Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 32 318 503
Nombre de commentaires : 39 364
Nombre d'articles : 6 561
Dernière màj le 23/10/2018
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>
Aujourd'hui, c'est Gigi du blog "GIGI" que je mets à l'honneur.

Elle a testé ma recette d' "Oeufs à la sauce moutarde". Elle l'a réalisée sans Thermomix.

Merci Gigi d'avoir testé ma recette que vous trouverez en suivant ce LIEN.


Pour connaitre "les étoiles du jour" et les recettes testées, suivez ce LIEN.





Nous voici à nouveau royannais... après plus de deux semaines passées en Lorraine. L'emploi du temps a été bien chargé et donc, mon blog s'est reposé... mais pas moi!!!

C'est agréable de rentrer et d'avoir une jolie surprise dans sa boîte aux lettres. Merci Chantal pour tes pensées bretonnes.  


Nous ne dérogeons pas à nos bonnes habitudes et nous avons fait le plein de produits lorrains et alsaciens...

C'est la première fois que je trouve de la choucroute de la mer, cuisinée au vin blanc et aux algues. L'autre, "La paysanne" est plus classique, elle est cuisinée au vin blanc et à la graisse d'oie. 


Comme on dit, "Pas de bons repas sans fromage" et surtout sans ce soumaintrain que nous avons du mal à trouver à Royan. Ce n'est pas un fromage originaire de la Lorraine mais il est tellement bon que nous avons fait les réserves!
Ce fromage au lait entier de vache pasteurisé à pâte molle et croûte lavée est reconnu par une IGP depuis 2016. Il vient de la région Bourgogne et porte le nom de la ville du même nom. Je vous le conseille, c'est un délice!


Pour faire plus classique, nous avons ramené du munster bio au lait d'Alsace et du munster au cumin. Là, nous sommes dans les produits plutôt alsaciens...


Revenons en Lorraine avec les saucisses à griller, la saucisse de foie et la saucisse de viande.... Les emballages sous vide sont très pratiques pour le voyage. 


Je change de registre et vous présente mon nouveau poncho avec son écharpe. Un petit coup de coeur dans une boutique à Metz! 


Et pour terminer, je n'ai pas pu résister devant ces jolis tissus et j'ai succombé à la tentation... Je ne sais pas encore à quoi ils me serviront mais d'ici-là, je sens que j'aurai des idées...


Voilà déjà quelques potins... à une autre fois pour la suite....





Après La Flotte-en-Ré (c'est ICI) et Saint-Martin-de-Ré (c'est ICI), je termine notre journée à l'île de Ré avec Julien et Lorraine, par la visite du site de la pointe du phare des baleines. 


Nous  pénétrons dans l'enceinte de ce site d'une surface de 2 hectares. Il est entièrement clos. Zone fragile exposée au tempête, ce site naturel protégé est propriété de l'état. 


Il abrite la vieille tour avec son magasin à huiles. Elle a été construite sur ordre de Colbert d'après un programme établi par Vauban en 1682. 
Elle servait de protection avancée à l'arsenal de Rochefort créé en 1666 et c'est le tout premier phare des baleines. Il est un observatoire maritime idéal car il permet d’avoir une vision sur l’horizon pour observer les navires, tant ennemis qu’alliés, qui s’approchent des côtes.

Mais au milieu du XIX ème siècle, Augustin Fresnel met au point sa célèbre lentille. L’ancien phare, qui  pourrait alors bénéficier de ce nouvel équipement, doit être rehaussé, car la portée ne sera pas suffisante compte tenu de sa faible hauteur. C’est alors que l’on décide de construire le grand phare des Baleines. 


Le musée est situé dans le bâtiment aux pieds de la vieille tour des Baleines. Il raconte l'histoire du balisage depuis le dix-septième siècle et les grandes missions menées par l’Etat pour la sécurité en mer. 
Pour que le sujet traité soit le plus attractif possible, Patrimoine Océan a travaillé avec Jamy, l'animateur de l’émission "C’est pas sorcier!". 


Le grand phare des baleines doit son nom au fait qu'un nombre relativement élevé de baleines venaient s'échouer à cet endroit de l'île de Ré par le passé.
Edifié en 1854, c'est une tour octogonale en pierres calcaires de la région. Il est toujours en activité et son feu a une portée de 50 kilomètres environ.


Le phare est haut de 57 mètres et l'accès au sommet se fait par un escalier hélicoïdal de 257 marches.


Julien et Lorraine sont montés en haut du phare et ont pu admirer un des plus beaux panoramas de la côte. Jolie vue de la belle courbe de la conche des Baleines, une des plus belles plages de l'île de Ré.


De l'autre côté, la vue est tout aussi impressionnante. On y découvre le sémaphore de la Marine Nationale qui permet la surveillance des approches maritimes tout le long des côtes.


Ainsi se termine notre belle journée sur l'île de Ré. J'espère qu'elle vous a autant plu qu'à nous... 








Je commence à recuisiner les endives et voilà encore une délicieuse recette réalisée au Cookéo... 

Les ingrédients :

- 500g de pommes de terre coupées en morceaux
- 2 endives
- 1 barquette d'allumettes de jambon
- 200ml d'eau
- 1 cube de volaille
- 20g de maïzena
- 100ml de crème fraîche ou de lait Gloria cuisine
- 50g de parmesan
- sel et poivre du moulin 
- huile d'olive


1 - Eplucher les pommes de terre, l'oignon et nettoyer les endives. Couper le tout en morceaux.

2 - Programmer le cookéo en mode "Manuel", "Cuisson rapide" puis "Dorer". A la fin du préchauffage, mettre un peu d'huile d'olive et faire revenir légèrement l'oignon.

3 - Ajouter dans la cuve, les dés de pommes de terre, les endives coupées et les allumettes de jambon.

4 - Ajouter l'eau dans laquelle vous aurez délayé le bouillon cube de volaille.

5 - Quitter le mode "Dorer" et programmer le mode "Cuisson sous pression" pendant 10 minutes.


6 - Délayer la Maïzena dans la crème. 

7 - A la fin de la cuisson, ouvrir le Cookéo et ajouter la préparation à base de crème et le parmesan.

8 - Laisser le maintien au chaud pendant 5 minutes. La sauce épaissira.  


Servir rapidement et accompagner d'une salade verte.


Pour d'autres recettes réalisées au Cookéo, suivez ce LIEN.








Comme tous les ans à l'automne, nous sommes allés chercher des noix chez notre producteur habituel (voir LIEN).
En courses la semaine dernière chez Lidl, j'ai craqué pour cette jolie boîte à noix.


La partie amovible sert à mettre les déchets lorsque l'on casse les noix. 

Jolie, n'est-ce pas?





Un petit dessert vite fait pour terminer quelques pommes et surtout pour utiliser des bananes que j'avais congelées car elles commençaient à s'abimer. 

Les ingrédients :

- 4 pommes
- 3 bananes congelées
- 20g de jus de citron
- 50g de sucre (à ajuster en fonction de vos goûts)
- 1 sachet de sucre vanillé
- cannelle (facultatif)


1 - Mettre tous les ingrédients dans le bol du Thermomix.

2 - Programmer 15 minutes, 90°, vitesse 2 et mélanger 15 secondes, vitesse 8.


Pour d'autres recettes réalisées au Thermomix, cliquez sur ce LIEN.













C'est dans la revue "Mince et Forme avec mon Thermomix" que j'ai trouvé cette recette parfaite pour un repas d'un soir...

Les ingrédients :

- 500g de pommes de terre
- 4 oeufs
- 20g de beurre
- 20g de farine
- 100g de Gloria Cuisine
- 1/2 cube de bouillon de légumes
- 2 cuillères à café de moutarde
- 500g d'eau
- persil
- sel et poivre du moulin




1 - Eplucher les pommes de terre et les couper en deux. Les placer dans le panier cuisson.

2 - Verser l'eau dans le bol et saler. Placer le panier cuisson dans le bol. Couvrir et programmer une cuisson pour 30 minutes, Varoma, vitesse1.

3 - A la fin de la cuisson, mettre les oeufs dans le Varoma, laisser le panier cuisson avec les pommes de terre et prolonger la cuisson à la vapeur 10 minutes, Varoma, vitesse 1.


4 - A la fin de la cuisson, enlever le panier cuisson et le Varoma. Couvrir et réserver.

5 - Vider le bol et garder son contenu. A présent, on va préparer la sauce.

6 - Mettre le beurre dans le bol et programmer 3 minutes, 100°, vitesse 1 pour le faire fondre.

7 - Ajouter la farine et programmer 3 minutes, 100°, vitesse1.

8 - Ajouter le lait Gloria Cuisine, le bouillon cube de légumes, le liquide de cuisson réservé, la moutarde, le sel et le poivre. Cuire 6 minutes, 100°, vitesse 4.

Pour cette recette, j'ai utilisé du sel parfumé à l'ail des ours et de la moutarde à l'angélique.


Il ne vous reste plus qu'à servir les pommes de terre accompagnées des oeufs durs coupés en deux et de napper le tout de cette excellente sauce. Parsemer de persil haché.


Pour d'autres recettes Thermomix, suivez ce LIEN.



Julien et Lorraine m'ont gâtée doublement : à leur arrivée, en m'offrant cette jolie corbeille composée d'une lotion pour le corps, d'une crème pour les mains et d'une jolie bougie.


Et comme nous ne sommes jamais en Lorraine pour fêter mon anniversaire en famille, ils m'ont offert par avance ce superbe livre : "La Bible officielle du Cookéo" qui vient juste de sortir.


Ce livre propose 200 recettes incontournables pour cuisiner au quotidien. Les recettes sont courtes et rapides à réaliser avec des ingrédients faciles à trouver.
On peut se régaler de l'apéro au dessert!

Il compte 416 pages avec un index par recettes et ingrédients, ce qui est très pratique. 


Les recettes sont bien expliquées et les photos donnent envie de les tester.

Merci Lorraine et Julien pour avoir déjà pensé à mon anniversaire...  ❤





Merci Sylvie et Marc pour ces jolies couleurs de Bretagne.





Nous quittons la Flotte-en-Ré pour nous rendre à Saint-Martin-de-Ré, considérée comme la capitale de l'île de Ré.


Elle est entourée de remparts du XVIIème siècle dessinant une étoile et renfermant une imposante citadelle classée.
Les fortifications ont été conçues dans les moindres détails par Vauban en 1681. 
Percée de deux portes monumentales, l'enceinte urbaine est un lieu de détention depuis le 19ème siècle.


Nous passons devant l'hôtel de Clerjotte construit à la fin du XVème siècle par Louis Clergeat.
Aujourd’hui, il est l’un des joyaux du patrimoine architectural civil de l’île de Ré. 


Embelli de deux ailes à la fin de la Renaissance, il servira d’arsenal militaire jusqu’en 1929, date à laquelle la demeure sera classée Monument Historique. 
Devenue propriété municipale en 1949, l’hôtel de Clerjotte abrite aujourd’hui le musée Ernest-Cognacq.


Nous arrivons au port qui est au coeur de la ville. La forme du port est originale. Les pittoresques bassins entourent l'ancien quartier des marins qui forme un "presqu'îlot" au centre du port.


La promenade dans l'îlot et sur les quais est incontournable. 


De nombreuses boutiques, cafés, glaciers, .... attirent les badauds. Une photo souvenir devant le seul magasin en France consacré à Tintin!


Nous arpentons les ruelles jusqu'à l'église saint-Martin. Elle domine la ville avec sur la droite les ruines de son ancienne partie gothique et sur la gauche son clocher avec sa terrasse accessible au public.


A la vue de l'édifice, on imagine qu'il a vécu une histoire mouvementée. Cette histoire nous est clairement résumée sur un panneau situé à l'intérieur de l'église Saint-Martin.


La nef de l'église est écrasée par ses gros piliers ronds et blancs. L'église Saint-Martin possède une particularité rare : cinq autels côte-à-côte le long de l'abside!


Notre journée se termine par la visite du phare des baleines tout au bout de l'île.

A bientôt pour cette dernière visite....





Suivez-nous... nous avons emmené Julien et Lorraine passer une journée sur l'île de Ré. 

Première escale : La Flotte-en-Ré, direction le port et le petit restaurant "La croisette" qui est situé le long de la promenade sur le front de mer.


Au menu pour moi... soupe de poissons, moules marinière et gaufre au caramel et beurre salé... 
Une bonne adresse que je vous conseille si vos pas vous mènent sur cette île.


Lorsque nous sortons du restaurant, le paysage a changé car la marée est haute et nous assistons à un ballet de mouettes tout près de nous. 


Nous nous dirigeons vers le port qui fut port de commerce pour le vin et le sel, puis port de pêche. 


Il est essentiellement port de plaisance aujourd'hui. Sa capacité est de 200 postes sur pontons.


Nous traversons la place où se tient habituellement le marché. Ce marché médiéval est l'un des plus typiques de l'île avec ses étales couvertes d’appentis de bois et de tiges de bottes, le tout dévoilant une petite place pavée. 


Un petit clin d'oeil si vous appréciez les jeux de mots... 

Nous partons pour Saint-Martin-de Ré.... A bientôt pour la suite de la balade.





<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :