Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 28 456 248
Nombre de commentaires : 37 355
Nombre d'articles : 6 264
Dernière màj le 16/11/2017
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>


Me voilà de retour de la capitale... après une journée pleine de rebondissements....

Départ en bus de Royan à 5h20 du matin... ce n'est pas une heure raisonnable pour moi mais quand on aime, on ne compte pas!!!!

Première étape : le bus n'arrivait plus à fermer ses portes. Bon, rouler avec les portes ouvertes à cette heure et avec 4° au thermomètre, ce n'est pas la panacée.... Le personnel appelé en renfort, a réussi à résoudre le problème et me voilà partie pour la gare de Saintes.
Ah! oui j'avais oublié de vous dire que ce service de bus a été mis en place pour palier la suppression des trains au départ de la gare de Royan car des travaux sont effectués sur la ligne Saintes-Royan et nous sommes sans train pendant 5 mois....

Deuxième étape : j'arrive à Saintes en bus et là, je saute dans le TER qui me conduit à Angoulème où...

Troisième étape : je monte dans le TGV qui vient de Bordeaux et qui m'emmène à Paris Gare Montparnasse.

Quatrième étape : OUF! il est 10h du matin, un petit coup de métro et me voilà arrivée au salon Création et Savoir-Faire....

Cinquième étape : je suis contente d'y être enfin !!!!    


Méthodiquement, j'arpente les allées de ce salon, ma petite liste à la main pour essayer de trouver toutes ces petits choses dont j'ai besoin pour bricoler.


Dommage cette année, je ne sais pas trop pourquoi plusieurs exposants que j'apprécie comme L'Atelier des Coeurs ou L'Atelier des Elfes ou La Couserie Créative ne sont pas présents!


Je vous rassure, j'ai trouvé tout de même mon bonheur et aussi quelques nouveautés qui ne figuraient pas sur ma liste.


Comme nous approchons des fêtes de Noël, je me suis régalée avec les magnifiques décorations présentées au stand Marie-Claire Idées. Je vous en fais profiter!


Là, j'ai fait un petit tour dans le village de Noël... 


et je me suis arrêtée devant le stand de Sandra Hosseni (cartonnage) mais rien de nouveau dans les articles proposés par rapport à l'année dernière.  


Sixième étape : les jambes et les pieds commencent à se fatiguer.. l'heure de la pause se fait sentir, je vais boire un coup avant de reprendre le métro direction la gare Montparnasse.

Septième étape : arrivée à la gare, nouvelle surprise.... une valise a été abandonnée et le service de déminage est arrivé... donc le TGV est parti avec du retard... et je n'ai pas pu avoir ma correspondance à Angoulême. 

Huitième étape : je suis rapatriée à Saintes en bus.

Neuvième étape : je descends de ce bus pour monter dans un nouveau bus qui me conduit enfin à Royan. 

Et voilà, mes aventures touchent à leur fin..  enfin j'arrive à la maison vers 22 heures... On dit que les voyages forment la jeunesse!!! 

Malgré tout cela, ce fut une belle journée où j'ai vu de jolies choses et au cours de laquelle j'ai fait de belles rencontres... sur le salon, une dame du Bassin d'Arcachon qui se reconnaitra certainement et dans le train au retour, une autre dame de Bordeaux. 
Pour l'anecdote, dans le TGV aller, juste devant moi, était assise Valérie Lemercier et derrière moi, Philippe Croizon. Je vous rassure, je n'ai pas fait de selfie...



Si tout se passe bien, je devrais être ce mercredi à Paris porte de Versailles au salon Création et Savoir-Faire.

J'ai prévu d'y aller en train mais voilà nous avons appris qu'une grève était programmée théoriquement jeudi... grève dont personne dans les médias n'a encore parlé!!!!
Donc, je suis allée changer mon billet de train pour  m'y rendre mercredi au lieu de jeudi...

Pas de chance car à chaque fois que nous allons à Paris à ce salon, il se passe quelque chose.... l'année dernière, c'était la tempête, l'année d'avant nous étions bloquées en gare Montparnasse... 
Alors, vous comprendez bien que je me demande ce qu'il peut encore nous arriver cette fois-ci!!! 

J'espère vous retrouver bientôt.... lol.... Ça ne nous vaut rien d'aller à la capitale...



Lundi 13 à 18h45 : quand je clique sur "Accueil", ça remarche normalement. J'accède aussi aux blogs du village sans problème. Et vous?

Lundi 13 à 11h : Le problème a été remonté à l'équipe technique. Nous attendons des nouvelles de La petite fille de Madeleine.
Quand je clique sur "ACCUEIL DU BLOG", tout plante et vous?

Je vous rassure... je ne perds pas la tête.... lol....
Je voulais tester quelques fonctionnalités suite au plantage de nos blogs...
Bon dimanche à toutes.
Certaines fonctionnalités ne sont toujours pas opérationnelles.
La petite fille de Madeleine est prévenue.


Une excellente recette toujours très appréciée à présenter à l'apéritif... à préparer la veille, c'est mieux!

J'avais déjà partagé avec vous un récapitulatif de mes baguettes apéro. Suivez ce LIEN. Cette fois-ci, j'en rajoute une nouvelle fourrée au roquefort et aux noix qui est parfaite pour être présentée en cette saison.


Les ingrédients :

- 1 baguette
- 200g de Philadelphia ou Saint-Morêt
- 100g de roquefort
- 60g de noix hachées
- Persil ou ciboulette
- Sel et poivre du moulin
- Huile d'olive 




1 - Préchauffer le four à 180°.

2 - Enlever les croûtons à la baguette. Ouvrir la baguette dans le sens de la longueur en laissant un côté attaché. Enlever la mie.

3 - Concassez grossièrement les noix. Dans un saladier, mélanger le Philadelphia, le roquefort, un peu de sel, le poivre et un filet d'huile d'olive. Ajouter les noix et le persil haché. Bien mélanger le tout. J'ai fait cette opération au Thermomix. 


4 - Farcir la baguette avec cette préparation. L'envelopper dans du papier d'aluminium. 
Je sais.... pas terrible... je lui préfère le papier cuisson mais le problème est que ce papier serre moins bien la baguette!
Ou alors autre solution... envelopper la baguette dans le papier cuisson puis dans le papier d'aluminium. 


5 - Placer au four pour 15 minutes.


6 - A la sortie du four, laisser bien refroidir. Placer la baguette au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

7 - Le lendemain, couper en tranches avec un couteau qui coupe bien.


8 - Préparer votre assiette apéritive.

Autre suggestion : vous pouvez réchauffer légèrement les tranches de la baguette et les présenter tièdes.





Dimanche dernier, nous avons invité des amis pour le repas de midi. J'ai souvent l'habitude de décorer ma table sur le thème de la mer. C'est de bon ton quand on habite à Royan... mais cette fois-ci, j'ai changé. J'ai préféré des tons qui rappellent plus la saison actuelle, l'automne.


Comme à son habitude, Roger nous avait concocté un joli menu qui fut apprécié par nos hôtes.


Passons aux choses sérieuses.... le contenu du menu...

En attendant que je prépare mon assiette apéritive, j'ai proposé quelques olives farcies aux poivrons et des champignons à la grecque, juste le temps de faire patienter nos invités avec qui nous avons partagé une coupe de champagne rosé...


.... et voici mon assiette apéritive sur le thème des noix, servie...
- Velouté de potimarron aux noix
- Baguette au roquefort et aux noix. La recette est ICI

Les recettes sont à venir.


Une entrée que j'ai réalisée pour la première fois et qui est à retenir pour les fêtes : une terrine aux deux truites (pavés de truite et truite fumée) accompagnée d'une petite sauce légère à base de yaourt brassé. La recette est à venir.


Avec une carbonade flamande, je fais un petit clin d'oeil aux gens du Nord... Vous trouverez la recette ICI.


Et après un assortiment de fromages et une salade d'endives aux noix, j'ai suivi l'idée de Roger avec des îles flottantes.

Recette îles flottantes au Thermomix et autres recettes, c'est ICI.
Recette îles flottante rapide, c'est ICI.


Un grand merci à nos amis qui nous ont gâtés avec de belles et bonnes choses... 





La technique des yoyos

 09/11/2017
En couture, le yoyo est un disque de tissu froncé qui forme une sorte de bouton au final. Ils ont de nombreuses utilisations. Ils permettent de personnaliser un vêtement, un trousse, ....

J'ai eu recours à cette technique pour réaliser des yoyos qui ont servi de feuillage sur mon panneau "Bienvenue" que je vous ai présenté ICI.


Il existe des appareils pour les réaliser mais j'ai préféré les faire à la main suivant cette technique toute simple. 

1 - Si votre yoyo doit faire 2 centimètres au final, tracer sur l'envers de votre tissu un disque de 4,5 centimètres (le double plus 1/2 centimètre pour la couture).  
Répéter cette opération suivant le nombre de yoyos que vous avez à faire.


2 - Réaliser un point de devant à 5 millimètres du bord, sur le tour des cercles en laissant quelques centimètres de fil au début. 


3 - Une fois tous les points faits autour du cercle, couper le fil et tirer sur les deux extrémités du fil pour plisser le tissu et former la fleur.

4 - Faire un noeud et aplatir le yoyo. Avec une aiguille, je passe les deux fils à l'envers du yoyo pour les arrêter proprement.


Et voilà, mon yoyo est terminé. 


Mon yoyo est tout simple mais de nombreux autres modèles existent. En voici quelques uns que j'ai trouvés sur le net. C'est juste pour vous montrer tout ce que l'on peut faire de joli avec des yoyos...







J'ai choisi de réaliser ce magnifique panneau "Bienvenue" créé par Marie Suarez. Les couleurs d'origine sont dans les tons roses, verts kakis, tons qui ne se marient pas tellement avec mon intérieur. Donc, j'ai changé et je les adaptés.


Je vous présente quelques étapes de ma réalisation. 
J'ai commencé par la partie du haut qui comporte de nombreuses broderies et compositions en tissus ou feutrine. J'ai découpé et assemblé les pièces qui forment tout le tour du panneau.J'ai brodé au point compté "Bienvenue".


Pour la partie basse, j'ai utilisé la même toile à broder que celle du "Bienvenue". J'ai préparé les fleurs que j'ai collées. J'ai brodé le tour au point de feston et ensuite, j'ai cousu des petits boutons pour faire le coeur des fleurs.

J'ai assemblé les parties haute et basse. Puis, j'ai cousu mes bandes tout autour de ce montage. 


Le travail avance à grands pas. Toutes les broderies et les appliqués sont terminés. Les 3 petits coeurs sont cousus et j'ai fait de jolis yoyos pour représenter le feuillage de l'arbre (le tuto est ICI). J'ai dessiné les traits sur la partie qui sera quiltée.
J'ai préparé "le sandwich", c'est-à-dire la ouatine et le tissu du dessous ont été collés à mon ouvrage.


Le quilting est terminé (partie écrue, entre chaque pièce de couleur, autour de la maison et autour des fleurs dans la partie basse). J'ai fait un peu plus de quilting que ce qui était préconisé par Marie Suarez, en particulier pour les fleurs mais j'ai trouvé que c'était plus joli.


Le travail touche à sa fin. A présent, ce sont les finitions. 
Une bande de tissu est cousue tout autour et deux attaches réalisées dans le même tissu, sont posées pour pouvoir suspendre le "Bienvenue".
Le cintre avec les jolies maisons peintes, est une création de l'Atelier des Elfes.  


Et aujourd'hui, le voici accroché dans notre salle-à-manger... 


... à côté de mon casier d'imprimeur.


J'ai adoré réaliser ce petit panneau qui réunit couture, broderie et patchwork. Il ne faut pas croire que parce qu'il n'est pas grand, ce n'est pas beaucoup de travail...   

A une prochaine fois pour la présentation d'un nouvel ouvrage...



Comme c'est désormais de tradition en cette période de l'année, le Père Noël met en place son organisation logistique afin de répondre aux nombreux courriers qu'il s'apprête à recevoir.

C'est à Libourne que son secrétariat est basé, avec pour assister le vieux barbu, non pas des elfes, mais des employés de la Poste.

Pour qu'il puisse répondre à chacun, avec une jolie carte postale à colorier en prime, il faudra lui écrire à l'adresse suivante : "Père Noël" avant le 18 décembre, et bien sûr, ne pas oublier l'adresse de ses petits souliers au dos de l'enveloppe. 

Sinon, on peut aussi le contacter par internet car le Père Noël a fait sa révolution numérique....
https://pere-noel.laposte.fr

D'ici à ce qu'il échange son traîneau contre des livraisons par drones....




Après le bon repas au Waldhaff La sauvageonne ( c'est ICI), mes enfants nous emmènent visiter Berdorf, l'une des plus importantes zones touristiques du Luxembourg située sur un vaste plateau, dominant à la fois les vallées de l'Ernz Noire, de la Sûre et de l'Aesbach.  


Le réseau de promenades est bien entretenu et balisé.à travers une forêt d'une superficie de 1200 hectares.


Les rochers de Berdorf en grès compact, sont la perle du Luxembourg en matière d'escalade sportive.  


Nous avançons avec précaution. Le sol est jonché de feuilles mortes et il faut faire attention de ne pas glisser!


Quelques pauses pour faire de jolies photos et admirer le site.


Nous poursuivons nos découvertes entre grottes, crevasses et cavités rocheuses.


Partie un peu difficile, nous attaquons la montée.... 


... qui nous mène à des points de vue époustouflants.




Nous voilà perchés sur les hauteurs de parois rocheuses vertigineuses. 





Je vous propose cette recette de gâteau aux pommes et au beurre salé que j'ai trouvée sur le site "Yummix", le blog culinaire dédié au Thermomix". 
Je l'ai adaptée à ma façon pour les sortes de farines.

Les ingrédients :

- 50g de farine T45 et 40g de farine complète
- 70g de cassonade (45g + 25g)
- 3 oeufs (2 + 1)
- 30g de lait
- 1/2 cuillère à café de levure chimique
- 20g d'huile neutre (colza pour moi)
- 60g de beurre demi-sel




1 - Préchauffer le four à 180° et beurrer un moule à manqué (idéalement 20 à 22 cm de diamètre).

2 - Verser dans le bol du Thermomix les deux farines, 45g de cassonade, 2 oeufs, le lait, l'huile et la levure.
Mixer 15 secondes, vitesse 4 et versez dans le moule.

3 - Eplucher 4 pommes et les couper en 8. Les ranger sur la pâte en les enfonçant légèrement, le but du jeu étant d'en caser un maximum. 

4 - Enfourner pour 20 minutes.


5 - Pendant ce temps, placer le beurre salé dans le bol du Thermomix (inutile de le laver) et régler 1minute, 50°, vitesse 3.

6 - A la sonnerie, ajouterz 25 g de cassonade et 1 oeuf. Mixez 15 secondes, vitesse 4 et verser sur le gâteau.


7 - Remettre au four pour 15 minites ou jusqu'à ce que le gâteau soit bien doré.


Il est très simple de réaliser cette recette sans Thermomix. Il suffit de battre les deux pâtes vigoureusement avec un fouet ou une fourchette.

Avec un peu de sucre glace, c'est plus joli!


Et accompagné d'un bon café, c'est TOP..... Un délice!





Je vous rassure tout de suite, elles ne sont pas à poser sur votre nez mais sur vos toilettes....

En balade à la foire expo de Metz, nous avons découvert ce nouveau concept de lunettes de toilettes.

Médaillé au concours Lépine en 2013, PAPADO, cette innovation made in France de conception et fabrication, va révolutionner votre façon de nettoyer.
En effet, ce modèle clipsable ne néccessite plus de système d'attaches pour être stable. Fini la visserie rouillée, la saleté, les bactéries dans les recoins et la casse!


De nombreuses couleurs sont proposées ainsi que différents stickers. Vous choisissez ce qui s'adapte le mieux dans votre pièce!


Un conseil pour appliquer le sticker :

Pulvériser du produit à vitres ou de l'eau savonneuse sur l'abattant. Ne pas l'ssuyer et poser le sticker après l'avoir décollé de son support papier.
Ainsi, le sticker ne collera pas instantanément ce qui vous permettra de le positionner correctement.

Impeccable dans notre salle de bains à Metz! ça tombait bien, il fallait changer la lunette des toilettes...

Pour toutes infos complémentaires, vous rapprocher de ce SITE.




M6 en a parlé dans son émission "Inventeurs...".





Je sais, tous les jours, il y a la journée de ceci ou de cela.... Aujourd'hui c'est la saint Hubert, patron des chasseurs mais c'est aussi la journée de la gentillesse... pourquoi pas? 

Ça permet de rafraîchir la mémoire à celles et ceux qui en manquent car n'oublions pas que le plus court chemin d'une personne à une autre est un brin de gentillesse.



Mes enfants ont eu une excellente idée lorsqu'ils nous ont proposé d'aller déjeuner dans ce restaurant atypique "Le Waldhaff la sauvageonne" situé  entre Luxembourg et Junglinster sur la route d'Echternach.


Ce restaurant caché dans la verdure est situé dans un lieu boisé... 


Au beaux jours, on peut s'installer à l'extérieur et profiter de ce cadre très agréable.


Ce dimanche-là, il faisait très beau mais nous avons tout de même préféré nous installer à l'intérieur. 


La déco de la salle est dans le même ton, avec beaucoup de bois, des fausses fourrures, une cheminée… Nous n'avons pas été déçus par le cadre.


... ni par la carte annotée avec humour par le patron!


J'ai apprécié la nappe et les serviettes en tissu mais aussi un bon mojito... 


S'en est suivi la farandole des plats en passant de la viande au poisson par la croustade de fruits de mer. Les plats étaient copieux, les cuissons excellentes et la présentation recherchée.


Chacun a trouvé ce qui lui plaisait... côte de boeuf pour Roger et Julien..


Sans oublier les desserts gourmands..


La carte est traditionnelle, rustique et généreuse. Je recommande cet endroit atypique et agréable. J'aimerais y retourner aux beaux jours pour déjeuner à l'extérieur. Cela doit être aussi très agréable.





Merci à nos amis lorrains Martine et Patrice pour leurs pensées du Jura accompagnées de bonnes nouvelles...





Aujourd'hui, le chou blanc était à l'honneur à notre table. Une recette de saison et pourtant le soleil a brillé toute la journée et nous avions 22° au thermomètre... 
Tant pis, le menu est maintenu!!!! lol....

Les ingrédients :

- 1/2 chou
- 1 cuillère de café de bicarbonate de soude alimentaire 
- 2 carottes
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- quelques ppmmes de terre
- 100g de lardons
- 100ml de vin blanc de cuisine
- 100ml d'eau
- sel et poivre du moulin
- thym et laurier.


La recette :

1 - Préparer le chou. Ôter les feuilles abimées. Couper le chou en 4 et couper le trognon. Pour nous deux, je n'ai cuisiné que la moitié du chou et j'ai congelé le reste. 

2 - Couper le chou en lamelles et le laver. Le mettre dans la cuve du Cookéo afin de le blanchir. Ajouter le bicarbonate de soude et environ 1,5 litre d'eau chaude. 
Lancer une "Cuisson sous pression" pour 2 minutes. 
A la fin de la cuisson, égoutter le chou et le rafraîchir sous l'eau froide pour stopper la cuisson.

3 - Emincer l'oignon et l'ail. Eplucher et couper les carottes. 

4 - En mode "Dorer", faire revenir les lardons, les carottes, l'oignon et l'ail environ 2 minutes.

5 - Déglacer avec le vin blanc et ajouter l'eau. Saler et poivrer.

6 - Ajouter le chou, le thym et le laurier. Programmer "Cuisson rapide" pour 10 minutes.

7 - A la fin de la cuisson, ajouter les saucisses et les pommes de terre coupées en 4. Programmer "Cuisson rapide" pendant 10 minutes.

Remarque : la prochaine fois, j'ajouterai les saucisses à l'étape 6.   


8 - Servir et bon régal!





<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :