce sont alors les femmes qui offrent le bretzel, les hommes se chargent quant à eux des œufs !





<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :