Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 32 692 575
Nombre de commentaires : 39 480
Nombre d'articles : 6 580
Dernière màj le 15/11/2018
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS
Bienvenue sur mon blog !

Partagez avec moi toutes mes passions, mes envies, mes souhaits, mes rêves... N'hésitez pas à me laisser vos impressions. J'y serai très sensible. Merci à vous de venir passer quelques moments avec moi et bienvenue chez moi.

Recettes Thermomix TM31 et TM5, c'est ICI.

Recettes COOKEO, c'est ICI.

<< 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 >>

En attendant de réaliser mon reportage sur nos vacances de neige à Briançon, je vous laisse admirer cette vue sur le Prorel depuis la vieille ville. 




Dates de péremption

 31/01/2008

Vous vous y perdez entre les "à consommer jusqu'au…" et les "à consommer avant…" ? Vous vous demandez pourquoi, parfois, seule l'année est indiquée. Que risque-t-on si l'on dépasse les dates de péremption ? Les réponses pour s'y retrouver facilement et consommer en toute sécurité.

Principe de précaution

L'apposition des dates sur les produits alimentaires a pour objectif de signaler au consommateur qu'au-delà de la date indiquée, les qualités microbiologiques (certains microorganismes sont nécessaires à notre corps pour lutter contre les mauvais microbes), diététiques ou organoleptives (gustatives, physiques, etc.) peuvent être perdues.
Faites attention, ça n'est pas parce qu'un produit a un aspect normal et qu'il a une odeur normale qu'il est consommable.Vérifiez la date limite et fiez-vous-y.
A l'inverse, des produits peuvent se périmer avant la date limite, ce qui est particulièrement
vrai pour les viandes, avec dans ce cas une couleur qui vire au gris-vert, ce qui n'est pas bon signe. Ne les consommez donc pas.

Deux types de dates peuvent être indiqués : la date limite de consommation (DLC) ou la date limite d'utilisation optimale (DLUO).

Date limite de consommation

Elle est reconnaissable par la mention "à consommer jusqu'au…". Cette date doit être impérativement respectée, surtout si le produit n'a pas été conservé dans des conditions optimales (rupture de la chaîne du froid). Cette limite s'applique aux denrées fragiles. De ce fait, après une très courte période, la consommation de ces produits présente des risques immédiats pour la santé. La DLC s'applique à toutes les denrées préemballées, vendues en libre-service dans les rayons réfrigérés des supermarchés et aux produits frais :

» Produits frais : viandes/poissons/crustacés/charcuteries.
» Lait (pasteurisé ou cru).
» Certains produits laitiers (spécialité fromagères, yaourts, mousses, etc.)
» Plats cuisinés.
» Certains produits congelés ou surgelés (selon le type de traitement et la nature du produit).

Normalement, vous ne devez pas trouver dans les magasins de produits dont la DLC est dépassée puisqu'ils doivent être impérativement retirés de la vente lorsque la date est atteinte.

Date limite d'utilisation optimale

On la différencie de la DLC par la mention "à consommer de préférence avant…" suivie de l'indication suivante :

»  "à consommer de préférence avant le…" suivie du jour et du mois pour les produits d'une durabilité inférieure à 3 mois.

»  "à consommer de préférence avant fin …" suivie du mois et de l'année pour les produits d'une durabilité comprise entre 3 et 18 mois.

»  "à consommer de préférence avant fin …" suivie de l'année pour les produits d'une durabilité inférieure à 18 mois. La DLUO n'a pas le caractère impératif de la DLC, dans la mesure où l'on peut consommer le produit périmé sans risque majeur pour la santé. Seulement, le produit peut perdre de ses qualités organoleptiques (moins de goût, plus mou, plus sec, etc.) et/ou diététiques.

Elle concerne généralement les produits suivants :

»  Produits stérilisés : conserves.
»  Produits lyophilisés : café, herbes aromatiques, épices.
»  Produits déshydratés : soupes, purée et lait en poudre, etc.
»  Produits congelés et surgelés.
»  Produits traités en salage : morue, anchois, etc.
»  Produits fumés : poissons (saumon fumé par exemple), charcuterie, etc.

Que ce soit au réfrigérateur, au congélateur ou dans les placards, veillez à ranger selon la date limite. Les produits qui périment le plus vite devant et ceux qui peuvent vivre un peu plus longtemps, derrière.

Source : Le Journal des Femmes




Le Programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer au moins 5 portions de fruits et légumes par jour. Pourquoi ce chiffre et comment y arriver facilement ?

Des nutriments indispensables                    

Légumes et fruits font partie de la même famille d’aliments. On y trouve les mêmes nutriments essentiels : vitamines, minéraux, caroténoïdes… et bien sûr fibres.Ces micronutriments n’apportent presque pas de calories et sont pourtant indispensables au bon fonctionnement de notre corps.
- Ils interviennent également dans les processus de prévention : contre le vieillissement, certains cancers ou les maladies cardio-vasculaires.
- Grâce à leur teneur en calcium et en potassium, les légumes et les fruits participent aussi à la lutte contre l'ostéoporose. Ils agissent en maintenant un bon équilibre acido-basique dans notre corps et limitent les fuites de calcium au niveau urinaire.

Pourquoi 5 ?

Les quantités de micronutriments requises pour remplir tous ces rôles ont été calculées par des experts. Les résultats s’expriment en Apports journaliers recommandés (AJR). Pour les fruits et légumes, la quantité recommandée pour satisfaire ses AJR en vitamines, fibres et minéraux est d’environ 700 à 800 grammes par jour. Une portion de légume étant d’environ 150 à 200 grammes, les recommandations de consommation proposent légitimement de manger 5 fruits et légumes par jour.

Pour être mieux rassasié sans prendre de calories

Les légumes et les fruits ont un rôle supplémentaire : ils rassasient en apportant peu de calories : 15 à 25 calories en moyenne pour 100 grammes de légumes et 40 à 50 calories pour 100 grammes de fruits. La comparaison entre une pomme et des biscuits est parlante : 200 grammes de pomme apportent autant de calories que 25 grammes de biscuits. Ce sont les fibres qui rassasient. Plus le végétal en contient, plus il est rassasiant.

5 fruits et légumes ou "la moitié de l’assiette"

Au lieu de compter les fruits et les légumes que l’on mange, sachant que cela peut devenir pénible, parfois obsessionnel, il existe une solution plus simple : prévoir la moitié du repas sous forme de légumes et de fruits.
Quelques exemples :
- La moitié du petit-déjeuner : un fruit ou un jus de fruit avec une portion de céréale.
- La moitié du déjeuner : une crudité ou un légume cuit avec une viande et une portion de féculents, un fruit en dessert.
- La moitié du goûter : du pain ou des biscuits et un fruit.
- La moitié du dîner : une soupe ou des crudités en entrée et un autre légume avec le poisson ou les oeufs.

Astuces :
- Pensez à apporter un fruit pour la collation ou en en-cas avant le repas. C'est un coupe-faim naturel (grâce aux fibres et à l’eau qu’il contient).
- Changez d’amuse-gueule. À côté des cacahouettes et du saucisson, proposez à vos amis des légumes (tomates cerise, concombre, melon, endives à tremper dans une sauce cocktail). À chacun de faire son choix.

Et pourquoi pas 10 par jour ?

La recommandation de 5 fruits et légumes par jour est une proposition minimale. Il est bien sûr possible et même recommandé d’en manger plus, pour assurer ses besoins en toutes circonstances. Les fumeurs par exemple consomment plus de vitamine C que les autres. Ils devront manger plus de fruits ou de légumes riches en vitamine C. Les pigments contenus dans les végétaux colorés leur permettront par ailleurs de lutter contre les méfaits du tabac.

Source : Par le Docteur Caroline Le Marchand-Duros




C'est un régal. C'est simple à faire et ça fait de l'effet. J'ai fait des pâtes comme accompagnement.

Pour 3 à 4 personnes

Ce qu'il vous faut :

- 350g de blancs de poulet
- un gros poivron rouge
- un sachet de soupe "Velouté de tomates à la mozzarella"
- 100ml de crème liquide 
- 200ml d'eau
- 100g de mozzarella 

Recette :

 - Préchauffez votre four à 200°.



 - Salez et poivrez 350g de blancs de poulet et disposez-les dans un plat à gratin.

 - Ajoutez sur le poulet un gros poivron rouge coupé en dés.

 - Mélangez un sachet de soupe "Velouté de tomates à la mozzarella", 100ml de crème liquide et 200ml d'eau.

 - Versez le tout sur le poulet.



 - Disposez sur le plat 100g de mozzarella finement tranchée.



 - Cuire au four environ 25mn.

Hum! un régal

Source : au dos du sachet de soupe










Si vous vous inquiétez pour votre ligne ou si tout smplement, vous voulez manger équilibré, alors n'hésitez pas à cliquer sur ce lien.  
Vous y trouverez des recettes minceur. Je vais m'en inspirer aussi et en tester quelques unes !!!.....

>> http://www.recettes-dietetiques.fr/




Le départ approche !

 27/01/2008
Ca sent la fin des vacances.... encore dimanche et lundi matin, les valises sont bouclées et nous reprenons le train direction la Lorraine. Nous arriverons en début de soirée.
Que de beaux souvenirs je vais ramener de ce séjour chez mes amis! Ce fut une semaine ensoleillée qui a ravi mon mari sur les pistes. Quant à moi, j'ai fait connaissance avec la ville de Briançon et ses environs. Chacun est ravi à sa façon!!...
A bientôt pour vous présenter mon séjour en photos.
Bonne journée à vous tous. 


<< 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 >>

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :