Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 37 009 349
Nombre de commentaires : 41 444
Nombre d'articles : 6 870
Dernière màj le 18/11/2019
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Une créature saintongeaise réapparaît en ce week-end de la Toussaint. Bien plus folklorique qu’Halloween!!!

Cette créature apparentée au loup-garou, qui apparaît pour la première fois dans le "Dictionnaire du patois saintongeais" (1869) de Pierre Jônain, ne date pas d’hier. 


En Saintonge, la ganipote est crainte et redoutée. Elle ne sort que les nuits très sombres et plus particulièrement à deux occasions : pendant la nuit du 30 avril au 1er mai (nuit de Walpurgis) quand les chats font sabbat et les sorcières tiennent congrès et pendant la nuit du 31 octobre au 1er novembre (celle que les Américains nomment Halloween) connue des Saintongeais depuis la nuit des temps puisque c’est le moment précis où les personnes défuntes reviennent tourmenter les vivants.


Les paysans autrefois la redoutaient car elle s’accrochait sur les épaules de l’imprudent de la nuit, bavait et sentait fort. Pour l‘éloigner, les paysans allumaient des bougies dans des betteraves évidées car la bête craignait la lumière.

Personne n’a jamais pu la voir mais si on la blesse d’une quelconque manière en cherchant à s’en débarrasser, elle se transforme alors en être humain, de préférence un membre de votre famille, à qui le sorcier a jeté un sort.....





Pour vous resituer le contexte, cliquez sur ce LIEN.

Avant de commencer la broderie des 108 blocs, il faut préparer la toile à broder.
Première chose, calculer les dimensions de chaque bloc pour couper des bandes puis des blocs dans chaque bande.

Rien que la broderie du bloc comporte 60 points sur 60 points. Ma toile à broder est de la Lugana 10 fils, c'est-à-dire 5 points par centimètre. Donc, la broderie mesurera 12 cm sur 12 cm.


Ajouter une petite bande de 1,5 cm tout autour de la broderie pour la mettre en valeur et à cela ajouter des coutures de 1,5 cm.
Donc au total, je dois découper des bandes 18cm et ensuite dans chaque bande des carrés de 18cm de côté. 

J'espère que vous suivez!! LOL....


Je me lance et suis l'ordre du livre de Nathalie TROIS. Le premier bloc est en cours.
Il faut faire attention lorqu'on brode avec du fil dégradé car pour maximiser l'effet de la couleur, il faut broder une croix à la fois.

Un petit truc bon à savoir pour les brodeuses : chaque cm de fil utilisé correspond, grosso modo, à une croix.
Dix cm de fil de la même couleur c'est à peu près 10 croix de la même couleur.


Les deux premiers blocs sont brodés. Le deuxième était beaucoup plus long à broder... à mes moments perdus lors de nos vacances en Lorraine, dans le train et la fin, devant la télé à la maison à notre retour.


Il ne me reste plus que 106 blocs à broder.....



Si vous commencez maintenant, vous aurez tout le loisir de crocheter ce magnifique short à offrir à Noël....
Je suis sûre que vous toucherez beaucoup la personne à qui vous l'offrirez... LOL... 

Alors, n'attendez pas! Mesdames, à vos crochets!!!







Aujourd'hui, l'automne et les Ardennes étaient à l'honneur à notre table avec ce cucurbitacé, le potimarron, parfumé à la noisette et aux noix et accompagné du traditionnel boudin blanc de Rethel.

Ce boudin blanc, le seul à bénéficier d'une Indication Géographique Protégée (IGP), serait à mettre au crédit de CHAMARANDE, cuisinier au service de Mazarin, qui avait acquis le comté de Rethel en 1659. 

Il aurait eu l’idée de mettre la bouillie de lait traditionnellement fabriquée pour le réveillon de Noël dans un boyau, créant ainsi LE boudin blanc. D’abord réservé aux personnes riches, ce plat sera invité sur toutes les tables à partir du milieu du XXe siècle, particulièrement lors du réveillon de Noël.


Les ingrédients :

- 1 potimarron (environ 770g)
- 2 ou 3 pommes de terre (200g environ)
- 110g de lait
- 1 bouillon cube de légumes
- 30g de noisettes
- 30g de noix décortiquées
- 1 barquette de boudins blancs de Rethel
- huile d'olive et beurre 


La recette :

1 - Dans le bol du Thermomix, verser les noisettes et les cerneaux de noix. Programmer 1 minute, vitesse 5. Transvaser dans un ramequin et réserver.


Préparation de la purée au Thermomix :

2 - Laver soigneusement le potimarron, le couper en deux. Ôter les graines et le couper en morceaux de 3 à 4 centimètres.

3 Mettre le potimarron dans le bol avec le lait et le bouillon de légumes et programmer 20 minutes, 90°, vitesse 1. Ne pas mettre le gobelet sur le couvercle mais le panier cuisson.
Habituellement, je mets le fouet dans le bol lorsque je fais de la purée mais avec le potimarron, le fouet sautait... j'ai pensé que cela était dû au fait que le potimarron est assez dur?? j'ai abandonné....
Ne mettez pas trop de lait car le purée de potimarron deviendrait vite très liquide!

4 - A la fin de la cuisson, mixer 40 secondes, vitesse 3.

5 - Ajouter la moitié de la poudre noisettes-noix réservée et mixer 15 secondes, vitesse 10.


6 - Pendant la cuisson de la purée, faire cuire à feu doux, les boudins de Rethel dans un mélange de beurre salé et huile d'olive.


7 - Préparer vos assiettes et accompagner cet excellent plat de quelques feuilles de salade verte agrémentée d'oignons rouges.


Cette purée est délicieuse. La peau du potimarron se consomme, elle pemet dans cette recette de garder le goût de noisette ainsi que toutes ses vitamines. 
Je me répète... attention! à la quantité de lait... c'est toujours plus facile d'en rajouter un peu si besoin. 

J'ai lu un truc à propos du potimarron : pour éviter que le potimarron ne rendre trop d'eau, le couper en morceaux la veille et le laisser dégorger sur du papier absorbant. Je teste la prochaine fois!


Pour d'autres recettes réalisées au Thermomix, suivez ce LIEN.



Réflexions du jour... nous venons de changer d'heure cette nuit... personnellement, si je devais voter, je garderais l'heure d'été. Les journées vont sembler plus courtes car la nuit va tomber plus tôt... et tout ça, nous fait penser à l'hiver! Moi, j'aime bien l'hiver mais avec la neige et le soleil... je sais, j'en demande beaucoup mais voir le jour décliner déjà maintenant, c'est démoralisant!

Et pourtant quand je vais faire un tour au jardin, je ne pense pas du tout que nous allons bientôt être à Noël! enfin en bonne lorraine, je devrais dire à la saint-Nicolas!! 
Et oui, regardez les jardinières sur les fenêtres, elles sont encore belles et fleuries. 


Les potées de bégonias Dragon Wing sont impeccables et fournies.


Les citroniers, orangers, fruits de la passiflore donnent de jolies couleurs au jardin et sont en fleurs.


Ne dirait-on pas que nous sommes plutôt au début de l'été?


Et pourtant, mon "infatiguable" jardinier prépare déjà les beaux jours... rempotage et petits semis....  


Tiens... il n'est pas seul au jardin.... un instant d'émotion, on dirait notre Pirate....







Je ne peux pas résister à partager avec vous cette recette excellente de moules de bouchot à la sauce Alfredo. Une nouveauté pour moi ! Nous nous sommes tellement régalés que je vous invite à la noter.

Première info... les moules de bouchot contrairement à ce que l'on peut penser, ne viennent pas de la ville de bouchot! mais en fait, cette appellation vient de la façon dont les moules sont cultivées sur des pieux de chêne. 

Pour la petite histoire..... Ce serait un voyageur irlandais du nom de Patrick Walton qui aurait inventé le bouchot au XIIème siècle. 
Ayant fait naufrage en 1235 dans la Baie de l’Aiguillon, au nord La Rochelle, il s’y installa et se consacra à la capture des oiseaux pour survivre. 
Pour cela, il tendait des filets entre des piquets qu’il plantait en mer. Ces piquets se couvrirent rapidement de moules qui engraissèrent remarquablement. 
L’ayant remarqué, l’Irlandais multiplia les piquets qu’il rapprocha et les réunit par des claies. Il baptisa ces barrières "bout (clôture) chot (bois)". L’élevage sur bouchot venait de naître.


Allez, c'est parti pour la recette et tout d'abord, les ingrédients :

- 1 barquette de moules de bouchot
- 75g de parmesan râpé
- 8 gousses d'ail pelées et fendues en deux
- 20g d'huile d'olive ou de beurre
- 150ml de crème fraîche liquide
- persil et poivre du moulin


La recette de la sauce Alfredo :

Deuxième info.... j'ai trouvé cette recette sur le site COOKIDOO (Thermomix). Quand j'ai lu le nom de cette sauce, j'ai été curieuse de connaitre pourquoi cette sauce s'appelait "ALFREDO". Et voilà le retour de mes recherches qui semble peut-être pas sûr???

Certains disent que ce serait le restaurateur romain Alfredo Di Lelio qui serait à l’origine de cette sauce consistante au parmesan, au beurre (huile) et à la crème.
Et d'autres, pensent que cette sauce, bien qu’incontournable dans les restaurants italiens en Amérique du Nord, n’a en réalité jamais existé en Italie !

Je vous laisse vous faire votre opinion et je vous donne la recette réalisée au Thermomix.

1 - Si vous utilisez du parmesan en morceaux, mettre le parmesan dans le bol et pulvériser 20 secondes, vitesse 6. Réserver.

2 - Dans le bol juste rincé, mettre l’ail et l’huile. Cuire 4 minutes, 120°, vitesse fouet. Si vous utilisez du beurre, le faire fondre avant de mettre l'ail. 

3 - Ajouter le parmesan et la crème. Cuire 4 minutes, 90°, vitesse 3.

4 - Mélanger 20 secondes,vitesse 5 puis réserver au chaud.


La cuisson des moules :

Je l'ai réalisée au Cookeo pendant la préparation de la sauce Alfredo. J'ai choisi dans le menu "Plat" du Cookéo, la recette des moules marinière. C'est très simple et vite fait.  


Il ne reste plus qu'à ajouter la sauce Alfredo aux moules cuites, à sortir les frites de l'Actifry et à se REGALER..... 


Conseil : Cette sauce Alfredo est parfaite pour accompagner des pâtes (fettuccine ou tagliatelles) et du poulet.

Pour d'autres recettes réalisées au Thermomix, suivez ce LIEN et au Cookéo, suivez cet autre LIEN.



C'est en découvrant ces superbes tissus aux motifs de toutous et nonos sur le site de Valérie "Coq en Patch" que j'ai eu l'idée de faire une couverture pour Hinès.


Cette couverture va être toute simple et se composera de grands carrés assemblés harmonieusement suivant les motifs des tissus.
Je commence par découper tous mes carrés


C'est là que mon livre à patch que j'ai confectionné (c'est ICI) va bien me servir pour ranger mes carrés de tissu avant de les assembler.


Les carrés sont coupés puis assemblés en bandes et ensuite, les bandes sont cousues entre elles. J'ai fait ces opérations à la main.


A présent, je peux penser à couper les bordures dans le tissu marron. L'autre (genre tweed) est réservé pour l'arrière du patch. J'ai trouvé ces tissus à La Rochelle au salon TISSEIADE où j'avais fait de belles affaires.


Je repasse l'envers de mon patch en ouvrant les coutures des carrés. Je mesure le tissu pour couper les bordures que je pose et j'assemble à la machine et je veille à faire de jolis angles.


Maintenant, j'attaque la phase "sandwich", le terme est rigolo mais il est bien explicit !! 

Pour cela, je m'installe dehors, cela m'évite d'avoir de la colle à l'intérieur de la maison.. LOL... 

Je vaporise de la colle sur ma ouatine et je pose ma couverture en appuyant délicatement avec la main pour éviter qu'il n'y ait des plis. 
Je retourne le tout et je recommence. Je vaporise de la colle sur la ouatine et je pose le tissu tweed qui servira de dessous. J'aplatis bien à la main, le tout. Et voilà, mon "sandwich" est fait...


La dernière étape est le quilting. Habituellement, je quilte tous mes ouvrages à la main. Mais cette fois-ci, je l'ai fait à la machine car les tissus, surtout des bordures et du fond, sont très épais. 
Après avoir passé des fils de faufil à grands points sur la couverture pour tout bien maintenir, je commence à piquer à la machine dans les coutures des carrés. Je fais aussi quelques piqûres dans les bordures.


On approche du terme final! Je pose un biais contrastant tout autour de la couverture après avoir coupé proprement les bords. 

Et voilà!


Quelques détails...


L'envers...


A la disposition de Mam'zelle Hinès, dehors ou dedans...  





Marie-Claude du blog "33 gourmande" est l'étoile du jour. 

Elle a revisité d'une jolie façon ma recette de chou-fleur à la sauce soubise en rajoutant du coulis de tomates maison et elle l'a parfumé au piment d'Espelette.

Merci Marie-CLaude d'avoir testé cette recette que vous trouverez en suivant ce LIEN.


Le RECAP des ETOILES DU JOUR se trouve ICI.



CHANTAL du blog "Entre près et champs" est l'étoile du jour.

Elle a réalisé ma recette de Scarpaccia de courgettes en modifiant légèrement la quantité de farine (70g au lieu de 130g). C'est à tester!
Merci Chantal et bravo pour ce joli plat.

Pour connaitre ma recette, cliquez ICI.


Le RECAP des ETOILES DU JOUR se trouve ICI.



C'est l'anniversaire de sa maman...

Joyeux anniversaire et plein de gros bisous. Bon régal! 







Virginie a trouvé un nouveau système pour fermer les sachets d'une façon hermétique. Nous connaissions déjà les baguettes Anylock.... c'est ICI 


et cette fois-ci, elle a trouvé d'autres baguettes aussi de la maison AIRBLOCK. 
Ces fermetures de sachets Power Seal sont simples, efficaces, étanches à l'air et à l'eau et ingénieuses. 

Un autre truc utile : emportez les baguettes Power Seal sur votre lieu de vacances, vous pourrez ainsi protéger téléphone portable, appareil photo du sable et de l’eau. 

Les baguettes existent en 3 tailles : 17cm, 22cm et 30cm. Mais il est aussi possible de les couper à la dimension désirée.


Virginie m'a aussi offert un éplucheur rase légumes. J'en avais déjà un avec lequel j'épluchais toujours les tomates. C'est très pratique et les épluchures sont bien fines.


Avec cet ustensile, vous allez presser vos citrons de manière efficace, rapide et sans en perdre une seule goutte. 
Il suffit pour cela de positionner votre moitié de fruit à l'intérieur et d'excercer une pression sur les poignées pour obtenir votre jus. Pas de pépins et pas de pulpe non désirés! 

J'ai acheté cet appareil à CORA. Il est aussi en vente sur le net chez Mathon, c'est ICI.





Nous voici de retour de Lorraine et dans notre courrier, nous avons eu le plaisir de recevoir une belle carte de Marie-Claude et Claude envoyée lors de leur séjour en Italie. 

Décrites par Le Corbusier comme "la plus belle œuvre architecturale au monde", les Trois Cimes de Lavaredo sont un sommet des Alpes de 3003 mètres, dans les Dolomites. 

Merci pour ces pensées d'Italie.





Nous avons nos petites habitudes quand nous sommes à Metz et c'est toujours aux 3 Brasseurs situé dans la ZAC d'Augny que nous passons une bonne soirée. En plus, notre fidélité est récompensée et j'avais reçu un chèque de 10€ que nous nous sommes empressés d'utiliser.

Qu'est-ce qu'on boit?

Une bière blonde 25cl brassée sur place, à l'amertume fine et désaltérante.


Qu'est-ce qu'on mange?

"La tacos pull porked"... une flam farcie d'oignons rouges, d'effiloché d'épaule de porc mariné aux épices (pulled pork), de mozzarella, de cheddar Galloway, de tortillas chips, de salade et d'une sauce à la coriandre, miel et paprika fumé. 

C'est une nouveauté proposée sur la carte d'automne. MIAM! Délicieux!


Ce n'est pas fini..
Encore une nouveauté pour le dessert... La Big'fiterole...

C'est un maxi chou crumble accompagné de glace à la vanille, sauce chocolat, amandes caramélisées et crème fouettée.

MIAM! Délicieux....


Et ce bon repas dégusté dans un nouveau cadre plus moderne. Les travaux sont en cours.





Il me restait un lot de poivrons que je ne voulais pas perdre avant de partir en Lorraine. Juste ce qu'il fallait pour préparer un bon potage qui change des traditionnels soupes de légumes...  

Les ingrédients :

- 1 bel oignon
- 3 poivrons de même couleur ou de couleurs différentes
- 1 gousse d'ail
- 1 courgette
- 700g d'eau
- 1 bouillon cube de légumes
- 2 pommes de terre
- 2 cuillères à soupe de concentré de tomate
- sel et poivre du moulin


La recette :

1 - Epépiner les poivrons et les couper en morceaux. Eplucher tous les autres légumes. 

2 - Mettre l'oignon, les poivrons, l'ail et la courgette dans le bol, puis mixer 5 secondes, vitesse 5. Racler les parois du bol à l'aide de la spatule. 


3 - Ajouter l'eau, les pommes de terre, le cube de bouillon de légumes, le concentré de tomate.

4 - Cuire 18 minutes, 100°, vitesse 1. Puis mixer 1 minute, vitesse 5-10, en augmentant progressivement la vitesse.


5 - Ajouter de la crème liquide (je n'en avais plus...) et mixer 30 secondes, vitesse 4. Rectifier l'assaisonnement avant de servir dans un joli bol!


Pour d'autres recettes réalisées au Thermomix, suivez ce LIEN.



Tiens, c'est une idée...!!!!







<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :