Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 38 985 451
Nombre de commentaires : 42 805
Nombre d'articles : 7 072
Dernière màj le 02/06/2020
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 >>
Ce poisson rond porte deux noms différents : il se nomme bar lorsqu’il vit et est pêché dans l’océan Atlantique, et loup dans la Méditerranée.

Ce nom de "loup" vient de sa voracité. En effet, le bar ouvre la bouche en nageant et se gave de tout ce qui lui tombe sous les nageoires et qui n’est pas du plancton : sardines, anchois, bébés mulets, nouveau-nés d’anguilles, calmars, petits crabes, crevettes et tous les crustacés rencontrés, du moment qu’ils sont plus petits que lui.

Pour moi, ce sera la dénomination "bar" et je vais cuisiner ce gourmand au four accompagné de pommes de terre, tomates et oignons.


- 1 bar
- des pommes de terre
- 1 boîte de chair de tomates au basilic ou des tomates fraîches lors de la saison
- 2 oignons 
- 1 citron de notre jardin
- 150ml de vin blanc sec de cuisine
- sel et poivre du moulin
- huile d'olive
- 1 branche de romarin


1 - Eplucher et laver les pommes de terre.

2 - Les détailler en fines tranches à la mandoline.

3 - Disposer les rondelles de pommes de terre dans le fond d'un plat allant au four.

4 - Peler et émincer les oignons. Les disposer sur les pommes de terre. Parsemer de romarin.

5 - Ajouter le vin blanc et un peu d'eau. Saler et poivrer. Arroser d'un peu d'huile d'olive.

6 - Enfourner à 180°, chaleur tournante pendant 15 à 20 minutes. Tester avec la pointe d'un couteau, les pommes de terre doivent être encore un peu fermes.


7 - Saler et poivrer le bar. Laver le citron et le couper en tranches fines.

8 - Sortir le plat du four et répartir sur les pommes de terre, la boîte de chair de tomates au basilic.

9 - Poser le bar sur les légumes. Disposer sur le bar les tranches de citron et arroser d'un peu d'huile d'olive et de romarin. 


10 - Enfourner pour 15 minutes environ. Tester la cuisson du poisson avec la lame d'un couteau au niveau du dos.


11 - Présenter à l'assiette.


12 - Enlever la peau et les arêtes et déguster.





Pour le jour de l'An, j'ai préparé ces langoustes pour notre repas en amoureux. J'avais eu la chance d'avoir deux langoustes vivantes avant les fêtes que j'avais cuites et ensuite congelées (c'est ICI) en vue de ce repas. 


On peut appeler cette recette, Langouste BellevueLangouste à la Bellevue, ou encore Langouste en Bellevue !

C'est une recette dégustée froide dans laquelle la queue de la langouste est découpée en lamelles qui sont ensuite dressées sur le dos de la carapace. 

L'origine de ce terme culinaire provient de l'ancien restaurant de luxe qui se trouvait dans le Pavillon Bellevue à Meudon (92).


- 2 langoustes cuites
- 1 salade
- des crevettes
- des petites tomates cerises
- 1 petite boîte de macédoine de légumes
- des fonds d'artichauts
- de la gelée
- 2 oeufs cuits durs 
- du persil


1 - Nettoyer la salade, en garder quelques feuilles et les poser sur un grand plat qui servira à la présentation des langoustes.


2 - Avec des ciseaux, découper ensuite la queue par le dessous en laissant le reste de la carapace intact.

3 - Placer les carapaces sur le lit de salade.


4 - Couper la queue de langouste en lamelles d'environ 6 mm d'épaisseur.

5 - Mettre sur la ligne centrale des carapaces, un ruban de mayonnaise qui maintiendra les ingrédients sur le dessus


6 - Décortiquer les crevettes. Mélanger la macédoine de légumes avec la mayonnaise et en garnir les fonds d'artichauts. Ecaler les oeufs durs.


7 - Sur la carapace des langoustes, dresser la lamelles une par une, en commençant par le haut de la tête et en intercalant une crevette. 

8 - Décorer le plat avec les fonds d'artichauts, les quartiers d'oeufs durs et la gelée coupée en petits morceaux. Ajouter quelques brins de persil.


Il ne vous reste plus qu'à vous régaler d'abord les yeux et ensuite le palais...


Nous avons apprécié cet accompagnement qui est parfait avec la langouste.





Voir mises à jour au bas de ce post...

===================================================================

Nous nous sommes connues grâce à mon blog et au fil du temps, nous avons correspondu par mail. Des liens d'amitié se sont crées épistolairement.

Et puis notre visite à Strasbourg au marché de Noël, nous a permis de rendre visite à Claudine et son mari qui habitent à quelques kilomètres de la ville.

C'est autour d'un bon crémant et de bredele maison (tradition oblige!!) que nous avons concrétisé notre amitié.
Nous avons aussi fait la connaissance de leur fille, Chloé et de Shady, son compagnon qui étaient venus du Canada pour les fêtes. Ce fut aussi une belle rencontre. Hinès a fait la connaissance d'Igor et nous avons tous passé d'excellents moments ensemble.
Encore merci pour votre accueil.  


Claudine et son mari sont comme Roger et moi, très manuels et ont réalisé une magnifique déco extérieure de leur maison pour Noël. Dommage, il faisait nuit et je n'ai pas pu faire de photos.
Mais vous avez un aperçu des talents de Claudine avec cette alsacienne qu'elle a peinte sur le couvercle d'un pot de confiture à la quetsche qu'elle nous a offert. 


J'en profite également pour la mettre à l'honneur car elle a réalisé ma recette de petits gâteaux à la pomme que j'avais préparé pour les rois. La recette est ICI si vous voulez la revoir.




Claudine a eu la gentilesse de m'envoyer des photos de la décoration de leur maison au moment des fêtes. Je la partage avec vous car c'est magnifique!


Thierry découpe les décos à la scie à chantourner et Claudine les peint.


C'est un travail d'équipe très réussi ! 





Vous vous souvenez que nous sommes allés visiter le marché de noël de Trèves (c'est ICI) avec l'idée d'acheter de nouvelles maisons alsaciennes pour compléter notre village. Je n'avais pas pu vous les montrer car elles avaient été bien emballées pour le voyage.
A présent, elles sont en place et voici notre petit village qui prend de l'importance. 


C'est la maison KASTEL KERAMIK en Allemagne qui produit ses maisons depuis 1992. Au départ, la sélection se limitait à quelques modèles.
Voici la maison de la fleuriste.


Dans le même esprit, chaque année de nouveaux modèles sont créés. Ils sont toujours très attendus!


Les maisons sont de différentes tailles; Nous, nous avons choisi la taille B. Tout est réalisé manuellement. 
Celle-ci est la maison des chasseurs.


J'aimerais trouver des petits décors avec des personnages pour mettre autour des maisons. 

Sur le marché de noël de Strasbourg, j'ai trouvé cette magnifique carte réalisée à la main. 


Quand on l'ouvre, une grande roue se déplie. Quel finesse! J'ai posé la carte ouverte devant mes petites maisons. 





Jusqu'à quand peut-on adresser ses vœux ? Epineuse question à laquelle les règles de bienséance s’attachent à répondre : jusqu’au 31 janvier. 


Et de rappeler qu’il en est tout autrement ailleurs. En Angleterre, la date limite d’envoi est le 25 décembre. On cumule alors les vœux de Noël et de nouvelle année. Quant à l'Espagne, la date est fixée au 31 décembre.

Vous voyez, chaque pays a ses coutumes. 


Peu importe la date pour moi, j'ai été très contente que Marie-Claude, Chantal, Annick et Ghislaine pensent à nous. Encore merci...





Il me restait quelques pommes de terre cuites à la vapeur et des morceaux de truite fumée. Allez vite! vite une petite quiche pour nous régaler!

Les ingrédients :

- 1 pâte feuilletée ou brisée
- quelques pommes de terre cuites à la vapeur
- des chutes de truite fumée
- 2 tomates
- 1 oeuf
- du lait
- du curry en poudre
- sel et poivre du moulin




1 - Dérouler la pâte et la mettre dans votre moule à tarte avec le papier sulfurisé.

2 - Couper les pommes de terre en rondelles et les répartir harmonieusement sur la pâte. Faire de même avec la truite fumée. Couper les tomates en rondelles et les poser sur le dessus.

3 - Dans un bol, battre l'oeuf avec du lait. Ajouter du curry et saler très légèrement.

4 - Verser ce mélange sur les pommes de terre, la truite fumée et les tomates.


5 - Enfourner pendant environ 40 minutes dans un four préchauffé à 200°.


6 - Servir cette délicieuse quiche et l'accompagner de quelques feuilles de salade.





C'est au magasin "Vert et Noir", spécialiste de thé et café,  situé rue des Clercs à Metz... 


... que j'ai acheté cette délicieuse tisane de Noël. 


Cette infusion, mélange de fruits parfumé à la cannelle et à la cerise, se compose de raisins secs, fleurs d'hibiscus, baies de sureau, bâtons de cannelle, griottes, arôme, coriandre, poivre rose, morceaux de griottes lyophilisés, myrtille, cassis.

Nous en avons ramené un paquet à Royan pour prolonger cette période de douceurs. Délicieux avec ces petits pains d'épices d'Alsace.   





Ces jours-ci, je vous ai parlé d'un nouveau magazine entièrement dédié au COOKEO qui vient de paraitre il y a quelques jours. Je l'ai trouvé à l'espace librairie du Centre Leclerc et je l'ai trouvé très intéressant. Je pense même que je vais m'abonner car dans ce cas, le numéro ne revient qu'à 5€ au lieu de 6,99€ sans abonnement. Il y a 6 numéros par an.


En regardant les différentes recettes proposées, j'en ai trouvé une qui a tout de suite retenu mon attention car j'avais du pain rassis à utiliser.
Comme chacun le sait, on ne jette pas le pain mais on le recycle... et comme le recyclage est très à la mode en ce moment, alors testons cette recette de pudding grand-mère. 


Comme je n'avais pas assez de pain rassis pour réaliser exactement la recette, j'ai complété ce manque par des fruits. J'ai choisi d'ajouter une pomme Belchard, des canneberges et des raisins secs macérés dans du rhum que j'ai toujours dans une boîte au réfrigérateur. Voici donc les ingrédients :

- 150g de pain rassis
- 170g de lait
- 1 sachet de sucre vanillé
- 3 bonnes cuillères à soupe de sucre roux
- 2 oeufs
- des canneberges
- des raisins secs macérés dans du rhum
- du caramel.


1 - Couper en petits morceaux le pain rassis et le mettre dans un grand saladier. 

2 - Chauffer le lait et le verser chaud sur le pain rassis. Ajouter les sucres. Mélanger et laisser poser environ 15 minutes.

3 - Pendant ce temps, éplucher la pomme, la couper en morceaux et ajouter les fruits (dés de pommes, raisins secs et canneberges) dans le saladier. 


4 - Battre les oeufs en omelette et les ajouter dans le saladier. Mélanger.

5 - Verser du caramel dans le fond d'un moule adapté à la cuisson au COOKEO (au maximum 18 cm de diamètre) puis la préparation à base de pain et fruits.


6 - La filmer ou recouvrir d'une asseitte et placer le moule dans le panier cuisson.

7 - Verser 500ml d'eau dans la cuve du COOKEO et placer le panier cuisson dans la cuve.

8 - Sélectionner "Cuisson sous pression" pendant 25 minutes.


9 - Laisser complètement refroidir avant de démouler. 


Nous allons le goûter ce soir. je reviens vers vous pour partager nos impressions. 

Pour d'autres recettes réalisées au COOKEO, suivez ce LIEN.

Bonne soirée de dimanche.


Verdict : notre dessert de ce soir... délicieux... à refaire sans hésitation!!







Aujourd'hui, je mets Christine à l'honneur sur mon blog.

Elle m'avait écrit récemment car elle voulait réaliser le porte-vase que j'avais fait en cartonnage et dont l'article est ICI.

Elle m'a fait parvenir les photos de son porte-vase et je les partage avec vous.

Bravo Christine!





Quand j étais enfant, le mois de janvier était la période des vœux et du blanc.

Mon père envoyait énormément de courrier, c'était le moment où il écrivait aux amis, à la famille, aux relations professionnelles afin de présenter ses vœux et donner des nouvelles.
Les petites cartes de voeux, les mignonettes, étaient charmantes et semblent désuettes aujourd'hui. Elles représentaient le plus souvent des villages enneigés. Suivant le degré d'intimité et d'affection, il écrivait juste la petite carte ou alors c'était la carte plus une longue lettre. 

Nous recevions en retour beaucoup de lettres, j'aimais découvrir les cartes qui les accompagnaient. Mes favorites étaient celles avec des paillettes qui bordaient un toit ou mettaient en valeur un détail particulier.


Un autre moment important de janvier était la visite d'un représentant d'une maison de linge. 

Il arrivait avec deux grandes valises, parfois il retournait à sa voiture en chercher une troisième. Ma mère l'accueillait au salon où il posait ses valises et les ouvrait au fur et à mesure. Et il en sortait des draps en pur coton,  ou bien il nous faisait admirer des draps brodés, ajourés, bordés de dentelle.
Bien sûr, j'étais trop jeune pour bien me rendre compte de la qualité de tel ou tel drap, mais l'intonation de la voix de ma mère, les adjectifs employés, me permettaient de comprendre son admiration. Il n'y avait que du blanc pour les draps, mais quand il ouvrait la valise contenant les nappes, c'était digne d'un arc-en-ciel. Les articles étaient onéreux mais de très belle qualité. Il fallait passer commande, la réception du linge se faisait plus d'un mois plus tard. 


Ce monsieur est venu des années durant, et puis un jour cette société a fermé ses portes. Les catalogues de Linvosges, de la Redoute et des trois Suisses ont remplacé ses visites tant attendues et agréables.

Merci à celles et ceux qui perpétuent pour mon plus grand plaisir, ces envois de cartes et petites attentions au moment de la nouvelle année. Elles m'ont permis de partager avec vous ces réflexions d'un autre temps... 

J'espère que vous ne vous êtes pas endormies en lisant mon verbiage. Regarder les photos, ce n'est qu'une partie de l'article et lire ces lignes, c'est partager avec moi mes réflexions d'un autre temps....



Ce magazine peut donner de nouvelles idées...
Le prix est abordable : 6,99€ pour ne pas dire 7€

40 recettes inédites dont la sélection est basée sur :

- des recettes relativement simples
- des produits toujours de saison
- des ingrédients que l'on trouve partout
- un texte compréhensible par tous
.


Je vais l'acheter et reviendrai vous en parler.

La parution est bimestrielle et si vous vous abonnez, l'abonnement coûte 30€. Donc, le numéro revient à 5€! 

Franchement, 5€ pour 2 mois, ce n'est rien. 



Alors là, nous sommes loin de la traditionnelle galette des rois... LOL... Pas de frangipane chez nous (Roger ne la supporte plus...) mais de la pomme.
Et comme nous n'étions que deux pour fêter les rois, j'ai innové et voilà le résultat!

Les ingrédients :

- 1 pâte feuilletée
- 1 ou 2 pommes
- 1 jaune d'oeuf
- et bien sûr, une fève.


1 - Dérouler la pâte feuilletée sur votre plan de travail. Et de la même façon que l'on fait les petits croissants feuilletés pour l'apéro, je découpe ma pâte en 12 parts égales. Il ne faut pas que les parts soient trop petites.

2 - Peler la pomme et la couper avec la mandoline pour obtenir des tranches bien fines.

3 Répartir ces lamelles de pommes sur chaque partie découpée de la pâte feuilletée en les faisant se chevaucher.


4 - A l'aide d'un couteau bien aiguisé, faire des entailles dans la pâte, deux suffisent.

5 - Ne pas oublier de mettre la fève le long des lamelles de pommes... Puis rabattre la pâte en partant de la pointe et en recouvrant les pommes.

6 - Badigeonner avec un jaune d'oeuf dilué dans un peu de lait. Disposer ces petites gourmandises sur une feuille de cuisson posée sur une plaque à pâtisserie.


7 - Enfourner environ une quinzaine de minutes dans un four préchauffé à 200° chaleur tournante.


8 - Saupoudrer de sucre glace, c'est plus joli!


Et ben, devinez... c'est moi qui ait été la reine... j'ai tout de suite trouvé mon ROI... et tous les deux, nous nous sommes régalés...





Avec l'arrivée de cette nouvelle année 2020, je suis probablement comme vous, pleine de bonnes résolutions .... et en particulier celle de continuer avec autant de plaisir, de joie et de motivation à faire vivre ce blog qui fait partie de ma vie de chaque jour.

Mais il faut se rendre à l'évidence et constater que cela devient de plus en plus compliqué de jour en jour. Si vous êtes venu(e)s me visiter, vous avez dû constater que Certiferme n'a pas supporté le passage à 2020 et que nos blogs n'ont été accessibles que par intermittence ces derniers jours. C'est très contraignant de publier des articles et des photos!

Je pense que toutes les blogeuses de Certiferme sont en droit de recevoir des explications mais surtout des engagements vis-à-vis de nos blogs.
Il y a quelques mois, nous avons déjà vécu la même situation. Nous devions avoir des réponses... que nous attendons encore à ce jour.

Alors, qu'en est-il?

Les réponses sont ICI. Merci.



Douce année 2020

 03/01/2020
Je vous souhaite une très joyeuse année 2020.

Bonne année à tous ceux que j'aime.
A ceux qui sont là près de moi,
A ceux qui sont loin de mon coeur,
A vous qui passez me lire.
Joie, santé, bonheur
Que la vie soit remplie d'amour, de chaleur et de joie!
Gardons le meilleur de ces douze mois qui nous quittent
Et que cette nouvelle année soit pour tous une complète réussite.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2020....





La nuit commence à tomber sur le marché de noël de Strasbourg. 


La renommée mondiale de ce marché de Noël est dûe aux 300 chalets (au total), aux kilomètres de guirlandes lumineuses dans les rues et au grand sapin dont je vous ai déjà parlé dans un article précédent.


L’ambiance qui règne à Strasbourg durant cette période est unique. C’est surtout en fin d’après-midi, lorsque la nuit tombe, que la magie s’installe. 


Nous traversons la ville par un autre chemin pour rejoindre notre voiture et découvrir d'autres illuminations.


Les vitrines brillent, les décorations embellissent les façades. 


Quelques photos juste pour le plaisir des yeux... 


Le long du quai des bateliers...






Les Galeries Lafayettes illuminées...


Voilà, c'est le clap de fin de notre tournée des marchés de Noël 2019. 
Cela faisait très longtemps que nous n'étions pas venus à Strasbourg car nous trouvions ce marché trop "industriel". Nous en sommes revenus enchantés car il a retrouvé son âme! 





<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :